sam 23 octobre 2021 - 08:10

Les TEMPLIERS et La Règle de St Bernard (suite 5)

La Règle de St Bernard qui régit toujours les Templiers. Templum Aeternum                                                                            

Celles de bases que j’ai volontairement édulcorées pour une lecture légère :

–    La sauvegarde de notre Foi, de la Sainte Eglise et de la Civilisation Chrétiennes=Avant tout, aimer le Seigneur Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force; Aime le prochain comme soi-même. Ne pas tuer, ni commettre d’adultère, ni voler, ni convoiter, ni porter de faux témoignage. Honorer tous les hommes, et ne pas faire à autrui ce qu’on ne veut pas qu’on nous fasse. Renoncer à soi-même pour suivre le Christ. Réprimer son corps ; ne pas aspirer aux délices, mais aimer le jeûne. Soulager les pauvres, vêtir celui qui est nu, visiter les malades, ensevelir les morts, secourir ceux qui sont dans l’épreuve et consoler les affligés. Se rendre étranger aux préoccupations du monde et ne rien préférer à l’amour du Christ. Ne pas satisfaire sa colère, ni se réserver un temps pour exercer sa vengeance. Ne pas entretenir de fausseté dans son cœur, ni donner une fausse paix. Ne pas abandonner la charité. Ne pas jurer, de crainte de se parjurer, et dire la vérité du cœur comme des lèvres. Ne pas rendre le mal pour le mal. Ne faire d’injustice à personne, mais supporter patiemment celle qu’on nous fait .Aimer ses ennemis. Ne pas répondre par la malédiction à ceux qui nous maudissent, mais plutôt les bénir. Soutenir la persécution pour la justice .Ne pas être orgueilleux, ni adonné au vin, ni gourmand, ni somnolent, ni paresseux, ni prompt au murmure ou médisant . Mettre en Dieu son espérance. Ce que l’on verra de bon en soi, le rapporter à Dieu et non à soi-même. Quant au mal, comprendre toujours qu’on l’a fait soi-même et le mettre à son compte. Craindre le jour du jugement ; redouter l’enfer et désirer la vie éternelle de toute l’ardeur de son esprit.

–    La perpétuité de la présence et de l’influence chrétiennes dans la Sainte Terre;

–  La mise au service des gens déshérités, démunies et des malades, ainsi que l’encouragement des activités humanitaires et charitables;

–    La sauvegarde des innocents, victimes des erreurs de la justice.

–    L’édification spirituelle des membres de l’Ordre !

Mais, il existe une règle élaborée par Saint Bernard à la demande d’HUGUES DE PAYNS, qui sont 73 points importants qui régissent la vie courante des Templiers. Les Trois premiers sont : L’Obéissance, Le Silence et l’Humilité !

La 1ère règle est une prière : Écoute, ô mon fils, les préceptes du Maître, et prête l’oreille de ton cœur. Reçois volontiers l’enseignement d’un père plein de tendresse et mets-le en pratique, afin que le labeur de l’obéissance te ramène à celui dont t’avait éloigné la lâcheté de la désobéissance. À toi donc s’adresse maintenant ma parole, qui que tu sois, qui renonces à tes propres volontés, et pour combattre sous le vrai Roi, le Seigneur Christ, prend en main les puissantes et glorieuses armes de l’obéissance. De même, le Seigneur dit dans l’Évangile :  Celui qui écoute mes paroles que voici et les met en pratique, je le comparerai à l’homme sage qui a bâti sa maison sur le roc. Les fleuves ont débordé, les vents ont soufflé et se sont déchaînés contre cette maison ; et elle n’est pas tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc.

Oui, les Templiers ont la FOI ; certains sont pratiquants, d’autres moins et d’autres pas. Chacun de nous est Libre de sa Conscience et de ses pratiques. Si, un jour vous souhaitez Nous rejoindre, n’hésitez pas : faites le premier geste qui changera peut-être votre vie. Nous ne sommes pas l’ANPE, ni un centre de Charité, Ni une fraternelle d’échange de Cartes professionnelles. Nous ne sommes pas un club service. Servir et ne pas se servir, voilà une devise que nous pratiquons quotidiennement. Nous ne sommes pas parfaits et chacun de nous avons des défauts et des qualités. Personnellement, mon plus grand défaut est l’Optimisme selon mes parents. Le nom de mon épée : Patiente ; Ma devise : La patience est le Luxe des Forts. Et mon cri :

DIEU LE VEUT !

D’autres chapitres verront le jour ; mais je vous laisse réfléchir et digérer ces 5 premiers chapitres.

Je vous aime et je clos mon propos. Alain Yvon Béguin

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES