sam 23 octobre 2021 - 09:10

Les TEMPLIERS : Les dates anniversaires (suite 6)

Si pour l’Ordre Initiatique de Stricte Observance Templière (Ordre militaire maçonnique comme le RER), la date de référence se situe en 1314, c’est pour honorer la mort du dernier Grand Maître Jacques de Molay !

Poursuivi par la vindicte du roi Philippe IV le Bel et de son conseiller Guillaume de Nogaret (garde des sceaux), il a été condamné à la prison à vie. Puis, le Grand Maître voyant que le Roy ne tient pas ses engagements, il dénonce les mensonges obtenus par la torture exécutée par des dominicains ou des franciscains tortionnaires= une nouvelle fois coupable d’hérésie, après l’avoir abjurée, Le 19 mars 1314, le grand maître des Templiers, Jacques de Molay, est supplicié à Paris sur le bûcher à l’emplacement de l’Île aux Juifs (qui se trouve en aval de l’île de Notre-Dame. Un saule pleureur fut planté).

Les convocations reprennent donc la date de l’Ordre, soit l’An de grâce 707 (pour 2021)

Immolation des templiers (poème de François J.-M. Raynouard 1761-1836)                                                                

Un immense bûcher, dressé pour leur supplice, S’élève en échafaud, et chaque chevalier, Croit mériter l’honneur d’y monter le premier.                                                                                                                                                

Mais leur Grand Maître arrive ; il monte, il les devance ; Son front est rayonnant de gloire et d’espérance.           Il lève vers les cieux un regard assuré, Il prie et l’on croit voir un mortel inspiré.                                                  

D’une voix formidable aussitôt il s’écrie : – Nul de nous n’a trahi son Dieu, ni sa patrie, Français, souvenez-vous de nos derniers moments, Nous sommes innocents, nous mourons innocents !                                               

L’arrêt qui nous condamne est un arrêt injuste, Mais il est dans le ciel un tribunal auguste, Que le faible opprimé, jamais n’implore en vain, Et j’ose t’y citer, ô Pontife romain ! Encore quarante jours… je t’y vois comparaître ! ” Chacun en frémissant, écoutait le Grand Maître.                                                                               

Mais quel étonnement, quel trouble, quel effroi, Quand il dit – ” O Philippe, ô mon maître, ô mon roi, Je te pardonne en vain ta vie est condamnée : Au tribunal de Dieu, je t’attends dans l’année ! ” Les bourreaux interdits n’osent plus s’approcher ; Ils jettent en tremblant le feu sur le bûcher, Et détournent la tête… Une fumée épaisse, Entoure le bûcher, roule et grossit sans cesse.                                          

Tout à coup le feu brille à l’aspect du trépas, Ces braves chevaliers ne se démentent pas. On ne les voyait plus, mais leurs voix héroïques, Chantaient de l’Eternel les sublimes cantiques.                                                      

Plus la flamme montait, plus ce concert pieux, S’élevait avec elle et montait vers les cieux.                                        

Votre envoyé parait, s’écrie… Un peuple immense, Proclamant avec lui votre auguste clémence, Auprès de l’échafaud soudain s’est élancé … Mais il n’était plus temps… Les chants avaient cessé.

Pour les profanes, l’Ordre Suprême Militaire Templier de Jérusalem (OSMTH/ Ordo Supremums Militaris Templi Hierosolymitani) l’Année de base est 1118/ MCXVIII ; l’ année où 9 Chevaliers se réunissent pour fonder l’Ordre du Temple, ces Chevaliers étaient conduits par Hugues de Payns et fondèrent initialement l’Ordre des ‘’Pauvres Chevaliers du Christ’’. Ces Chevaliers se considéraient comme des moines mais qu’ils se considéraient aussi comme des hommes d’armes, en fait des moines/soldats. Ce qui leur permis de créer ainsi le premier Ordre Militaire et Religieux dont nous nous réclamons aujourd’hui, et qui a justifié l’appellation d’Ordre Militaire et Religieux ! Ces 9 chevaliers sont=                                                   Hugues de Payens (1119 – 24 mais 1136), Geoffroy de Saint OMER, André de MONBARD (Fin 1154 – 17 Octobre 1156), GONDEMAR, PAYEN de MONTDIDIER, RORAL où GILBERT ARAIL ou HORAL (Février 1193 – 20 Décembre 1200), GODEFROY, GODEFROY BISSOT, et Archambeau de Saint AMANT où EUDES de SAINT AMAND ou ODON de SAINT-CHAMAND (1170 – 19 Octobre 1180) . Ils créent la ‘’Milice du Temple’’ lorsque Baudouin II en sa qualité de roi de Jérusalem leur offre une demeure dans le voisinage d’un couvent de chanoines réguliers sur l’emplacement du Temple de Salomon ! Ils sont appelés désormais : TEMPLIER.

Beaucoup de Chevaliers Templiers portent des Noms célèbres, je vais vous en citer quelques-uns :

De souche limousine, Robert de Craon dit Le Bourguignon Juin 1136 – début 1147// BERTRAND de BLANQUEFORT 1156 – 2 Janvier 1169//GERARD de RIDEFORT 1188 – 1189//ROBERT de SABLE ou de SABLOIL 1189 – 13 Janvier 1193//GUILLAUME de CHARTRES 1210 – 26 Août 1218//PIERRE de MONTAIGU 1219 – 1232 ; ce sont quelques Nobles chevaliers parmi tant d’autres.

Alain Yvon Béguin

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES