dim 28 novembre 2021 - 18:11

Le Caveau de la Huchette : de la loge maçonnique au club de jazz iconique

De notre confrère parissecret.com – Par Alexandre Lasry

Il y a de ces lieux qui détonnent par rapport aux autres. Par leur histoire, leur vocation ou leur architecture, ils redéfinissent à eux-seuls le mot « insolite ». Le Caveau de la Huchette, lui, coche toutes les cases à la fois. Avant de faire swinguer les foules sous le pavé parisien, le club de jazz devenu mythique a connu un passé mystérieux et macabre. De Robespierre à La La Land, on vous raconte la folle histoire de cet emblème du quartier Latin.

Derrière la porte du 5…

Au cœur du Paris médiéval du XVIe siècle, le 5 de la rue de la Huchette voit déjà passer en son sein de curieux personnages. La légende dit même que les Rose-Croix et les Templiers y tenaient des réunions secrètes.

Plus mystérieux, l’immeuble aurait été utilisé en tant que loge franc-maçonnique en 1772. Avec ses salles basses et ses caves, la bâtisse constituait le lieu idéal pour accueillir des rassemblements secrets et peu tolérés.

Les habitués pouvaient même profiter de deux souterrains, menant respectivement au cloître Saint-Séverin et au Châtelet.

Le funèbre passé du caveau

À l’époque de la Révolution, le Caveau de la Terreur devenu taverne accueille en ses sous-sols les clubs des Montagnards et des Cordeliers puis les membres de la Convention nationale. Ainsi, Robespierre, Danton et Marat s’y sont retrouvés plus d’une fois. L’établissement n’aura jamais aussi bien porté son nom qu’à ce moment-là, puisqu’il s’y déroulera de nombreux jugements et exécutions, comme en témoignent les vestiges actuels des différentes salles et du profond puits du caveau.

Suite de l’article sur parissecret.com

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES