mer 24 juillet 2024 - 14:07

Le cardinal Bruno Forte rappelle que franc-maçonnerie et catholicisme sont incompatibles

De notre confrère chilien eldebate.com

« Puisque les milieux maçonniques ont pris des initiatives publiques sur le territoire de l’archidiocèse, il est opportun de rappeler la position de l’Église à l’égard de la franc-maçonnerie », a déclaré Forte après les affrontements entre la Loge souveraine arabe et Forza Nuova.

L’archevêque de Chieti-Vasto, Bruno Forte, a été contraint de rappeler la position de l’Église sur l’incompatibilité d’appartenir à la franc-maçonnerie et de professer le catholicisme, après les derniers gestes publics effectués par une loge maçonnique de son diocèse, selon les rapports du journal de la ville Chieti Aujourd’hui. Dans le diocèse de Chieti, il y a eu une confrontation entre la Loge souveraine arabe et les militants de Forza Nuova à propos d’une conférence organisée à l’hôtel Iacone intitulée « François d’Assise : mysticisme ou ésotérisme ? remis en question par le mouvement d’extrême droite. Depuis que les milieux maçonniques ont pris des initiatives publiques sur le territoire de l’archidiocèse, il est opportun de rappeler la position de l’Eglise à l’égard de la franc-maçonnerie », a déclaré Bruno Forte.

Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent recevoir la Sainte Communion a poursuivi Bruno Forte

Droit canon

L’archevêque rappelle : le canon 1374 du Code de droit canonique et son interprétation donnée par la Congrégation pour la doctrine de la foi le 26 novembre 1983.Le canon 1374 du Code de droit canonique, promulgué le 25 janvier 1983, établit : « Quiconque nomme une association qui conspire contre l’Église, sera puni d’une juste peine ; Quiconque promeut ou dirige une telle association sera puni de l’interdit. Avec l’approbation du pape, le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal Joseph Ratzinger, a donné l’interprétation autorisée de ce canon le jour même où le nouveau code est entré en vigueur. Avec la Déclaration suivante, il a été précisé que, premièrement, la condamnation de l’interdit.

la Franc-Maçonnerie reste inchangée ; et deuxièmement, les catholiques qui appartiennent à une loge sont en état de péché grave et ne peuvent recevoir la communion ; Troisièmement, aucune exception n’est autorisée.

Grave état de péché

Bruno Forte dit qu’« il s’est demandé si le jugement de l’Église envers la franc-maçonnerie a changé parce que dans le nouveau Code de droit canonique il n’est pas expressément mentionné comme dans le code précédent. Cette Congrégation peut répondre que cette circonstance est due à un critère éditorial suivi également pour d’autres associations également non mentionnées parce qu’elles sont incluses dans des catégories plus larges. Par conséquent, le jugement négatif de l’Église à l’égard des associations maçonniques reste inchangé, puisque ses principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Église. Et donc son enregistrement est interdit. L’archevêque de Chieti a souligné que les fidèles qui “appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent recevoir la Sainte Communion ». Il n’appartient pas aux autorités ecclésiastiques locales de se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui implique l’abrogation de ce qui précède.

5 Commentaires

  1. Rappelons, pour mémoire et en mode abrégé, le parcours de ce saint homme qu’est Bruno Forte, né le 1er août 1949 à Naples, en Italie.
    C’est un prélat et théologien catholique reconnu dans le monde entier, archevêque de Chieti-Vasto depuis 2004 et auteur de plusieurs ouvrages sur la théologie, la philosophie et la spiritualité. Il enseigne la théologie dogmatique à la Faculté pontificale de théologie de l’Italie du Sud, dont il est doyen pendant trois mandats.
    De 2005 à 2010, il est président de la « Commission pour la doctrine de la foi et de la catéchèse » de la Conférence épiscopale italienne. Cette Commission Épiscopale pour la Doctrine de la Foi ou Commission Doctrinale a pour objet de suivre et de contrôler en conformité avec les directives du Magistère de l’Église, l’évolution de la doctrine théologique, d’en analyser et d’en évaluer les conclusions sur le plan pastoral…
    Le 14 octobre 2013, le pape François le nomme secrétaire spécial du Synode des évêques sur la famille, qui se tient du 5 au 19 octobre 2014. Il est ensuite de nouveau nommé secrétaire spécial du synode qui se tient du 4 au 25 octobre 2015. En 2016, il est élu secrétaire général de la Région ecclésiastique d’Abruzzes-Molise.
    Évêque sur la famille, me direz-vous… C’est sûr, il a du boulot avec les abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abus_sexuels_sur_mineurs_dans_l'%C3%89glise_catholique
    Recommandons-lui aussi la lecture de « Sodoma : Enquête au cœur du Vatican », un livre de Frédéric Martel, édité en français chez Robert Laffont et sorti simultanément en huit langues en février 2019…
    700 000 exemplaires vendus à travers le monde, ce n’est pas rien.
    Ou plus près de nous encore le fameux rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église, installée depuis le 8 février 2019, qui a rendu public son rapport le 5 octobre 2021 intitulé « Les violences sexuelles dans l’Église catholique France 1950-2020 »
    https://www.ciase.fr/medias/Ciase-Rapport-5-octobre-2021-Les-violences-sexuelles-dans-l-Eglise-catholique-France-1950-2020.pdf
    Avec tout cela, il a le temps de s’occuper des presque 1,5 millions de Francs-Maçons dans le monde qui se réclament réguliers et de tradition et posent en point 2 des « Principes de base pour la reconnaissance par elle d’une autre grande loge », plus communément appelés « Basic Principles » (for Grand Lodge Recognition le 4 septembre 1929) « Que la croyance en le GADLU et en Sa volonté révélée soient une condition essentielle de l’admission des membres »…
    Il a vraiment du temps à perdre cet archevêque dont la devise est « Lumen vitae Christus », « La lumière de la vie est le Christ ». Il a donc vu la lumière lui aussi ! Il ferait mieux de s’occuper des affaires de son Père (Luc 2:49)…

  2. Si je comprends bien, il est plus grave d’être franc-maçon que pédophile pour cet éminent personnage !
    Je le plains très sincèrement !!!!

    Mais “Dieu reconnaîtra les siens…”

    • Peut-être “Dieu reconnaitra les siens” et de trop pour moi, étant athée, mais sinon je suis d’accord avec toi, de toute façon il y a longtemps que je ne discute plus pour un rapprochement avec l’église qui est et reste toujours attaché a un esprit extrême droite, raciste et contraire aux avancés de l’esprit humain.

  3. L’opposition de l’Eglise à la Franc-Maçonnerie est une opposition de principe qui ne tient pas compte des réalités ! Cette opposition de principe peut se comprendre dans la mesure où l’initiation maçonnique (dans sa globalité sans se limiter au 1er degré) est du même ordre que celle de Jésus ! Bien sûr ce contenu théorique suppose un ésotérisme que la plupart des FM ne pratiquent pas ! Dans la réalité, l’église n’a rien à craindre d’une FM divisée, écartelée et bien souvent dépréciée ! Mais elle en reste encore aux grands principes !

  4. L’Eglise n’admet pas les FM alors que les FM admettent le catholicisme .Qui est le plus tolérant et le plus près du message du Christ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES