mer 29 juin 2022 - 12:06

CHILI : La franc-maçonnerie appelle à la non-violence à l’école

De notre confrère chilien ovallehoy.cl

À travers une Déclaration Publique, ils ont lancé un appel à promouvoir les valeurs universelles de RESPECT, de TOLÉRANCE et de FRATERNITÉ et à prendre soin du développement et de la coexistence scolaire de nos enfants et adolescents.

Le Grand Maître de la Grande Loge du Chili, Sebastián Jans Pérez, et Maximiliano Díaz Soto, président de l’Association nationale des corporations éducatives maçonniques, lancent un appel à promouvoir les valeurs universelles de RESPECT, TOLÉRANCE et FRATERNITÉ et veillent au développement et la coexistence scolaire de nos enfants et adolescents. 

La  Grande Loge du Chili, en tant qu’institution maçonnique, essentiellement éthique, éducative, philosophique et initiatique, qui vise à améliorer l’être humain et la société dans son ensemble et l’Association des Corporations éducatives maçonniques du Chili, constitués comme le grand phare de l’Education Laïque dans notre pays, qui fondent leur action sur des valeurs universelles telles que le respect, la tolérance et la fraternité, valeurs essentielles pour le développement de bonnes relations humaines, déclarent avec conviction et véhémence que toute forme de la violence doit toujours affecter la bonne coexistence à laquelle nous aspirons entre tous les êtres humains.

Nous sommes émus et touchés par toutes ces manifestations de violence qui ont eu lieu dans notre pays, où sont impliqués des étudiants, des mères, des pères et/ou des tuteurs, des enseignants et même des membres des équipes de direction des établissements d’enseignement, ce qui témoigne d’un manque de le respect des questions essentielles de la vie civilisée, telles que la dignité humaine, le respect des plus faibles et même la vie même des personnes qui composent ces communautés éducatives.

En tant qu’agents responsables et directs des destinées de la société, engagés dans le développement moral et l’éducation à la citoyenneté de nos élèves, nous ne pouvons rester indifférents et inconscients de cette dure réalité qui sape les fondements fondamentaux de l’expérience de la coexistence avec les autres.

En raison de ce qui précède, c’est que nous prenons en charge l’impératif catégorique que nous impose la réalité actuelle, de lancer un appel à tous ceux qui participent aux différents projets éducatifs de notre pays, à avoir le contrôle des impulsions, qui sont souvent guidés par des passions de nature diverse et qui déclenchent des réactions incontrôlées, chargées de violence aux conséquences imprévisibles.

Nous avons la conviction la plus profonde que tout être humain est éducable, et donc, tous ces actes sont évitables. C’est dans ce contexte qu’en tant que Grande Loge du Chili et Association des corporations éducatives maçonniques du Chili, avec toutes les institutions touchées par le phénomène de la violence scolaire, nous devons participer, de manière active et coordonnée, à la construction d’expériences de bonne coexistence, puisque nous avons l’obligation de générer des scénarios qui nous permettent de vivre et de coexister dans un environnement exempt de menaces et d’agressions.

Sebastian Jans Perez Maximiliano Diaz Soto

Grand Maître Grande Loge du Chili Pdte Association Nationale des Corporations Éducatives Maçonniques

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES