lun 27 septembre 2021 - 17:09

COLOMBIE : Voici comment fonctionne la franc-maçonnerie

De notre confrère colombien rcnradio.com

Malgré son occultisme, un membre de La Gran Logia Colombiana parle de certaines de ses caractéristiques et de ses choix.

La Grande Loge colombienne (une des nombreuses associations au sein desquelles les francs-maçons sont regroupés dans le monde), et qui exerce ses activités dans notre pays depuis près de 100 ans, se prépare ce samedi à choisir ce que ses membres appellent “Le Grand Maître” .

Ce groupe qui prétend promouvoir l’égalité et auquel ont appartenu l’ancien Premier ministre britannique Winston Churchill ou des écrivains comme Arthur Conan Doyle, Rudyard Kipling et Oscar Wilde,  assure que celui qui occupe le poste de « Grand Maître » a suffisamment de responsabilités. 

L’ingénieur civil Eric Jussef Cardozo Matta, que l’on dit être un observateur orthodoxe du protocole maçonnique, studieux et respectueux de l’héritage immatériel représenté dans la méthode maçonnique et qui possède l’un des meilleurs profils pour occuper ce poste, explique qu’« au sein de nos Loges les objectifs sont la construction d’êtres humains meilleurs, l’interrelation avec la société, le renforcement de la fraternité et de l’unité “. 

Les Francs-Maçons, connus dans le Monde pour la qualité de leurs cérémonies, pour la discrétion de leurs débats et pour leurs travaux au style symbolique dans les temples, considèrent que l’homme peut se réaliser par la Science, la Justice et le Travail. 

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, la Grande Loge Colombienne précise que la Maçonnerie n’est pas une association caritative, bien qu’elle considère ces pratiques comme un devoir. Ce n’est pas une religion, puisqu’elle n’impose pas de croyance religieuse particulière à ses membres. Les maçons peuvent pratiquer la religion de leur choix, pourvu qu’ils respectent les opinions d’autrui ; Ce n’est pas une secte, elle ne proclame ni n’admet de dogmes d’aucune sorte, elle respecte pleinement les croyances de ses membres et ils peuvent quitter l’association quand ils le souhaitent.

A son tour, Cardozo Matta explique: “le mot maçon vient de l’anglais “mason” et du français “maçon”, qui signifie ouvrier voué au métier de la construction; il se pose dans toutes les civilisations comme une réponse à l’évolution des peuples, un négoce qui demande de la coopération, des efforts collectifs et un travail acharné. »

« Les objectifs de l’Ordre maçonnique sont de notoriété publique et il n’y a aucun dessein d’activité contraire à l’État, à la loi, à la morale universelle, à la société ou envers un individu. La Franc-Maçonnerie dans son ensemble a pour principe le respect du gouvernement du lieu où elle s’est développée; donc, destituer des dirigeants ou s’ingérer dans leur élection n’est pas sa motivation», dit-il. 

L’ingénieur Cardozo Matta, 49 ans, dont 17 faisant partie de la Franc-Maçonnerie, explique que des élections en Loge ont lieu tous les deux ans, délai estimé raisonnable pour avancer dans le développement de l’Ordre; il envisage de confirmer cette position. 

« Je me suis fixé comme objectifs d’approfondir l’impact des bonnes politiques qui ont été mises en œuvre dans l’administration actuelle, de formaliser un mécanisme qui permette un haut développement du Maçon – lequel cherche à être une meilleure personne chaque jour – et bien sûr de développer un dispositif qui proposera à la Société les outils de décision et de solutions nécessaires au développement du pays », a-t-il déclaré. 

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES