jeu 23 septembre 2021 - 14:09

Les mystères de l’initiation égyptienne au musée de la franc-maçonnerie

« De Cagliostro à Memphis-Misraïm – Initiations Égyptiennes », du 15 septembre 2021 au 31 mars 2022

Depuis la Renaissance, l’Égypte antique est considérée en Europe comme le berceau de l’« initiation ». Elle suscite, chez les érudits comme dans le public, rêves et spéculations sur la nature des cérémonies égyptiennes. Dans les années 1730, l’opinion est frappée par les similitudes entre les usages singuliers de la franc-maçonnerie et ce que l’on sait des mystères d’Isis. Dès le XVIIIe siècle, certains accentuent ces traits et constituent des rites maçonniques qui se veulent « égyptiens ». Le plus célèbre d’entre eux reste la « Haute Maçonnerie Égyptienne » du mage Cagliostro. En 1800, l’expédition de Bonaparte au pied des Pyramides renforce encore cet enthousiasme pour l’Égypte qui touche particulièrement les Loges. Le Rite de Misraïm (Égypte en hébreu) nait à Naples vers 1810. Le Rite de Memphis se forme dans son sillage. Tout au long du XIXe siècle, les Rites de Misraïm et de Memphis rassemblent les Maçons particulièrement versés dans l’ésotérisme.

Cette exposition rappelle la force de l’imaginaire égyptien en France et retrace les grandes heures de ces deux siècles et demi de « franc-maçonnerie égyptienne ». On pourra y découvrir des pièces rarissimes, comme le manuscrit du rituel de la Loge de Cagliostro La Sagesse Triomphante (1784) ; ou inconnues jusqu’à aujourd’hui, comme ce grand tableau du XVIIIe siècle – découvert tout récemment – représentant une initiation maçonnique devant la grande pyramide ou les plus anciens documents attestant de l’existence du Rite de Misraïm (1811).

Au travers de cette exposition le visiteur pourra lever un voile sur cette « quête de l’initiation égyptienne » – véritable égyptophilie spirituelle – qui s’est développée en marge de la très scientifique « Description de l’Égypte » et des découvertes de Champollion.

Source : Communiqué de presse du musée de la franc-maçonnerie

[NDLR : Giuseppe Balsamo (Joseph Baume), dit Alessandro (Alexandre), comte de Cagliostro (Caillostre), est un aventurier italien, né à Palerme en Sicile le 2 juin 1743 et mort dans la prison pontificale de San Leo, près d’Urbino dans les Marches, le 26 août 1795. Il est initié le 12 avril 1777, à Londres, au sein d’une loge francophone – Cf. Reinhard Markner, « L’initiation de Cagliostro : son certificat de Grande Loge de 1777 retrouvé », in Renaissance Traditionnelle, n° 194, 2019, p. 111-117 -, et importe en France la franc-maçonnerie « dite égyptienne ». Le Rite de Memphis et Misraïm fait partie des Rites dits égyptiens – Rite de Misraïm ; Rite de Memphis. Il est issu de leur fusion à l’époque de Giuseppe Garibaldi (1807-1882), général, homme politique et patriote italien, considéré, avec Camillo Cavour, Victor-Emmanuel II et Giuseppe Mazzini, comme l’un des « pères de la patrie » italienne et Grand Maître de presque toutes les obédiences italiennes]

Infos pratiques :

Musée de la franc-maçonnerie

Siège du Grand Orient de France

16 rue Cadet – 75009 Paris

Tél : 01.45.23.74.09

Contact : evenementmuseefm@godf.org

Horaires :

Le musée est ouvert :

– du mardi au vendredi : 10h00-12h30 / 14h00-18h00

– le samedi : 10h00-13h00 / 14h00-19h00

– le dimanche : 10h00-12h30 / 14h00-18h00

Fermeture les lundis et jours fériés.

Précautions sanitaires :

Présentation du Pass Sanitaire

– Le port du masque est obligatoire tout au long de la visite.

– Se désinfecter les mains à l’entrée du musée.

– Respect des distances de sécurité et du parcours fléché.

– Le musée ne dispose pas de vestiaire. Aucun dépôt de sac ou de vêtement ne sera autorisé.

– Respect des consignes données par le personnel d’accueil.

Tarifs :

Entrée : 7 €/Tarif réduit (sur justificatif) : 5 €

Gratuité (sur justificatif) : moins de 18 ans, demandeurs d’emploi, journalistes, guides-conférenciers, ICOM, visiteurs handicapés.

Le billet d’entrée donne l’accès aux collections permanentes et expositions temporaires.

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti, membre de la Respectable Loge Le Centre des Amis N° 1 de la Grande Loge Nationale Française et Chapelain de la Loge Nationale de Recherches Villard de Honnecourt, est désormais, après six ans passés en qualité de Député Grand Archiviste, responsable, dans le cadre de la culture et de la communication, de l'organisation des salons maçonniques et de l’éditorial des réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il est le chroniqueur littéraire de la G.L.N.F., écrit aussi dans La Chaîne d’Union du Grand Orient de France et collabore à de nombreux ouvrages.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES