dim 01 août 2021 - 21:08

Petit livre de la grande histoire de l’initiation

Les mythes de la tradition remonteraient à 70 000 ans. Ces mythes, bien que couverts par le secret, nos symbolismes initiatiques actuels peuvent nous permettre de les décoder. Cette faculté nous offre ainsi la possibilité de surmonter les crises majeures : écologiques, sanitaires et géopolitiques que nous sommes en train de traverser

   Évitons d’avoir de la Tradition une vision passéiste : ce sont les arbres les mieux enracinés qui portent les meilleurs fruits et sont garants d’une plus grande longévité.

    La Tradition initiatique remonte à l’origine de l’humanité pensante. Jusqu’à Adam, selon les Grandes Constitutions, mais c’est évidemment une origine mythique ; oublions également la représentation fantasmatique de Guénon : il suffit de suivre les traces archéologiques que nous en avons.

      La première trace manifeste connue se trouve à Circé, et date d’au moins 70.000 ans. (Néandertal). Ensuite, les grottes ornées du paléolithique supérieur, Lascaux, Altamira, véritables temples souterrains, nous livrent les secrets de l’initiation de nos ancêtres cueilleurs- chasseurs- pécheurs. Le néolithique plus discret, nous présente pourtant des cromlechs, Stonehenge ( 4.000 ans), Göbekli Tepee (Chaldée,  7.500 ans) dont certains sont fort significatifs, ainsi que des graffitis instructifs (Fontainebleau).

  Enfin, les civilisations agraires, puis urbaines nous offrent la floraison des initiations antiques, (égyptiennes puis grecques) dont nous avons connaissance grâce l’écriture, ainsi que l’édification de Temples, qui, tous, quelle qu’en soit la religion, élèvent sur le sol, le même discours architectural ésotérique.   Transmises dans le secret, dès avant l’invention de l’écriture, les cérémonies initiatiques sont demeurées secrètes et, donc, difficiles à comprendre.  Peu d’historiens s’y sont aventurés, ce que nous sommes peut-être les mieux placés pour ce faire, car nous en comprenons le langage (symbolique) et nous pouvons supposer que nombre de mythes qui nous sont parvenus, sont en fait les scenarii de cérémonies initiatiques. C’est notamment le cas, pour celui de Déméter et de sa fille Perséphone, ((Eleusis, (- 70 + 319 Théodose 1er, dont l’importance considérable n’a pas finie d’être décelée et explorée. (Platon[1], christianisme naissant : évangiles écrits en Grec, celui de St Jean).   Ces traditions initiatiques nous ont été transmises par les corporations de métiers, notamment celles de constructeurs, mais aussi des principaux artisans, notamment orfèvres et artistes ( Dürer),  avant d’être reprises et codifiées par la Franc-Maçonnerie.

   A la lumière de notre propre expérience, nous pouvons donc relever les constantes de la progression initiatique, et de voir si ces pratiques, telles qu’elles nous ont été transmises, traversant tous les âges, toutes les crises, les guerres et autres bouleversements de civilisation, peuvent, nous permettre d’affronter et surmonter les crises majeures qui s’annoncent, et à quelles conditions.

  1. Traits dominants :
  • De forme :
  • (secret absolu) celui des symboles, (interprétation libre)
  • métier ou activité requérant apprentissage,
  • science ;
  • De fond
  • Dieu = mystère,
  • unité de la Totalité, (Cosmos)
  • immortalité de l’âme.

Ces points fondamentaux, contestés par la science du XVIIIème au XXème siècle, paraissent au contraire justifiés à la lumière des nouveaux paradigmes scientifiques :

  • Bigbang  ® » information » (= Parole »)
  • Écologie scientifique
  • Point de vue holistique
  • Mécanique quantique. ( La réalité des corps physiques n’est pas  celle des éléments subatomiques  qui les composent)
  • – La FM, héritière de ces vielles pratiques, à l’origine de toute science, de toutes religions, de toutes les civilisations, de toute culture, pourra-t-elle survivre aux menaces et bouleversements qui s’annoncent ?

                        Nous sommes sans doute à la veille de crises majeures :

  • La catastrophe écologique, les grandes pandémies
  • Les menaces de guerre généralisée
  • Le capitalisme fou ®  déculturation + déséquilibres inacceptables  ® révolutions
  • Le « transhumanisme » et les nouvelles idéologies mortifères : Primauté absolue de l’individu, égalitarisme + infantilisme, ultra féminisme, promotion des minorités sexuelles, etc.

                Raisons de penser que la FM est la mieux placée pour les dominer :

« le trésor caché « de la Franc-Maçonnerie selon notre F.°. Michel Maffesoli

  • A surmonté toutes les crises, les guerres, les révolutions, politiques et idéologiques, a suivi les progrès de la science, et les évolutions de mœurs,
  • Correspond aux aspirations fondamentales et éternelles de l’humanité : (notamment jeunes)
  • Refus des dogmes figés (notamment religieux)
  • Besoin de spiritualité, de dépassement de soi ;

(On peut penser que la manière de satisfaire ces besoins n’est pas la plus heureuse…mais le besoin n’en est pas moins décelable)

  • Besoin de fraternité :  (œuvres caritatives, grandes manifestations collectives)
  • Rejet du sexisme et du racisme
  • Grand recrutement de la Franc-Maçonnerie européenne et avec des jeunes de mieux en mieux formés, et de plus en plus talentueux.
  • Offre surtout le cadre et la méthode la plus adaptée à une réflexion libre et autocritiquée dans l’immédiat, à l’abri des modes et pressions extérieures, qui porte, plus que sur des sujets d’actualité, sur la réflexion à moyen et long terme, ce que.
  • Mais à certaines conditions absolument impératives :
  •   Qu’elle surmonte ce qui la rend inaudible :

         – Sa division qui la discrédite

         – les réserves à l’encontre de la reconnaissance de la Maçonnerie féminine

L’opposition entre FM traditionnelle et FM « moderne » dépassée :

  • La FM « traditionnelle » pas si traditionnelle que cela : Réduit la Tradition aux « Landmark », en les ignorant d’ailleurs (reconnaissance des « sœurs » 3 fois dans le « Regius » = prière à Ste Marie)

Ignore Éleusis, essentiellement féminine, à la base du Christianisme.

  • La FM « moderne » pas si moderne que cela :

                      Référence à science du XIXème siècle et, plutôt aux modes américaines, (volonté d’être à la page, au risque de confondre modernité et panurgisme).

                                         Les conditions d’une réunification :

Ce qui divise la F.M. :   la question du G.A.D.L.’U. Dieu = mystère : ainsi dès l’origine

   Les paradigmes de la science actuelle permettent de dépasser toutes les oppositions de principe antérieures.

  • Bigbang ®  information primordiale
  • Écologie scientifique ® Unité cosmique
  • Physique quantique ®  réalité subatomique n’est plus exclusivement matérialiste : Parole

Principes à sauvegarder :

1. Une seule Maçonnerie, (au niveau Européen ?), avec des subdivisions selon affinités, comme les Rites actuellement ;

2. Secret ; discipline de parole ;( maitrise)

3. Pas de prise de parole publique pour problèmes publics, (en dehors de défense de la laïcité, progrès absolu de civilisation), chaque Maçon étant libre de se prononcer en son nom sans se découvrir et n’engageant que lui-même.

4.Adoption par toutes les Loges de la dernière phrase de l’Initiation de la GLFF


[1] « Celui qui est descendu dans les Enfers sans avoir connu l’Initiation aux Mystères tombera dans la fange, tandis que celui qui aura été purifié par l’Initiation vivra parmi les dieux »

Jacques Trescases
Licencié en Droit, Ancien élève de l’E.N.A. (promotion « France-Afrique »). Contrôleur général honoraire de l’Economie et des Finances, Chevalier de la Légion d’honneur Officier de l’Ordre National du Mérite Officier des palmes académiques. Souverain Grand Inspecteur Général du REAA, 33° Membre du Comité de rédaction du « Maillon » Membre du Comité » directeur de « Masonica », du Groupe de Recherche Alpina (Suisse)

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES