mar 06 décembre 2022 - 18:12

NTV jette un œil sur le monde de la franc-maçonnerie au Kenya dimanche à partir de 21 heures

De notre confrère kenyan ke.opera.news

Il y a exactement 22 ans le mois dernier, des membres de la secte Mungiki hors-la-loi se sont rendus sur la route de Nyerere à Nairobi avec des jerrycans de carburant, prêts à incendier le Freemason Hall. Ils ont été dispersés par la police et leur mission de tuer « un serpent qui enlevait leurs enfants », selon Nduru Waruinge alors dirigé, a été déjouée.

Le Kenya a des Temples maçonniques à Mombasa, Nairobi, Naivasha, Kisumu, Nyeri et Kiambu, le mystère entourant l’organisation étant le facteur clé que beaucoup éloignent des bâtiments.

Dimanche, Duncan Khaemba de NTV cherche à nous emmener dans le monde de la franc-maçonnerie au Kenya avec une interview de l’un de ses principaux membres, Ambrose Rachier, alors qu’il lève le voile sur le monde énigmatique de la franc-maçonnerie et sa place dans la vie publique du Kenya.

La franc-maçonnerie reste un ordre secret, construit sur le pouvoir du mystère et avec une liste de membres puissants. Son histoire dans le pays survit au Kenya indépendant avec une place riche dans l’histoire architecturale du pays.

Pendant de nombreuses années, l’Église au Kenya a associé la franc-maçonnerie au culte du diable avec des histoires effrayantes sur la façon dont les gens ont disparu simplement en marchant à l’extérieur des temples francs-maçons au Kenya.

L’organisation a été considérée comme si mystérieuse que l’Église a incité la formation de la Commission du culte du diable en 1994 pour enquêter sur ses activités.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES