ven 20 mai 2022 - 16:05

Portrait d’une femme qui a marqué Paris : Maria Deraismes

Le magazine vivreparis.fr propose cette semaine un gros plan sur une femme qui a marqué la franc-maçonnerie.

Féministe, journaliste, franc-maçonne mais aussi artiste… Dès sa jeunesse, la vie de Maria Deraismes n’a pas été de tout repos ! Fervente partisane de l’égalité homme-femme, la féministe n’a cessé de mener ce combat tout au long de sa vie, lui valant notamment une statue à son effigie au cœur du square des Épinettes, dans le 17e arrondissement.

Née de parents fortunés, Maria connait une éducation riche et variée qui la pousse à se poser des questions. Elle acquiert une solide culture générale… Ce qui lui permet de fonder ses valeurs sur l’histoire, les mythes et la littérature !

En grandissant, Maria Deraismes est initiée à la franc-maçonnerie. Cet ordre initiatique est basé sur des normes et des valeurs très strictes. Par ailleurs, les femmes y sont interdites par le pasteur Anderson depuis la création du mouvement. Son initiation n’est pas vue d’un bon oeil, car à l’époque, ces groupes sont uniquement constitués d’hommes ! 

Peu importe, Maria souhaite devenir franc-maçonne… Alors elle crée son propre mouvement ! L’Ordre Maçonnique Mixte et International du Droit Humain devient le premier ordre franc-maçon ouvert aux femmes. En cela, elle devient une icône du féminisme français ! 

Une statue à son effigie 

Maria Deraismes est également à l’origine de la Société pour l’amélioration du sort de la femme et la revendication de ses droits. À sa mort, en 1894, la société décide de dédier une statue à l’effigie de la féministe ! 

Inaugurée en 1898, la statue est réalisée par Louis-Ernest Barrias, un sculpteur parisien de l’époque. L’artiste tient à être fidèle aux idéaux de la féministe, il la représente d’une façon très réaliste en soulignant son engagement et sa détermination

Monument élevé à Paris par souscription publique à Maria Deraismes © Gallica BNF

La statue actuelle n’est malheureusement pas l’originelle… Comme beaucoup d’autres statues, le monument a été fondu sous l’Occupation par le régime de Vichy. L’oeuvre que l’on peut apercevoir au square des Epinettes provient d’un modèle en plâtre conservé par la Ville de Paris ! 

Maria Deraismes 

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES