mer 08 février 2023 - 01:02

Georges Combe revient avec « Le temps des Ovnis »

Le film de Georges Combes sort à Paris en décembre 2022, au St André des Arts

Affiche du film

Il y a quelques mois, je vous avais fait part de ce film documentaire sur les OVNIS, réalisé par Georges Combe. Quelques années après sa série sur l’alchimie, inspiré par Patrick Burensteinas, et après avoir exploré les profondeurs de la terre dans “Les souterrains du Temps”, Georges Combe s’intéresse ici au ciel, dans un film documentaire étonnant.

Comment aborder, dans notre monde tout de même très rationaliste, une problématique aussi étrange que celle des OVNIS ? Justement, en constatant que ces OVNIS dont on ne sait rien, ou pas grand-chose, sont présents dans la plupart des domaines de notre société technico-technologique : transhumanisme, génétique, recherche nucléaire, astrophysique, écologie, conquête spatiale, psychologie, physique de l’information… Et bien sûr au cinéma, où l’on ne compte plus les films qui s’emparent de ces sujets.

J’aime les nuages… les merveilleux nuages ! (Baudelaire)

Que l’on y croit ou pas, les OVNIS font donc, bel et bien, partie de notre imaginaire d’hommes et femmes du 21° siècle. Et c’est justement l’angle d’attaque choisi par Georges Combe : s’ils n’existent pas “in re“, comme disaient les anciens, “en tant que choses“, les OVNIS hantent nos esprits. Ils les hantent peut-être jusqu’à en devenir visibles, palpables. Pour reprendre ici les termes même du réalisateur, ce film est devenu peu à peu une quête et un questionnement : qu’est-ce que la réalité, qu’est-ce que notre réalité ? Comment la percevons-nous ? Et quel est le rôle de la conscience dans cette perception ?

Voici donc un récit qui nous emporte dans une recherche, une recherche appuyée sur des témoignages précis, guidée par la voix d’un narrateur qui, comme nous, va de surprises en surprises, de fausses pistes en véritables interrogations. Il faut entendre certains témoignages comme celui du commandant Greslé, pilote de l’US Air Force qui détaille les mesures à prendre en cas de vision d’un OVNI, de Jean-François Clairvoy, astronaute français sur Discovery, pour lequel la question de la vie extraterrestre est une hypothèse sérieuse, dont on commence à prendre conscience, de David MacDonald, directeur du MUFON, qui archive depuis des années, des témoignages et des preuves, de Jean-Jacques Velasco, ancien président du GEPAN au CNES et, bien entendu, de l’écrivain Marie-Thérèse de Brosses, qui évoque avec autorité le cas de certains “abductés”, qu’elle a pu rencontrer.

Le secret derrière la porte…

Il faut bien entendu, au-delà de ces témoignages, se laisser porter par les images magnifiques du film, où derrière chaque nuage sourd une poésie “à fleur d’image” comme on en voit rarement désormais en salle de cinéma : tout vibre et l’idée de présences derrière l’apparence des choses s’impose à qui sait regarder les images. Il faut s’abandonner à la partition musicale de Gilbert Grilli, digne d’un opéra. A ces images du réel s’opposent, ou viennent s’ajouter, des images de synthèse, reconstitution d’évènements réels (l’explosion de la première bombe atomique dans le désert du Nouveau-Mexique) ou reconstitués.

Comme le disait le philosophe : écoute et regarde et pour entendre et voir deviens oreille et oeil ! Voilà ce à quoi nous invite le cinéma de Georges Combe !

Sortie : le 7 décembre 2022 – Cinéma : le Saint-André des Arts, 30 rue St André des Arts, 75006 Paris

Horaire et dates : à 13 heures, du 7 décembre au 19 décembre (sauf le mardi 13), puis les 23, 24, 27 décembre 2022 et le 3 janvier 2023.

Didier Ozil
Didier Ozil
Initié en 1992 à l'OITAR, Didier Ozil appartient à plusieurs Loges, devient Grand Maître territorial d'Ile de France puis Grand Maître Général de l’OITAR de 2013 à 2015. Il appartient désormais au Suprême Conseil du Rite. Après une profession de réalisateur, notamment pour l'émission « Le Dessous des cartes », sur Arte, dont il a été le réalisateur pendant près de dix ans, il décide de reprendre des études. Il termine actuellement une thèse de sociologie : Socrate face au e-learning : interactions Hommes, machines, Institutions dans l'acte d'apprendre.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES