ven 20 mai 2022 - 16:05

VENEZUELA : Ouvriers d’Hiram Abiff – La lumière vient de l’Est

De notre confrère vénézuélien elnacional.com – Par Mario Munera Muñoz PGM

L’origine de la franc-maçonnerie se perd dans la nuit des temps. Personne ne sait avec certitude quand cela a commencé. Ce qu’ils appellent à tort la « Franc-maçonnerie spéculative », dans le cycle du Moyen Âge, après que des groupes de bâtisseurs eurent cessé de construire des châteaux, des temples et des palais faits de leurs mains, ils se sont regroupés en « loges », sous un objectif commun différent : construire des temples à la Vertu… mais pas réalisés avec les mains.

Ce Temple est intérieur, en chacun de nous et est au-delà du physique, de l’Ordre au Chaos. Le « Spéculatif » est l’inquisiteur du savoir, et l’« Opératif » est l’intériorisation et l’attitude de la vie initiatique. L’institution d’Augusta a rencontré de grands obstacles au cours de ses centaines d’années. Je crois que nous maçons, sommes la cause de cette peur des temples maçonniques par les profanes, dirigeants sociaux (politiques) et religieux (l’Église catholique), pour cette aura de mystère que nous avons imprégnée dans notre travail. 

Un franc-maçon est un chercheur du « pourquoi » des choses. QH Simón Bolívar l’a bien dit : « Un peuple ignorant est un instrument aveugle de sa propre destruction. » Les régimes et les religions imposent une « croyance » et le mal du « croire » c’est qu’il y a toujours une meilleure théorie pour « croire », tout est relatif, c’est pour cela qu’il y a tant de croyances religieuses dans le monde. Par rapport à ce point, l’actuel Dalaï Lama a répondu à la question : « Quelle est la meilleure religion ? », à laquelle il a déclaré : « La meilleure religion est celle qui vous rapproche de Dieu, c’est celle qui vous rend meilleur. » Ce n’est pas celle qui s’impose comme une vérité, la vérité est en vous. Et en politique il y a un dicton très populaire qui dit : « La politique sans les ignorants, les pauvres et les voleurs, ne peuvent pas exister ». Ce dicton populaire est fort, mais au fond il a raison : dans les régimes totalitaires, la première chose qui est supprimée : les intellectuels et l’information. 

Après avoir regardé la franc-maçonnerie de ce point de vue, nous en déduisons que l’Institution avec ses connaissances et sa sagesse conduit l’être humain à être « libre » des dogmes et des préjugés afin de tirer ses propres conclusions. Il n’était pas nécessaire d’y mettre tellement de « mystère », qu’on ne possède même pas. Le plus grand mystère que les maçons ont, est la compréhension de la connaissance que les symboles nous donnent, et ils sont « impossibles à révéler », parce qu’ils sont dans l’esprit.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES