ven 27 janvier 2023 - 00:01

26/01/23 : sortie nationale de « Ces cathédrales aux mystérieux rayons de lumière » de Jean-François Blondel

Découvrez la quatrième de couverture : « Pourquoi le « clou de la Saint-Jean* », à la cathédrale Notre-Dame de Chartres, s’illumine-t-il de mille éclats le jour du solstice d’été, alors qu’un rayon de soleil vient l’éclairer en passant par une verrière ?

Jean-François Blondel, essayant de percer ce mystère, s’est aperçu que ce phénomène est loin d’être unique, et que d’autres cas se produisent en France dans d’autres cathédrales.
Ce même phénomène se rencontre à la cathédrale Saint-Étienne de Bourges où une tache solaire, au solstice d’été, vient se caler dans un cercle, reproduisant l’expérience de Chartres.
Il s’est interrogé sur l’existence de ces  » chemins de lumière  » à la basilique de Vézelay ; sur ce fameux  » rayon vert  » équinoxial de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg ; sur ce phénomène plus étrange encore à la cathédrale Notre-Dame de Sées, où, à la lueur du soleil rasant de l’hiver, la rose du portail sud vient se projeter juste en dessous de celle du portail nord. Pourquoi la petite vierge noire de l’église romane Notre-Dame d’Orcival est-elle entièrement éclairée par un rayon de soleil le jour de l’Assomption ?D’autres exemples tout aussi surprenants sont décrits dans ce livre.
L’auteur en a conclu que ces événements ne sont pas le fait du  » hasard « , mais semblent être voulus par les bâtisseurs, pour transmettre un message au monde, en des jours très particuliers de l’année. L’auteur invite le lecteur à faire un voyage dans les plus beaux édifices sacrés de France, à la rencontre de ces étranges  » messages de lumière « . »

Jean-François Blondel, Le Mans, 07/05/2022 – Photo © Yonnel Ghernaouti

La biographie de Jean-François Blondel

Jean-François Blondel est retraité et a fait l’essentiel de votre carrière dans le domaine bancaire. Il est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et se passionne pour l’histoire des métiers, de leur organisation (corporations, confréries) et de celles des sociétés initiatiques. Il est l’auteur de très nombreux ouvrages dont, entre autres, l’Encyclopédie du compagnonnage – Histoire, symboles et légendes (Éditions du Rocher, 2000), La Mystique des Tailleurs de Pierre (Éditions du Rocher, 2004), Le Moyen Âge des Cathédrales (Éditions Trajectoire, 2007), Franc-Maçonnerie et compagnonnage (Éditions Trajectoire 2016), La vigne et le vin, sacrés symboles (Oxus, 2020), Les Cathédrales et alchimie – La quête d’une parole perdue (Éditions Trajectoire, 2021)et Le diable dans les cathédrales – Le démon y aurait-il sa place ? (Dervy, 2021).

Jean-François Blondel a aussi collaboré à l’ouvrage TROIS CENTS ANS DE FRANC-MAÇONNERIE dit « Livre 300 » (Dervy, 2017), consacré par un prix littéraire de l’Institut Maçonnique de France en 2017, prix spécial Tricentenaire, ainsi qu’aux revues les Cahiers Villard de Honnecourt, ainsi qu’aux revues Compagnons et Maîtres d’œuvre et  Liber Mirabili, du Centre européen des mythes et légendes, à Carcassonne.

Sur le plan maçonnique, Jean-François Blondel reçoit la lumière en février 1980 au sein de la Respectable Loge « Des Anciens Devoirs » N° 238, à l’Orient de Versailles (Rite Français), et a été passé et élevé au grade de Maître. Il en a été le Vénérable Maître au début des années 1990. Il est membre d’une Loge travaillant au Rite Écossais Ancien et Accepté (REAA) « Le Trait et la Lumière » N° 1332, et membre honoraire de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt », Loge du Grand Maître, portant le N° 81 à la matricule de la Grande Loge Nationale Française.

Par ailleurs, il pratique les side degrees :

Arche Royale où il a été Zorobabel, c’est-à-dire Premier Principal de son Chapitre ;

Maçon de Marque et Ark Mariner.

Au sein du Suprême Conseil, juridiction de hauts grades du REAA, il a occupé diverses responsabilités dont celles notamment de Trois Fois Puissant Maître d’un Atelier de Perfection (4e au 14e degré), et Très Sage d’un Chapitre de 18e degré. Il est actuellement 31e degré.

*Le clou de la cathédrale de Chartres, une histoire secrète ? Au XVIIIe siècle, le solstice d’été permettait à la population de remettre les horloges à l’heure exacte. Dans la cathédrale de Chartres, un clou est en effet éclairé tous les 21 juin, à midi pile, au moment précis où le soleil est au zénith. Une particularité qui a fait naitre beaucoup de fantasmes et de légendes. Des milliers de curieux venaient comme en adoration…

Photo site Le p’tit chartrain

Pour le journaliste, écrivain et éditeur Louis Charpentier (1905-1979), auteur des Mystères de la cathédrale de Chartres, R. Laffont, 1966, une des plus célèbres études ésotériques sur la question, Chartres serait tout simplement Carnut-Is ; le lieu sacré des Carnuts, Is désignant chez les Gaulois la chose sacrée. On trouve donc, dès l’origine, le nom de Chartres associé à la notion de culte et plus particulièrement au culte druidique. La tradition veut que Chartres ait été le premier voire le plus important des collèges de Druides. Tout autour de la ville, d’ailleurs, on trouve encore de nombreuses localités où sont attestées des survivance de cultes païens, récupérés par le christianisme. (Source : Séraphin)

Ces cathédrales aux mystérieux rayons de lumière (Dervy, 2023, 200 pages, 22 €). Disponible dans toutes les bonnes librairies, à compter du jeudi 26 janvier 2023.

#DansMaZone-Slogan de la région Occitanie.
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Retraité, Yonnel Ghernaouti a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du compagnon de l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire et membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour « La Chaîne d’Union », revue trimestrielle d'études maçonniques, philosophiques et symboliques du Grand Orient de France. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en est le Commissaire général.

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES