dim 23 janvier 2022 - 14:01

Réflexions sur l’air du temps… à l’occasion de la Saint-Jean

Il y a quelque chose que la Covid nous a enseigné, c’est que nous passions notre vie à nous souffler dessus, les uns sur les autres… Jamais, je n’avais eu conscience que j’absorbais l’air de mon voisin comme si je me postais sous son nez or nous sommes tous des machines à vapeur qui cracherions notre fumée sous une grande verrière, à la différence près que nous répandons une buée invisible où nos miasmes contagieux restent en suspension. 

J’ai l’impression qu’il en va de même des idées méphitiques qui prospèrent dans le débat public, jusqu’à former de bizarres traînées de poudre empuantissant l’atmosphère, au risque de bientôt l’embraser. Dommage que les mêmes principes d’expansion opèrent moins promptement quand il s’agit de faire sa place à l’autre et de le laisser respirer…

Il faut bien reconnaître que rechercher la vertu ne nous vient pas facilement. Depuis que l’air a déchiré nos poumons pour la première fois, trouver un souffle commun pour oxygéner l’esprit requiert tout un apprentissage. Avec les batteries que l’on nous prépare, on s’apprête à électriser rapidement une bonne part de la population… dans l’idée peut-être d’en électrocuter quelques-uns, au passage ! Alors, pour nous qui restons de bons vieux moteurs thermiques, apprenons à contrôler nos humeurs et à ne pas nous emballer à la moindre occasion.

N’oublions pas, qu’à compter de la Saint-Jean d’hiver, nous allons remonter vers la Lumière et que notre effort consistera une fois de plus, indéfiniment – car nos mauvais penchants se reconstituent désormais plus facilement que la Nature – à démêler l’écheveau de nos contradictions, pour sortir de la nuit aveuglante de nos peurs et de nos désirs enfouis.

Passez de bonnes fêtes, dans la loi d’Amour !

Christian Roblin
Christian Roblin est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a exercé, pendant trente ans, des fonctions de direction générale dans le secteur culturel (édition, presse, galerie d’art). Après avoir dirigé la rédaction du Journal de la Grande Loge de France pendant, au total, une quinzaine d'années, il est aujourd'hui président du Collège maçonnique, association culturelle regroupant l’Académie maçonnique et l’Université maçonnique. Son activité au sein de 450.fm est strictement personnelle et indépendante de ses autres engagements.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES