ven 09 décembre 2022 - 17:12

L’infiltration de l’extrême droite inquiète la franc-maçonnerie au Portugal

De notre confrère portugais visao.sapo.pt – Par Joao Amaral Santos

Ils étaient francs-maçons bien avant la montée de Chega, mais leur proximité avec André Ventura est maintenant comprise comme une fissure dans l’édifice maçonnique. Paulo Ralha, ancien collègue de Ventura à l’AT et son conseiller au Parlement, et le fiscaliste Tiago Caiado Guerreiro sont deux des « indésirables » au cœur de la Grande Oriente Lusitano, où il y a des jours de « tourmente », mais il y en a plus membres sous la rubrique « suspect ». Les dirigeants doivent procéder à une enquête interne. L’ancien Grand Maître Fernando Lima Valada veut expulser la menace extrémiste.

Pendant deux siècles, les portes de la Grande Oriente Lusitano (GOL), la plus ancienne obédience de la franc-maçonnerie portugaise, ont résisté à l’influence des mouvements extrémistes. Aujourd’hui, 48 ans après le 25 avril 1974, dans les couloirs et les salles du Palais maçonnique, la présence « indésirée » de « frères » (trop) proches de la droite radicale populiste, qui mettent en péril le fonctionnement « normal » et même l’existence même de l’organisation.

Suite de l’article sur le site visao.sapo.pt

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour frère faire un barrage a ex terme droite vois le fachisme est une très solide volonté de la franc maçonnerie et suis en accord absolue pour y faire face à cette horrible d’échéance absurde de la non ouverture a l’être Humaines.L.P

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES