dim 25 septembre 2022 - 15:09

Les fleurs des jardins classés, c’est du Patrimoine durable… et de la Maçonnerie !

De notre confrère bordeaux-gazette.com

Le thème des Journées du Patrimoine 2022 est « le Patrimoine durable ». C’est un thème qui s’impose, car si nous n’étions pas farouchement attachés à la survie de notre Patrimoine, ouvririons-nous nos maisons et nos collections au public, accueillerions-nous nos visiteurs 350 jours par an, ferions-nous des animations, des conférences tous les dimanches et prendrions-nous la peine de récolter durant toute l’année ces graines si précieuses à la préservation des espèces, des variétés et de la biodiversité qui ont totalement disparu de catalogues et de la plupart des jardins modernes ?

La guerre en Ukraine est-elle pour quelque chose dans l’augmentation du prix des plants de végétaux ? C’est probable car les prix d’automne dans les jardineries sont positivement effrayants. Aussi, le château de Mongenan, à Portets, est-il encore plus heureux de pouvoir maintenir les efforts qu’il accomplit, sans subvention d’aucune sorte, depuis quarante ans en distribuant gratuitement pour les Journées du Patrimoine, les 17 et 18 septembre prochains, les graines et les boutures récoltées dans son jardin botanique classé Monument Historique.

Cette distribution qui est à volonté, car pour nous, le Patrimoine, c’est le partage, la fraternité et la générosité, est naturellement accompagnée de commentaires, tant sur les plantes en elles-mêmes que sur l’histoire et la symbolique des jardins. La botaniste Nicole Puisné accompagnera les visiteurs dans leur voyage botanique et les conférenciers du SIGM évoqueront l’histoire de Mongenan, celle du XVIIIe siècle, de la Révolution, de la Franc-Maçonnerie…

Une part essentielle est faite à son engagement maçonnique, permettant la visite de l’unique Temple conservé du XVIIIe siècle. Le Temple Maçonnique datant des premières prohibitions de 1738 a conservé la totalité de son matériel rituel d’époque. Il porte les messages toujours vivants des Jacobites, des Illuministes et des Frères travaillant tant au Rite Écossais qu’au Rite Français qui, en s’unissant à Montesquieu et à ses collègues des Académies, ont fait de Bordeaux le sanctuaire philosophique inspirant tant l’Europe et l’Amérique que toutes les escales du monde.


Pour revenir aux fleurs, les rosiers Dorothy Perkins, Lutea Bank’s, Noisietta, Paul and Scarlett climbing, Lili Marlène, Queen Elisabeth, Albéric Barbier, Sénateur La Follette seront de la fête, avec leurs boutures qui ne demandent qu’à transporter en un autre lieu l’amour des jardins et le souvenir de leur éternelle beauté.

Naturellement, pour cette fête, la visite du musée demeure guidée et commentée avec une ouverture de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h le samedi et le dimanche. L’entrée demeure gratuite pour le jeune public jusqu’à 12 ans.

Site Web du château

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES