lun 05 décembre 2022 - 06:12

Franc-Maçonnerie et Tradition (2)

De notre confrère

Nous avons affirmé précédemment que « ritualisme », « rituel » et « rite » ne représentent pour la franc-maçonnerie qu’une partie des outils qui composent la méthode pédagogique de la franc-maçonnerie.

Nous avons indiqué précédemment que « ritualiste », « rituel » et « rite » ne représentent pour la franc-maçonnerie qu’une partie des outils qui composent la méthode pédagogique de la franc-maçonnerie, étant la forme utilisée pour la transmission, de génération en génération, d’une très ancienne sagesse, à travers plusieurs « Rites », chacun avec ses particularités, plus ou moins ésotériques, et avec son propre contenu historique, mais tous avec le même objectif commun, l’amélioration de l’homme pour la meilleure construction de l’édifice social.

Le « rite maçonnique » n’est donc rien de plus que l’ensemble des règles d’une cérémonie dans laquelle les degrés d’amélioration de l’Ordre sont communiqués, au fur et à mesure que l’apprentissage du maçon progresse ; ou, en d’autres termes, c’est l’ensemble des cérémonies de chaque système maçonnique. Ces cérémonies sont caractérisées comme une « série de procédures invariables dans l’accomplissement d’une certaine chose ; coutume, habitude », ou « ensemble de formalités qui doivent être observées pour qu’un acte puisse être considéré comme valable ou pour l’exécution d’une certaine diligence », ces définitions sont « rite » dans les dictionnaires.

Le rituel, à son tour, est juste et uniquement le « livre qui contient les rites établis », « la manière d’accomplir les cérémonies », ou « l’ensemble des actes et des pratiques propres à une cérémonie rituelle », ou « l’ensemble des règles socialement établies ». règles qui doivent être observées dans tout acte solennel; cérémonial. »

La « tradition », alors, n’est rien d’autre que « la communication orale des faits, légendes, rites, usages, coutumes, etc., de génération en génération ». Ainsi, la franc-maçonnerie utilise des cérémonies rituelles, aux procédures invariables, pour perpétuer la tradition dans le temps, c’est-à-dire transmettre, délivrer, transférer, ses enseignements symboliques et philosophiques à ses membres.

La Tradition maçonnique n’a pas été développée par un seul homme ; c’est le résultat des réflexions et des expériences d’innombrables penseurs qui, tout au long de l’histoire, ont existé dans diverses civilisations. Il n’y a donc aucun mystère à affirmer que les enseignements contenus dans les rituels maçonniques ont une origine très ancienne.

A un certain moment historique, les connaissances mémorables acquises par l’humanité ont été rassemblées, esquissées sous forme de diplômes et placées sous la garde d’hommes dignes en vue de leur conservation et de leur transmission à la postérité. Ce savoir ancestral comporte plusieurs aspects, tels que sociologique, politique, cosmologique, historique, anthropologique et hermétique. Pour assurer son assimilation efficace dans le temps, ce recueil de sagesse est transmis aux initiés de l’Ordre sous la forme d’un drame rituel ou d’un psychodrame.

Ce n’est pas non plus une invention de la franc-maçonnerie. Cette technique d’éducation avancée est liée à la théorie du « monde des idées générales », développée par le philosophe athénien Platon (428 – 347 av. J.-C.). Pour lui, apprendre ne consiste pas à acquérir de nouvelles connaissances, mais à récupérer nos propres connaissances, déjà acquises antérieurement dans le monde des idées générales : il y a un savoir suprême inné à l’homme et qui est enregistré dans son esprit. Cette connaissance intuitive émerge lorsque l’être traverse certaines expériences et expériences émotionnelles.

Le drame rituel ou allégorique est un des moyens efficaces d’éveiller cette connaissance intérieure et d’aider au développement de la personnalité. Cette connaissance intérieure aurait surgi lorsque l’homme des cavernes a commencé à remettre en question les événements autour de lui, et ce questionnement a conduit à la découverte des imperfections de ce système de vie et de la nécessité conséquente de l’améliorer.

En conséquence de ce contexte, le développement de la civilisation, la qualité de la vie et l’amélioration du système social ont commencé, sujets très prisés par les francs-maçons.

D’après les informations de « Qu’est-ce que la franc-maçonnerie » – GOB-PR ; gob-pr.org.br ; maconariadoparana.org.br ; Dictionnaire en ligne des langues d’Oxford.

Responsable : Loja Masônica Perseverança – Paranaguá – PR ( loja159@fgsia.com )

Articles en relation avec ce sujet

3 Commentaires

  1. Un travail des meultiples fort TAP a mon coeur avec une expérience enrichissante souhaite l amour paix Armonie occupation de son vivant transmettre apprendre a son tour écouter même le temps bravo à nous frères fraternellement

  2. Un travail des multiples fort TAP a mon coeur avec une expérience enrichissante souhaite l amour paix Armonie occupation de son vivant transmettre apprendre a son tour écouter même le temps bravo à nous frères fraternellement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES