jeu 23 septembre 2021 - 14:09

ARGENTINE : Franc-maçonnerie, sur quoi travaillent-ils ?

Par notre confrère argentin tiempodesanjuan.com

Dans une interview à la radio, l’un des dirigeants de l’Obédience a expliqué les problèmes qui concernent son Obédience, dont Domingo Faustino Sarmiento était l’un de ses membres les plus importants.

La maçonnerie a abandonné le manteau de mystère qui la couvrait longtemps et travaille aujourd’hui en commun avec certaines institutions de l’État.

Le secrétaire aux affaires institutionnelles de la franc-maçonnerie argentine, Mariano Cravedi , a expliqué lors d’une interview à Radio Real Politik FM ce qu’étaient les préoccupations de le plus grande Obédience maçonnique du pays aujourd’hui : l’environnement et l’exploitation des êtres humains.

Mariano Cravedi

 “Nous travaillons très dur sur deux questions de la modernité qui sont étroitement liées, l’ une est l’environnement et l’autre est la diversité, toutes deux constituent l’essence de la philosophie de la franc-maçonnerie .” Le travail est réalisé à travers la signature d’un accord avec le Comité exécutif pour la lutte contre la traite et l’exploitation des personnes, un organe officiel qui dépend du chef du Cabinet des ministres dirigé par Santiago Cafiero.

« Très lié à la diversité, à cette prise de conscience et à ce souci de progrès et d’améliorations sociales, nous nous impliquons dans cette question qu’est la traite des êtres humains, tant des adultes que des garçons et des filles, ainsi que l’exploitation et le travail des enfants », a-t-il expliqué.

La traite des personnes est un problème qui préoccupe depuis longtemps la franc-maçonnerie. Cravedi a déclaré: « nous avons un célèbre maçon qui était le socialiste Alfredo Palacios . En 1913, le législateur a adopté une loi sur le thème de la traite. Pour nous c’est une fierté car à l’époque c’était le premier en Argentine et en Amérique du Sud ».

Alfredo Palacios, premier député socialiste américain.

En plus de cet accord avec le Comité contre la traite, Cravedi a signé des accords avec la municipalité de Roque Pérez qui sont reproduits dans d’autres villes et municipalités où des travaux sont menés sur quatre axes : l’éducation, la connectivité, l’accessibilité à l’eau et l’environnement -dont la présentation du projet avec le sénateur Juan Carlos Marino sur l’éducation environnementale-. Nous sommes très fiers car nous pouvons travailler et réaliser des choses avec nos idéaux.

Parmi les Argentins célèbres qui ont appartenu à la loge maçonnique figurent San Martín, Sarmiento, Rivadavia, Belgrano, José Hernández et Bartolomé Mitre , entre autres.

Domingo Faustino Sarmiento, l’un des plus grands représentants de la franc-maçonnerie argentine

Les amateurs de controverses soulignent le fait que San Martín n’a pas atteint le 33e degré, la plus haute distinction, ce que Domingo Faustino Sarmiento a pourtant fait. Plus tard, le sanjuanino a renoncé au diplôme et à la maçonnerie pour être Président de la Nation.

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Diversité:

    Le message des fondateurs de la franc-maçonnerie moderne est résumé en quelques mots dès les premières lignes des Constitutions d’Anderson : « l
    La fraternité universelle » et « réunir ce qui est épars ».

    Avant les francs-maçons, toutes les églises voulaient convaincre leurs ouailles qu’elles étaient des frères et des sœurs. Fallait-il d’ajouter cette nouvelle organisation ?

    A mon avis, les francs-maçons ont de meilleurs outils pour faire comprendre que les humains sont tous liés par des liens indissociables, comme les frères et sœurs de sang.

    Cependant, les francs-maçons eux-mêmes doivent le comprendre et donc enlever les barrières entre les obédiences. il faut construire un pont entre les deux grands courants de la FM. C’est le projet exposé dans mon livre « Les francs-maçons arrêtés au milieu du gué », éd. ECE-D, 11/2020. Ce n’est qu’un projet, il est soumis à la discussion libre et critique.

    Les francs-maçons et l’humanité ont besoin d’utopies. « Une carte du monde qui ne comprend pas Utopie n’est même pas digne d’un regard. » (Oscar Wilde)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES