dim 25 septembre 2022 - 15:09

Ordre du Temple : À la découverte de la commanderie d’Arville (Loir-et-Cher)

La commanderie d’Arville est une ancienne commanderie hospitalière de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem d’origine templière située au sud du Perche.

 
La croix pattée rouge fut utilisée par Hugues de Payns pour sa milice des pauvres compagnons du Christ, qui est devenue plus tard, de manière officielle l’ordre du Temple

La commanderie est située sur la commune de Couëtron-au-Perche (Arville) dans le département de Loir-et-Cher et la communauté de communes des Collines du Perche. Elle est située à 37 km de Vendôme.

La vidéo https://www.youtube.com/watch?v=xd1b8_H607U

Une fondation ancienne… mais imprécise

La maison templière d’Arville a été fondée au XIIe siècle sur des terres données par un seigneur à l’identité incertaine.

Le site, établi sur la pente d’une colline bordée par le ruisseau du Couëtron, est alors probablement recouvert d’une forêt. Les Templiers vont défricher la zone pour créer des zones de culture et de pâturage.

Templiers, illustration des Chronica maiora de Matthieu Paris (XIIIe s.)

La présence des Templiers à Arville est confirmée à partir de 1169. Un défrichement de la forêt comprise entre les communes actuelles du Gault-du-Perche, de La Fontenelle et Arville est rédigé cette année-là : les chanoines de Notre-Dame de Chartres et Rahier de Montigny (seigneur local), à l’origine du projet, proposent de partager les revenus de la valorisation des terres avec les « Templarios de Arevilla ».

Le baussant, appelé aussi gonfanon baussant, était l’étendard des Templiers

Cette maison templière (domus ou praeceptoria) fait partie d’une commanderie au sens large, à savoir une circonscription administrative comportant une maison-mère et des maisons secondaires, elle-même incluse dans une circonscription plus grande, la Baillie de Chartres. Cette commanderie comprend a minima les maisons d’Arville, du Temple-près-Mondoubleau, mentionnée dès 1134 (possiblement maison-mère5), de Melleray et des Matheras (La Chapelle-Vicomtesse), ces deux dernières maisons étant manifestement moins conséquentes en termes de superficie.

Église templière – Arville

L’église ainsi que la base du porche d’entrée actuel ont pu être construits dès le XIIe siècle : si l’on s’en tient à la composition d’une maison templière de type couvent rural, un logis et des bâtiments agricoles devaient compléter l’ensemble, le tout enclos d’un mur.

La commanderie d’Arville est l’une des commanderies les mieux conservées de France. Elle vous ouvre aujourd’hui ses portes.

Un centre d’interprétation sur l‘histoire des Templiers et des croisades vient compléter la visite. D’Arville à Jérusalem, en passant par le port de Gênes, suivez les traces des chevaliers et revivez l’aventure templière !

Pigeonnier

À travers quatre carrés de plantation, un jardin médiéval vient compléter la visite : plantes médicinales, utilitaires, potagères ou plantes des champs, chaque carré de végétaux vient éclairer le quotidien des sociétés au Moyen-âge.

Comme chaque année, un programme d’animations est organisé à l’occasion des Journées européennes du patrimoine – 39e édition, les 17 & 18 septembre prochains – à la Commanderie d’Arville.

Vue de l’intérieur du pigeonnier

Pour la première fois, l’accès au site historique est gratuit tout le week-end (à l’exception des visites aux flambeaux).

Ne manquez pas les visites insolites avec « Les Templiers, de la naissance à la chute », une belle l’occasion de découvrir l’histoire édifiante de ces chevaliers, de l’émergence de l’ordre à Jérusalem jusqu’à sa disparition, visites guidées et l’atelier « Bâtisseurs du Moyen Âge » pour les enfants.

Un peu d’histoire… où la naissance de l’ordre du Temple

L’ordre du Temple est un ordre religieux et militaire, né à la suite de la première croisade qui s’achève en 1099 par la conquête de Jérusalem. La situation des nouveaux territoires emportés par les croisés, les États latins d’Orient ou États francs, est alors fragile : les Templiers s’attribuent une double mission, la défense de ces États, dont Jérusalem est le point névralgique ; la sécurisation des routes menant au pèlerinage de la Ville sainte, pour les points d’accès situés en Orient.

Gravure sur bois extraite de la « France pittoresque », auteur inconnu, A.D. 41

Reconnu officiellement au concile de Troyes en 1129, l’ordre du Temple se constitue dans toute la partie occidentale de l’Europe un réseau de commanderies, avant tout grâce aux dons. Le rôle de ces établissements templiers est essentiel : le recrutement de nouveaux membres de l’ordre envoyés ensuite combattre en Orient pour défendre les États latins ; le financement des activités militaires de l’ordre en Orient, grâce aux revenus économiques dégagés de l’exploitation de ces commanderies.

Famille devant le pigeonnier de la commanderie d’Arville – Carte postale, date inconnue

Le musée

Le musée, avec une évocation spectaculaire des croisades, nous invite à découvrir l’histoire des Templiers et des croisades à travers huit espaces scénographiés. À consulter sur https://bit.ly/3pq7b6Y

Le jardin médiéval

À travers quatre carrés de plantation, un jardin médiéval vient compléter la visite : plantes médicinales, utilitaires, potagères ou plantes des champs, chaque carré de végétaux vient éclairer le quotidien des sociétés au Moyen Âge https://bit.ly/3PwwjTQ

En savoir + https://commanderie-arville.com/

Yonnel Ghernaouti
Membre de la Respectable Loge « Le Centre des Amis » N° 1 et du Collège de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt » N° 81 de la Grande Loge Nationale Française, Yonnel Ghernaouti est chroniqueur littéraire. Dans le cadre de la culture et de la communication, il met en œuvre et collabore à l'organisation de salons maçonniques – notamment celui des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon en qualité de Commissaire général - et à la ligne éditoriale de réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il coopère également à de nombreux ouvrages maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES