jeu 26 janvier 2023 - 22:01

Lieu symbolique : Les Temples du Grand Orient de France à Toulouse

Comme nous vous l’indiquions dans notre édition du 30 novembre dernier à l’occasion du 7e Salon maçonnique de Toulouse (Haute-Garonne), nous revenons sur le siège du GODF à Toulouse, chef-lieu de la région Occitanie.

Il y a belle lurette qu’en centre-ville, le siège de l’A.L.G.O.T. (Association des Loges du Grand Orient de Toulouse), où se réunissent notamment les membres du GODF depuis 1865, est connu de tous. Il s’agit d’un lieu au riche passé qui a su accueillir des Loges exilées du Grand Orient d’Espagne. L’édifice qui abrite quatre temples, a subi l’outrage, non pas du temps, mais des heures sombres de l’Occupation où les locaux furent pillés et la façade dégradée. Pourchassée par les nazis, la Maçonnerie ne survit que dans la clandestinité des réseaux de la Résistance…

Assiette ITEM, avec 14 blasons d’Obédiences – vitrine musée des locaux GODF à Toulouse

Anciennement enracinée – une famille irlandaise, les Barnewall, l’implante dès 1741 – et continûment présente, la Franc-Maçonnerie a joué, à toutes les époques, un rôle très important dans la vie de la Ville rose. Son influence sous la Troisième République, attestée par ses élus politiques, a laissé des souvenirs contrastés qui marquent encore la vie de la cité.

Bannière de la Loge du GODF Les Vrais Amis Réunis-l’Indépendance Française

Une autre façon de découvrir le Toulouse maçonnique

En plein cœur de Toulouse, voici ce que nous en apprend Le Point, avec l’article de Stéphane Thépot, daté d’octobre 2011 : « … Comme à l’époque de sa construction, le temple est à nouveau en chantier. Ou plutôt les temples. Les fondateurs du XIXe siècle avaient vu grand : la façade de cette rue en centre-ville cache un vaste ensemble immobilier de 1 700 mètres carrés. Dès l’origine, une partie de ces locaux a été louée pour raisons financières. L’un des cofondateurs fut d’ailleurs exclu du GODF, suspecté d’avoir voulu s’enrichir lors de l’opération immobilière. Le dernier locataire des frères « trois points » fut le théâtre du Capitole, qui avait transformé l’un des trois temples en salle de répétition. Le récent départ des artistes va permettre une vaste opération de réhabilitation du temple, prévu à l’origine pour s’afficher sur 35 mètres de façade.

Bannière de la RL du GODF Fraternité

En attendant, les initiés qui commencent à arriver en fin de journée, doivent traverser un premier temple et sa voûte bleue étoilée pour se rendre à leur lieu de réunion, en passant par la porte dérobée située derrière la tribune où trône une statue de Marianne. L’entrée du temple est surveillée par un judas où un veilleur ne laisse entrer que les membres de la loge pendant les « tenues ». Mais un concierge n’ouvre les grilles de la rue de l’Orient qu’aux seules personnes connues… »

Dans les faits, les temps changent et désormais, il n’y a plus de concierge.

Vitrine du musée des locaux du GODF à Toulouse

Nous y apprenons aussi que « … « L’Orient » désigne le regroupement de 13 loges, de différentes obédiences. Outre le GODF, les locaux abritent des loges du Droit Humain, de la Grande Loge féminine, de la Grande Loge mixte et de la loge Opéra. Chacune dispose d’un bureau à l’étage. L’Association des loges du Grand Orient de Toulouse revendique une cinquantaine de personnes par loge… »

À cette heure, 30 Loges s’y réunissent. Quel beau chemin parcouru depuis 2011…

Armoiries de la ville de Toulouse – Gare de Toulouse Matabiau

À ce jour, en région Occitanie, nous comptons dix Obédiences maçonniques – quatre masculines, une féminie et cinq mixtes. Toutes Obédiences confondues, il existe 770 Loges qui occupent, à tour de rôle, les 130 temples maçonniques des treize départements de la région Occitanie. Il faut savoir que parmi les 21 150 membres de la Fraternité, nous avons 3570 Sœurs, soit 17 % des Maçons (déclaratif obédientiel donné à La Dépêche du Midi pour son article du 26 nov. 2022, cf. « 7e Salon Maçonnique de Toulouse, la presse en a parlé… 450.fm aussi ! »).

La Dépêche du Midi, samedi 26 novembre 2022
La Dépêche du Midi, samedi 26 novembre 2022

Si les Maçons savent construire, ils savent aussi REconstruire. C’est pourquoi, concernant le fronton de la façade du bâtiment, deux thèses s’opposent encore. Les partisans d’une remise en état à l’identique de la construction originelle, nécessitant toutefois un investissement financier certain, pour ne pas dire un certain investissement financier, et ceux qui souhaitent le laisser tel qu’il se présente aujourd’hui, symbolisant un amas de pierres brutes, à l’image – et ressemblance ? – du candidat(e) qui se souhaite bénéficier des bienfaits de l’initiation…

Toulouse, haut lieu de la Franc-Maçonnerie, mais aussi et surtout de la FRATERNITÉ !

Bannière sur les parvis

[NDLR : Pour des raisons de sécurité, volontairement nous n’avons pas publié des photos de l’extérieur de l’édifice et caché l’adresse exacte de l’A.L.G.O.T. Un grand merci à eux, à l’ITEM et à notre Gérard S., en vérité je vous le dis, en n. pr. notre très cher & bien-aimé Frère Gérard Soulier.]

Grâce à l’aimable et fraternelle collaboration de nos amis des Conférences de Midi à Minuit, nous vous invitons, si tel est votre désir, à visionner un diaporama composé de photos que vous devez à votre serviteur… Vous verrez une représentation du fronton de l’édifice maçonnique avant sa destruction par la bête immonde…

Diaporama
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Retraité, Yonnel Ghernaouti a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du compagnon de l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire et membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour « La Chaîne d’Union », revue trimestrielle d'études maçonniques, philosophiques et symboliques du Grand Orient de France. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en est le Commissaire général.

Articles en relation avec ce sujet

2 Commentaires

  1. Bonsoir
    Merci de bien vouloir parler des Loges de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra et non de la Loge Opéra, ceci afin d’éviter une possible confusion… pour l’occupation locative partagée des Temples de Toulouse.
    5ème paragraphe
    Amitiés D.D

    • Mon TC & BAF,
      Mon TC D,
      Merci de ton apport et de cette précisison.
      En vérité, le passage concernant la « loge Opéra » est dû au journaliste de l’hebdomaire « Le Point » Stéphane Thépot…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES