dim 03 juillet 2022 - 12:07

Le Musée Français de la Carte à Jouer expose les Tarots Enluminés

Le temps d’une fabuleuse exposition, le Musée français de la Carte à Jouer vous propose un somptueux voyage dans le temps. Oubliez Paris, vous voilà propulsé dans la Florence du XVe siècle aux premières loges de la Renaissance italienne et convié à la cour des plus grandes cités aristocratiques de l’époque pour jouer une partie de cartes. Paré de vos plus beaux atouts, laissez-vous emporter par votre âme de joueur et par le raffinement d’un des plus anciens jeux italiens, à savoir le tarot. Rassurez-vous, initiés comme novices trouveront facilement leurs aises tandis que le musée prévoit en préambule une introduction aux règles du jeu ! À travers une sélection inédite de plus de 70 œuvres inestimables dont un exceptionnel et authentique Chariot du XVe siècle – pièce maîtresse du jeu –, l’institution isséenne dévoile toute la finesse de ces trésors enluminés aux figures colorées et aux fonds d’or estampés. Entourées des manuscrits de Pétrarque et d’un somptueux portrait lombard signé de la main de Pisanello, ces cartes, d’une grande fragilité, apportent autant de précisions sur la richesse des productions miniatures milanaises et florentines que sur la peinture italienne de l’époque. Les tarots enluminés du XVe siècle apparaissent dès lors sous un jour nouveau, constituant un important témoignage sur la circulation des modèles en Europe. Une fastueuse exposition en somme, mettant en scène de véritables chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne à l’instar du tarot de « Charles VI », jusqu’ici peu montrés au public.

Le saviez-vous ?

Le mot « tarot » est identifié en France dans le Gargantua de Rabelais (1535), mais ses origines restent inconnues. Selon certains, il provient de l’italien tarocchi, dérivant de tara, une « perte de valeur » pour le joueur qui délaisse une carte de son jeu. D’autres pensent plutôt qu’il renvoie au « taroté », cette feuille dorée permettant d’imprimer un dessin sur de l’or. Une technique utilisée pour réaliser les premiers jeux de cartes de la Renaissance.

Infos pratiques :

Musée Français de la Carte à Jouer

Du 15 décembre 2021 au 13 mars 2022

16, rue Auguste Gervais, 92130 Issy-les-Moulineaux

Horaires : Ouvert du mercredi au vendredi de 11:00 à 17:00

du samedi au dimanche de 14:00 à 18:00

Fermé lundi et mardi

Tarifs : Billets expositions temporaires ; Plein : 5,20 € – Réduit : 3,90 € – Gratuit : – 26 ans

Source : https://www.arts-in-the-city.com/

Yonnel Ghernaouti
Membre de la Respectable Loge « Le Centre des Amis » N° 1 et du Collège de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt » N° 81 de la Grande Loge Nationale Française, Yonnel Ghernaouti est chroniqueur littéraire. Dans le cadre de la culture et de la communication, il met en œuvre et collabore à l'organisation de salons maçonniques – notamment celui des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon en qualité de Commissaire général - et à la ligne éditoriale de réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il coopère également à de nombreux ouvrages maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Sans oublier, bien évidemment, le très beau catalogue « Tarots enluminés – Chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne » de cette exposition dont je vous invite à lire ci-dessous la présentation de l’éditeur :
    « Les tarots enluminés du XVe siècle fascinent. Leur qualité d’exécution, la richesse de leurs couleurs, leurs fonds d’or estampés en font des œuvres à part, à la fois cartes à jouer et miniatures. Objets de luxe qui ont vu le jour dans les milieux aristocratiques et cultivés du nord de l’Italie au XVe siècle, ils ont été mieux préservés que les tarots ordinaires imprimés. Dominés par les cartes peintes par Bonifacio Bembo et son atelier pour la cour de Milan, les tarots enluminés ont été aussi réalisés pour d’autres cours, comme celles de Ferrare ou de Florence. L’apparition sur le marché de l’art et l’acquisition par le musée de la Carte à jouer d’un superbe Chariot, un des atouts du tarot, totalement inédit, a bousculé les attributions faites jusque-là. Organisé autour de la carte du Chariot et de ses « sœurs », deux cartes clairement issues du même jeu exceptionnellement prêtées par le musée national de Varsovie, cet ouvrage présente de précieux tarots milanais et florentins, en provenance d’institutions prestigieuses telles le Louvre, la Bibliothèque nationale de France, la Morgan Library and Museum à New-York ou encore les musées de Sicile. Les tarots enluminés apportent des détails indispensables à la connaissance de la peinture italienne du xve siècle. « Triomphes » de Pétrarque, plateaux d’accouchée, livres illustrés… en éclairent le contexte historique, artistique et intellectuel. »
    Un beau livre au format 21 x 1.5 x 29 cm que nous devons à LIENART éditions, une maison d’art indépendante qui publient, dans un esprit artisanal, catalogues d’exposition et livres d’art.
    À 20 € et 168 pages, c’est cadeau !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES