dim 03 juillet 2022 - 13:07

La Liberté comme méthode

L’initiation maçonnique dans ses relations avec les pratiques du quotidien

Alessandro Sbordoni – Jean-Luc Leguay

Éditions Dervy, 2021, 156 pages, 22 € – Format Kindle 15,99 €

Alessandro Sbordoni, compositeur, musicien, essayiste et chercheur, a écrit plus de quatre-vingts partitions pour les formations musicales les plus diverses, de l’instrument solo au grand orchestre et au théâtre musical. Il a ensuite étendu son champ d’investigation à des thèmes philosophiques et initiatiques, conséquence naturelle de sa recherche sur l’essence du son et de l’art. Il est membre du Grand Orient d’Italie (GOI) et de la Grande Loge Nationale Française (GLNF).

Nul ne sera donc étonné de découvrir la préface de Stefano Bisi, journaliste et écrivain mais aussi Grand Maître du Grand Orient d’Italie. Fondé en 1805, le GOI, reconnue par la GLNF, est membre, tout comme la GLNF, de l’American Masonic Confederation (IMC), la Confédération Maçonnique Interaméricaine (CMI), fondée le 14 avril 1947, organisation qui regroupe 84 Grandes Puissances maçonniques mondiales.

Dans La Liberté comme méthode Stefano Bisi nous fais tout d’abord part de son grand plaisir à lire ce passionnant ouvrage où éthique et beauté sont présentes dès les premières pages. Pour lui, le titre même définit ce qu’est l’initiation maçonnique dans toutes ses relations avec les pratiques du quotidien. Sans hésiter, il nous confie que son auteur, musicien de son état, a su écrire sur sa partition toutes les notes saillantes de la gamme maçonnique que sont le vice, la vertu, la foi, l’Exercitium opératif-spéculatif. À ces yeux, un précieux ouvrage permettant à la Franc-Maçonnerie universelle de perpétuer la construction du Temple dans le chantier infini du Grand Œuvre… En toute liberté !

La Liberté comme méthode, soit… Mais de quelle liberté parlons-nous ?

Il est vrai qu’il existe différents types de liberté : le droit à la vie, à la liberté et à la sécurité, le droit au respect de la vie privée et familiale, la liberté d’expression. la liberté de pensée, de conscience, ajoutant même parfois l’adjectif absolue, et de religion.

Mais la liberté est essentiellement l’état d’une personne qui ne subit pas de contraintes, de soumissions, de servitudes exercées par une autre personne, par un pouvoir tyrannique ou par une puissance étrangère. Être ni prisonnier ni sous la dépendance de quelqu’un.

Et de quelle méthode ? De la méthode maçonnique ? Certes, oui. La Franc-Maçonnerie, Fraternité initiatique à caractère ésotérique et initiatique, école de pensée et de spiritualité offre bien une méthode de travail afin que son enseignement, fruit des recherches faites en Loge, de cette démarque offrant initiation, symbolisme, transmission de la tradition maçonnique, soit répandue en dehors de la Loge.

Deux interrogations – liberté et méthode – auxquelles Alessandro Sbordoni répond après une introduction sur « Pour un futur de la maçonnerie moderne » en trois parties essentielles. La première est consacrée à l’« Initiation maçonnique et pratiques quotidiennes », la seconde à « La liberté comme méthode ? », et la troisième enfin à une analyse perspicace intitulé « Macrocosme et microcosme ». Pour passer Le cosmos, l’univers, de l’infiniment grand à ce qui, dans l’histoire de la philosophie, est considéré comme le corps humain, l’être, comme un monde en réduction dont chaque partie représente et correspond terme à terme à une partie de l’univers…

L’auteur, se fondant sur une Franc-Maçonnerie héritière des initiations de Métier (Craft) considère cette dernière somme possédant un caractère fondamentalement hermétique qui a toujours des références opératives. Mais de nos jours, l’Art Royal et sa pratique sont confrontées à de nouveaux défis dans un monde dominé par la dérive de la globalisation. Pour l’auteur, le travail introspectif et la connaissance de soi, notre comportement éthique, la communication interpersonnelle dialogique, une relation stricte entre vision spirituelle et vie concrète sont les outils spécifiquement maçonniques et opératifs qui s’offre à nous dans ce nouveau monde. Le tout pour faire « progresser l’initié sur son chemin de l’initiation, mais aussi de donner de l’espoir aux difficiles situations que connaît notre planète, pour permettre à tous, ensemble, de parcourir en toute liberté et en pleine conscience ce chemin. La Franc-Maçonnerie a donc, dans le monde, une très grande responsabilité, non seulement à l’égard d’elle-même mais aussi à l’égard de l’époque contemporaine si complexe ».

Si pour Alessandro Sborfoni « la dérive de la globalisation économique met en péril les conquêtes de la démocratie, de l’égalité et de la liberté que la Franc-Maçonnerie transmet au monde », l’ouvrage permet de recentrer sur ce que doit être, au plus profond de lui-même, le Maçon du XXIe siècle. Où comment passer de la joie à être en Loge à un homme d’harmonie et de rayonnement pour et vers les autres.

Quant à Jean-Luc Leguay, qui fut le premier laïc de cette chaîne de tradition remontant au VIIIe siècle, il est aujourd’hui un des derniers maîtres enlumineurs et est mondialement connu. Nous lui devons, entre autres, chez Albin Michel – Ipomée Perceval le Gallois, Le Livre de l’Apocalypse, La Divine Comédie enluminée, chez Dervy, Le Maître de lumière, Le Tracé du Maître, Le Mutus liber – Initiation, Rituel – Consécration d’une Loge et, coécrit avec Minh-Son Nguyen, Rituels inconnus. Plus que des livres d’images, au sens de ce genre littéraire, des livres du « Merveilleux », pour faire rimer symbolique avec chemin initiatique ! Il nous offre, ici et maintenant, un cahier central en couleur de 16 illustrations et quelques 38 images de lumière, inédites, en N&B.

Yonnel Ghernaouti
Membre de la Respectable Loge « Le Centre des Amis » N° 1 et du Collège de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt » N° 81 de la Grande Loge Nationale Française, Yonnel Ghernaouti est chroniqueur littéraire. Dans le cadre de la culture et de la communication, il met en œuvre et collabore à l'organisation de salons maçonniques – notamment celui des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon en qualité de Commissaire général - et à la ligne éditoriale de réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il coopère également à de nombreux ouvrages maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES