ven 20 mai 2022 - 14:05

CHILI : Salutations protocolaires au président de la Cour suprême de justice par le Grand Maître

De notre confrère granlogia.cl

Une commission maçonnique dirigée par le Grand Maître, Sebastián Jans Pérez, et le Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil, Carlos Soto Concha, a rendu visite au nouveau président de la Cour suprême de justice, Juan Eduardo Fuentes Belmar, pour lui transmettre les salutations protocolaires et les félicitations pour la gestion de départ.

« Nous sommes venus en Grande Loge, aux côtés du Souverain Grand Commandeur, saluer le nouveau président de la Cour Suprême de Justice, lui souhaiter le plus grand succès. Pour nous, le rôle de la magistrature au sein des institutions du pays est très important.  » a déclaré le Grand Maître, ajoutant que « lorsqu’une nouvelle autorité assume, en l’occurrence le Président, nous voulons lui souhaiter le meilleur des succès et mettre notre meilleure volonté pour tout ce qui est nécessaire » Sebastián Jans a également invité Juan Eduardo Fuentes à la 160e anniversaire de la Grande Loge du Chili et en septembre à Fraternitas de la República.

Le Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil, Carlos Soto Concha, a quant à lui déclaré « pour l’ordre maçonnique en général et en particulier pour le Suprême Conseil, l’une des institutions importantes de la République est la Cour Suprême de Justice et c’est pourquoi nous avons considéré c’est un devoir « Nous sommes heureux de présenter nos respects et d’offrir notre collaboration au nouveau président de toutes les manières possibles. Nous sommes reconnaissants qu’il nous ait accordé une partie de son temps pour discuter de l’importante question de la justice au Chili. »

Rodrigo Lillo Astorga, Grand Expert de la Grande Loge du Chili et Jaime Jara Miranda, ont également participé à la réunion au cours de laquelle la Grande Loge du Chili a remis au Président du pouvoir judiciaire, une série de livres, parmi lesquels La Masonería Propone au Chili et le livre récemment publié par Emilio Morgado sur le droit du travail collectif au Chili.

Juan Eduardo Fuentes Belmar, qui a une carrière judiciaire de 47 ans, a été élu en décembre à la tête de la plus haute juridiction du pays. Formé à la Faculté de droit de l’Université de Concepción, il a été nommé à la Cour suprême en 2011, alors qu’il présidait la Cour d’appel de Santiago. Il est l’un des quatre ministres de la Cour suprême que le président Sebastián Piñera a nommés dans son premier gouvernement.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES