jeu 08 décembre 2022 - 17:12

Une pleine et urgente nécessité

(Les « éditos » de Christian Roblin paraissent les 1er et 15 de chaque mois.)

Nous sommes les acteurs confus d’une histoire accélérée.

On a l’impression que chaque jour précipite sur la scène des tensions qui s’exacerbent et qui plongent  dans des injustices et des contradictions  entretenues de manière immémoriale dans l’histoire humaine. Tout cela, tout à coup, explose et se confronte violemment dans nos sociétés ou entre les États, qu’il s’agisse de mœurs, de religions, d’inégalités sociales, de pollution et d’environnement, de  rémanences du colonialisme, de rivalités entre démocraties et dictatures…

À mesure que les échanges se sont  intensifiés à l’échelle de la planète  dans des proportions d’accaparement et de prédation jamais atteintes – il faut bien l’avouer  –, les crispations se sont radicalisées. D’un côté, jamais, l’intelligence scientifique et technique n’a été aussi grande ; d’un autre, jamais, de si longtemps, les divisions idéologiques et politiques n’ont semblé aussi fortes. Sans doute cette impression est-elle due aux conditions nouvelles d’une communication universelle instantanée déferlant tous azimuts par les réseaux sociaux, de sorte que s’expriment sans nuance et sans précaution des oppositions violentes  abolissant l’espoir d’un dialogue raisonné. Comme on l’observe chaque jour, des forces sauvages  se mobilisent contre l’idée même d’une conquête partagée de civilisation.

Et c’est là que la franc-maçonnerie prend sa place : entre ces comportements endiablés qu’il s’agit de désamorcer et la construction d’une compréhension mutuelle où chacun reconnaît l’autre dans son humanité. Face à la tâche à accomplir, nos cénacles philosophiques ne sont, certes, pas dénués d’intérêt mais ils ne portent guère à conséquence. Avons-nous, cependant, d’autre moyen que d’accomplir[1] au-dehors l’œuvre commencée dans le temple ? Si l’on s’en tient au seul cadre maçonnique, probablement pas ; cependant, celui-ci constitue un encouragement non négligeable, un peu plus qu’un banc d’essai, une école d’intégration,  qui nous incite à soutenir le même effort, dans tous les engagements et dans toutes les circonstances de notre vie. Ce souci constructif obéit aujourd’hui à une pleine et urgente nécessité.


[1] C’est le sens anglais de « to achieve ».

Christian Roblin
Christian Roblin
Christian Roblin est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a exercé, pendant trente ans, des fonctions de direction générale dans le secteur culturel (édition, presse, galerie d’art). Après avoir dirigé la rédaction du Journal de la Grande Loge de France pendant, au total, une quinzaine d'années, il est aujourd'hui président du Collège maçonnique, association culturelle regroupant l’Académie maçonnique et l’Université maçonnique. Son activité au sein de 450.fm est strictement personnelle et indépendante de ses autres engagements.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES