mer 24 avril 2024 - 08:04

Lieu symbolique : Le « doigt de Dieu » de l’abbaye de Dürnstein (Autriche)

Dürnstein, surnommée « perle de la Wachau » est une ville autrichienne du district de Krems en Basse-Autriche. Situé au bord du Danube, le lieu est bien connu pour son château médiéval où le roi Richard Cœur de Lion fut maintenu prisonnier par le duc Léopold V et l clocher bleu, le doigt de Dieu, de son abbaye.

Le « doigt de Dieu » de l’abbaye de Dürnstein

Dürnstein (étymologiquement pierre sèche, aride soit une forteresse sur une roche aride) offre au regard de remarquables façades médiévales et Renaissance de son Hôtel de ville et des maisons de la ruelle principale contrastant avec l’effervescence de son abbaye augustinienne fondée au début du XVe siècle (1410) et dont les bâtiments furent remaniés et baroquisés à la demande de son abbé principal, Hieronymus Übelbacher (1674-1740) entre 1715 et 1733 par les plus grands architectes autrichiens de l’époque, Jakob Prandtauer (1660-1726) son neveu Josef Munggenast (1680-1741) et Matthias Steinl (1644-1727).

L’abbaye de Dürnstein est un joyau baroque dans lequel le prévôt Hieronymus Übelbacher (1710-1740) a su traduire de manière remarquable l’esprit et la croyance de son temps dans le langage de l’architecture.

Dürnstein a aussi trouvé sa place dans l’une des œuvres littéraires les plus populaires de Tolstoï (1828-1910) Guerre et Paix, mais aussi dans les contes de Robin des Bois.

The Robin Hood Memorial in Nottingham near the castle. Sculptor James Woodford

Commençons par Robin des Bois, personnage fictif britannique, héros légendaire et archétypal du Moyen Âge anglais.

Nous connaissons tous l’histoire de Robin des Bois qui a combattu le méchant usurpateur du trône, le Prince Jean Lackland, attendant le retour des Croisades de son maître et du seul roi Richard Ier, dit Cœur de Lion.

Capture du roi Richard

Cependant, Richard était détenu dans le château de Dürnstein, et selon la légende, caché du public parce qu’à cette époque, il était interdit de capturer les croisés. Néanmoins, le duc autrichien Léopold V a décidé de garder Richard Cœur de Lion sous prétexte qu’il a conspiré dans l’assassinat de son cousin, qu’il a jeté le drapeau autrichien et qu’il ne voulait pas partager le butin de guerre avec lui. C’est ainsi que le château de Dürnstein s’est retrouvé indirectement dans le folklore anglais, puis dans les films et la littérature. Le château est aujourd’hui en ruines. La légende raconte que ce serait son fidèle trouvère Blondel qui aurait retrouvé son souverain après des mois de recherches.

Léon Tolstoï à Iasnaïa Poliana 1908 le premier portrait photographique en couleur en Russie.

Quant à Guerre et Paix

Guerre et Paix, roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï , est un chef-d’œuvre de la littérature russe et a un chapitre entier qui se déroule à Dürnstein. La célèbre bataille des guerres napoléoniennes « La bataille de Dürenstein »”, où les forces combinées des armées russe et autrichienne ont piégé une division française et les ont vaincues, est célébrée dans le roman de Tolstoï. Cette bataille épique n’a pas été planifiée, et les troupes ont couru accidentellement l’une contre l’autre. Ce fut la rare défaite de Napoléon. Les restes d’environ 5000 soldats sont enterrés dans une crypte au cimetière local de Dürnstein. La ville compte en hommage, un mémorial. Guerre et Paix possède de nombreux passages liés à l’Art Royal.

L’abbaye de Dürnstein et l’église paroissiale Sainte Marie de l’Assomption

Le clocher bleu et blanc surnommé « le doigt de Dieu » de l’église paroissiale Sainte Marie de l’Assomption, œuvre des architectes Matthias Steinl (1644-1727) et Josef Mungennast (1680-1741) datant des années 1728-1733 est tourné vers le Danube comme pour protéger et encourager les bateliers d’autrefois, les nombreux pèlerins ou autres voyageurs qui se risquaient à descendre le fleuve sur des embarcations parfois difficiles à manœuvrer.

L’église Sainte Marie fait partie du monastère des chanoines augustins construit en 1410 par Otto IV von Maissau (mort le 7 mars 1440) sur l’emplacement d’une chapelle dédiée à la Sainte Vierge, à saint Laurent et saint André (1372). Les bâtiments sont rénovés en style baroque par Jakob Prandtauer assisté de son neveu Josef Mungennast et de Matthias Steinl entre 1715 et 1733.  

L’intérieur de l’église est d’une étonnante luminosité malgré un décor chargé et tout en relief. La voûte a été réalisée par l’artiste de la cour Santino Bassi, l’autel par Carl Haringer, le tabernacle en forme de globe en bois, décoré de 44 scènes de la vie de Jésus est vraisemblablement l’œuvre de Johann Schmidt père de même que les reliefs dorés de la chaire et la plupart des autres sculptures de l’abbaye et de son église. Son fils Martin Johann Schmidt, connu sous le nom de Kremser Schmidt (Schmidt de Krems, 1718-1801) a peint les retables de Sainte Monique et Sainte Catherine des deux chapelles latérales du milieu.

Sources : Danube-culture.org, stift-duernstein.at, Wikipédia, Wikimedia Commons, itinari, Tripadvisor Abbey Durnstein, Austria (illustrations)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES