dim 01 août 2021 - 21:08

Mathusalem une association pluri-obédientielle qui tend vers l’avenir.

Mathusalem est aujourd’hui une association pluriobédientielle. Nombre d’entre vous connaissent sa genèse. Cette association est dédiée à nos anciens, sœurs et frères maçons qui ne sont malheureusement plus sur le tableau de loge pour des raisons de santé, de mobilité, de dépendance.

Elle a été créée en 1987 par les frères Jacques SIOU (Grand Orient de France) et Raymond RICHARDSON (Grande Loge de France) puis réactivée en 2005 par le frère Yvan DEGREMONT (Grande Loge de France), accompagné par des fondateurs : Jeannine TATTEVIN (Grande Loge Féminine de France, Yves ALLAIN (Grande Loge de France).

(Interview du président de Mathusalem France)

Une nouvelle entité à été crée il y a 2 ans : Mathusalem France. Son rôle est d’être le lien entre les 24 associations régionales, départementales, les 4 hors hexagone, et le Comité des Grands Hospitaliers. La précédente organisation a été conservée et les régions restent totalement indépendantes de Mathusalem France. Elles conservent leur propre autonomie financière, administrative, organisationnelle, et aucune redevance n’est reversée à Mathusalem France ni par les obédiences, ni par les régions.

Au plan national comme au plan régional, ses actions envers les ainés restent identiques à celles des fondateurs. C’est à dire : une assistance aux besoins essentiels (quotidiens, administratifs, social, culturels, festifs, juridiques), une organisation de contacts réguliers (rompre la solitude et détecter les problèmes de santé, affectifs…), des visites régulières à domicile ou en établissements, la mobilisation des bénévoles. Cette prise en charge inclut bien entendu les conjoints. Sans jamais se substituer aux familles et toujours en accord avec elles.

Le financement est uniquement induit par une cotisation annuelle, allant de 16 à 20€ par an et de dons des loges (vote de médailles, d’attribution du tronc de la solidarité, dons personnels).

Longue a été la route depuis la création, surtout, depuis la  renaissance de 2005,  pour que les obédiences reconnaissent l’utilité de Mathusalem. Il a fallu batailler longtemps tel Don Quichotte pour demander aux loges et aux obédiences d’identifier les ainés qui n’étaient plus sur les états J. En raison de leur perte d’autonomie, ils étaient, de fait, trop souvent, fraternellement démissionnés.

Grâce à une prise de conscience de l’évolution de la pyramide des âges, du vieillissement de la population, des accidents de la vie (même bien en deçà de l’âge « senior »), les choses sont en train de bouger doucement mais sûrement.

Un mouvement se dessine, puisque la Grande Loge de France a créé une loge virtuelle destinée aux frères afin qu’ils ne perdent pas leur statut d’initié. Cette loge virtuelle est totalement gratuite. Une fois les frères inscrits, les coordonnées sont transmises, par le grand hospitalier, à Mathusalem France qui transmet aux régions. D’autres obédiences ont, elles aussi, mis en place cette loge virtuelle (GLTSO,GLNF…), d’autres sont en cours de réflexion et d’organisation.

Pour aider et/ou créer une association régionale prenez contact via le site : www.mathusalem-france.fr et vous y trouverez toutes les informations

« J’ai été ce que vous êtes, vous serez ce que je suis » n’oublions pas cet adage et tournons nous vers nos aînés qui ont beaucoup et toujours à nous apporter . Car attention : « Loin des yeux, loin de la mémoire… ».

Juliette Deboezen
Membre fondateur de la loge la lanterne de Diogène du GODF, Juliette a été initiée dans une loge DH en 1985 où elle a évoluée aux 3 grades de loge bleue. Elle a ensuite intégrée la GLMU où, dans sa loge, et dans l'obédience, elle a pu exercer tous les offices y compris celui de Présidente du congrès nord et de Gr hospitalier ; membre de la commission information et rédactrice dans le bulletin obédientiel. Elle a également œuvré au sein de Mathusalem Paris comme membre du bureau durant plusieurs années. Sur le plan professionnel, Juliette est retraitée d'un centre hospitalier de banlieue parisienne où elle a exercée comme secrétaire médicale de chefs de service.

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Merci de parler de cette association fraternelle. Dans cette periode de replis sur soi et de culte du jeunisme il faut veiller à défendre nos anciens et à prendre soin d’eux comme ils l’ont fait pour nous… renvoyer l’ascenseur en quelque sorte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES