lun 27 juin 2022 - 23:06

L’arrêt du tabac par la méthode maçonnico-physiologique

Chacun connaît la nocivité du tabagisme ; sur près de 68 millions d’habitants, on estime que la France compte plus de 18 millions de fumeurs. Ne pourrait-on pas faire en sorte que les francs-maçonnes et les francs-maçons ne soient pas concernés ?

Sur près de 600 000 décès par an, on estime que le tabagisme provoque près de 75 000 décès (environ 13%) et aboutit à réduire l’espérance de vie d’environ 7 années.

Mais au-delà des décès, il y a aussi les conséquences sur la qualité de la vie ; citons à titre d’exemple :

  • La fatigabilité liée aux maladies respiratoires chroniques ou aux maladies cardio-vasculaires,
  • L’atteinte des capacités intellectuelles liées aux maladies cérébrales
  • L’impuissance précoce secondaire aux troubles vasculaires

Et pourtant, malgré cette réalité morbide, des millions de français et beaucoup plus au niveau mondial, continuent de s’intoxiquer.

Si on peut imaginer que des profanes continuent d’avoir un comportement aussi nocif, sous l’emprise d’une recherche de plaisirs ponctuels, on ne peut comprendre que des sœurs et des frères, êtres humains responsables, engagés dans une quête de la perfection continuent dans une voie qui se révèle suicidaire.

Pour aider nos frères et nos sœurs tabaco-dépendants à se libérer, je leur propose cette méthode que j’ai appelée maçonnico-physiologique car elle se calque sur les huit pas du maître ou de la maîtresse.

C’est en quelque sorte une marche vers la Liberté !

Il s’agit bien sûr d’une marche virtuelle à laquelle les fumeuses et les fumeurs des loges sont invités. Marche virtuelle qu’ils et elles pourront suivre en respectant cette progressivité dans la réflexion :

  • Prendre conscience de la dépendance addictive :

Le tabagisme est une addiction que l’on peut définir comme un comportement destiné à aider un individu à assumer un mal être. Dans cette prise de conscience, alors que la décision d’arrêter n’a pas encore été prise, l’usager devra accepter de comprendre ce mal être, son origine et sa capacité à imposer sa présence. Accepter le mal être, le comprendre pour mieux le prendre en compte et au final le transformer en bien être voilà l’élément fondamental de ce premier pas qui doit permettre de laisser les « métaux impurs » à la porte du temple !

  • Prendre conscience de l’importance respiratoire :  On n’a pas toujours idée de l’importance de la respiration ; combien d’êtres humains respirent superficiellement et bloquent leurs respirations ! Apprendre à respirer complètement par ce qu’on appelle la respiration abdominale est un apprentissage indispensable ! Bien respirer, c’est un vrai bonheur ! On aussi peut le faire en marchant dans la nature. Bien respirer permettra de passer à la troisième étape !
  • Prendre conscience de la détérioration progressive : Le tabagisme dégrade aussi bien le corps que l’esprit ! Encore faut-il s’en rendre compte et ne pas se le cacher !  Cette dégradation de notre capital santé, de nos capacités intellectuelles et physico-sportives est insupportable : en prendre conscience, c’est aussi se révolter contre une dérive !
  • Décision de l’arrêt : C’est le pas de côté du compagnon qui prend la décision d’arrêter de fumer après les trois premières prises de conscience d’un comportement inconscient ! Arrêter de fumer c’est faire prévaloir un acte de conscience active, volontaire et libératoire !
  • Retour sur le chemin : Le cinquième pas de cette marche virtuelle c’est le retour sur le tracé pourvu d’une nouvelle force que donne une liberté retrouvée et une capacité à inspirer l’énergie de la vie !
  • Le premier enjambement n’est en fait qu’un pré-enjambement qui se nourrit d’une transmission virtuelle de celui qui nous inspire ! c’est le début d’une sérénité qui s’accompagne d’un détachement.
  • Le deuxième enjambement est complet, authentique et change la donne ! Le tabagisme est oublié ; il fait partie du passé profane !
  • Le troisième enjambement, ou demi-enjambement, c’est la consécration d’une force retrouvée dans le détachement et l’assurance !

Ma très chère Sœur, mon très cher Frère, fumeuse et fumeur, je vous souhaite d’expérimenter cette méthode avec toute la concentration nécessaire ; je suis persuadé qu’elle vous permettra de re-vivre !

Une fois l’arrêt du tabagisme obtenu, remémorez vous souvent cette marche de libération et ses étapes que nous offre le rituel maçonnique.

Si le tabagisme est nocif, on ne peut comprendre qu’il soit si facilement toléré dans les loges !

Fumer est incompatible avec la démarche maçonnique ! 

Par fraternité, on doit aider la maçonne ou le maçon à se libérer du boulet d’un comportement aussi contradictoire avec notre désir de perfection !

Alain Bréant
Médecin généraliste, orientation homéopathie acupuncture initié en 1979 dans la loge "La Voie Initiatique Universelle", à l'orient d'Orléans, du GODF Actuellement membre de la RL "Blaise Diagne" à l'orient de Dakar - GODF Auteur sous le pseudonyme de Matéo Simoita de : - "L'idéal maçonnique revisité - 1717- 2017" - Editions de l'oiseau - 2017 - "La loge maçonnique" - avec la participation de YaKaYaKa, dessinateur - Editions Hermésia - 2018 - "Emotions maçonniques " - Poèmes maçonniques à l'aune du Yi King - Editions Edilivre - 2021

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. A ma grande surprise, j’ai eu une réaction très agressive d’un frère qui m’a accusé d’avoir une attitude sectaire, d’être en opposition avec la franc-maçonnerie adogmatique et libérale, de ne rien connaître à l’addictologie ; lorsque je lui ai répondu qu’il s’agissait d’une manière de vivre le symbolisme comme un engagement vers une sorte de libération, il m’a rétorqué que le symbolisme n’avait rien à voir dans ce genre de problème ! Ne voulant pas rentrer dans un débat profane, j’ai coupé court aux échanges ! Je conçois bien que l’on puisse contester l’intérêt de cette méthode mais l’agressivité et la violence des propos m’ont surpris ! Est-ce le fait d’avoir affirmé que le tabagisme était incompatible avec l’engagement maçonnique ? C’est possible qu’il se soit senti visé ! « Faîtes ce que je dis mais ne faîtes pas ce que je fais ! » la devise des loosers ! Rien de plus hargneux qu’un looser quand on ose lui tendre un mirroir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES