sam 04 février 2023 - 14:02

Un vrai conte de Noël : IL ÉTAIT UNE FOI…

Je vous parle d’un temps pas si lointain : 1989. Il y a 32 ans et dans mon esprit, ce souvenir authentique, c’est aujourd’hui !

Je pratique alors deux métiers : Psychanalyste hospitalier et DRH au laboratoire pharmaceutique Sanofi.

Trois matinées par semaine, j’apprends à communiquer avec les malades psychotiques à l’Hôpital Albert Chenevier à Créteil. Le psychiatre André Bourguignon (père de l’actrice Anémone), patron du service, lui, sait couramment, comme il dit,  « parler fou », avec ses patients. Il décode aussi leurs magnifiques réalisations picturales et m’associe à la recherche de sens. Je m’instruis beaucoup !

Dans ma fonction de DHR, j’ai, entre autres responsabilités, celle de l’imprimerie interne. Dix collaborateurs, dont cinq de confession musulmane avec pour cheffe Amina, une souriante marocaine, experte en reprographie. Un matin d’automne, elle vient dans mon bureau, l’air très embarrassé. Nous avons l’habitude de nous appeler par nos prénoms, une liberté relationnelle, rare à l’époque !

– Bonjour Amina, que se passe-t-il ?

– Bonjour Gilbert, je viens vous demander une faveur. Nous n’avons pas de  pièce ici pour prier, serait-il possible d’utiliser un coin isolé…

– Je veux bien, Amina, mais où ? Je vais réfléchir, on en reparle…

– Merci d’avance Gilbert, pour moi et mes collègues !

Je pense au seul local éventuel : le vestiaire. Le lendemain, je lui indique, plan du site en main, l’espace qui peut être utilisé. A condition que l’activité n’en pâtisse pas. La Direction Générale ne sera pas informée. C’est un pacte entre nous. Ses yeux brillent aussitôt de reconnaissance !

Je suis toutefois troublé. En visualisant en détail le plan du site avec elle, j’ai compris qu’Amina ne sait pas lire le français ! Incroyable, alors qu’elle manie des écrits toute la journée et exécute un travail impeccable ! Je l’appelle et, intrigué, lui fait part de mon constat. Cette fois, des larmes brouillent ses yeux. Elle m’explique qu’elle a repéré l’endroit et l’envers des lettres et ainsi n’a jamais de problèmes. Elle me supplie de ne pas la licencier. Je la rassure, il n’en est bien sûr pas question. Je lui propose de l’inscrire à des cours de français, par le biais de la formation, dans l’entreprise. Elle accepte mais surtout, me demande-t-elle, son mari, qui vient l’attendre chaque soir, ne doit pas le savoir. Je m’engage à ne rien dire. Deuxième pacte entre nous deux !

Amina m’indique régulièrement ses progrès en lecture. J’en suis ravi. Elle et ses collègues musulmans prient, aux heures qui leur conviennent, en toute discrétion. Les autres employés, mis dans la confidence, sont bienveillants et n’opposent aucune difficulté. Le secret est sous bonne garde à l’imprimerie! Je continue d’expérimenter les vertus du silence, comme en loge, où je demeure, précisément, selon l’aphorisme, « un éternel apprenti ».

La veille de Noël, un cocktail est organisé à l’imprimerie, selon la coutume annuelle. Avec et sans alcool. Une surprise pour moi : Amina, en son nom et celui de tous les collaborateurs m’offre un paquet couleur de fête et joliment ceinturé d’un ruban doré. Je devine un livre. L’emballage défait, je découvre son titre et un chevalier en illustration de couverture : L’égal de Dieu (de Alain Absire). Oh ! Je n’en demande pas tant, même en termes symboliques !

Avec la permission de son mari, notre invité, j’embrasse Amina. Elle fixe le livre, sourire aux lèvres, et je comprends que maintenant, elle lit le français. Nous échangeons tous les deux un regard complice en trinquant avec tout le monde. L’orangeade tutoie le champagne. Emu, oui, je le suis. Les bulles se coincent dans ma gorge !

En rentrant chez moi, dans le scintillement des lumières festives de la rue et sous les flocons de neige, une évidence me traverse : Au long d’une vie, on s’enrichit beaucoup plus de ses apprentissages que de ses expertises !

*

*  *

Décembre 2021. Je viens de retrouver ce livre dans ma bibliothèque. J’ai l’impression de tenir en main le Coran et la Bible réunis en un seul ouvrage ! En cette période de Noël, je me prends à rêver !

Gilbert Garibal
Gilbert Garibal
Gilbert Garibal, docteur en philosophie, psychosociologue et ancien psychanalyste en milieu hospitalier, est spécialisé dans l'écriture d'ouvrages pratiques sur le développement personnel, les faits de société et la franc-maçonnerie ( parus, entre autres, chez Marabout, Hachette, De Vecchi, Dangles, Dervy, Grancher, Numérilivre, Cosmogone), Il a écrit une trentaine d’ouvrages dont une quinzaine sur la franc-maçonnerie. Ses deux livres maçonniques récents sont : Une traversée de l’Art Royal ( Numérilivre - 2022) et La Franc-maçonnerie, une école de vie à découvrir (Cosmogone-2023).

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES