jeu 18 avril 2024 - 16:04

“L’initiative Fonjallaz et la votation du 28 novembre 1937”, l’expo du Musée de la Franc-Maçonnerie Suisse (Berne)

« Quand le peuple suisse défend sa liberté d’expression – L’initiative Fonjallaz et la votation du 28 novembre 1937 » est, à compter de ce jour, une remarquable exposition temporaire présentée au Musée maçonnique suisse.

Elle retrace l’histoire de l’initiative populaire visant à interdire les sociétés franc-maçonniques en Suisse et sa défaite lors de la votation du 28 novembre 1937.

Fonjallaz, colonel fasciste

Le colonel fasciste vaudois Arthur Fonjallaz était un grand admirateur de Benito Mussolini. Grâce à ce dernier, il obtint les fonds nécessaires pour lancer une initiative fédérale visant à interdire les francs-maçons, les Odd Fellows, les membres de l’Union et d’autres associations similaires. Le 31 octobre 1934, L’Action helvétique, « groupement de combat contre l’occultisme » récolte 57 300 signatures qu’elle soumet à la Chancellerie fédérale. Trois ans plus tard, l’initiative est rejetée par 68,7 % des votants et l’ensemble des cantons, sauf celui de Fribourg.

Genèse de l’expo

Cette exposition est le résultat de plus de dix ans de recherches dans les archives fédérales, celle de la Grande Loge Suisse Alpina et d’autres Loges ainsi qu’un travail fouillé d’analyse de différentes sources. Elle présente de nombreux documents originaux, ouvrages, brochures, journaux et tracts retraçant la campagne politique autour de cette initiative. Vous découvrirez les différents protagonistes de cette lutte au sujet de la liberté d’expression allant du fondateur Georges Oltramare, éditeur du Pilori, Gottlieb Duttweiler, conseil national et fondateur de la Migros, Carl-Albert Loosli, écrivain et Kurt von Sury, Grand Maître de l’Alpina.

La Suisse est le seul pays au monde dont le peuple s’est prononcé sur le sujet de la franc-maçonnerie dans le cadre d’une votation populaire. L’exposition vous présente les douze arguments invoqués par les frontistes suisses pour interdire la franc-maçonnerie et les réponses données par la Grande Loge Suisse Alpina.

Deux conférences sont prévues pour présenter plus en détails l’initiative Fonjallaz :

Samedi 6 avril, conférence en allemand par Christoph Meister, Loge Modestia Cum Libertate

Samedi 20 avril, conférence en français par Dominique Alain Freymond, Loge Liberté

Un grand merci  à notre TCF Dominique Alain Freimond, Directeur des publications du Groupe de Recherche Alpina – Forschungsgruppe Alpina, Groupe de recherche maçonnique suisse fondé en 1985 « Rechercher, partager et publier avec curiosité, ouverture et qualité » Le Musée Maçonnique Suisse à Berne offre un aperçu unique dans l’histoire de la franc-maçonnerie actuelle.

La surface muséale s’étend sur plus de 300 m² et les pièces exposées couvrent une période de trois siècles. L’exposition comprend la fondation, les symboles, les rituels et les valeurs de la franc-maçonnerie.

Par ailleurs, le Salon maçonnique suisse (Swiss Masonic Lounge) du Musée suisse de la franc-maçonnerie offre 200 m2 d’ espace pour les événements, conférences et expositions spéciales du musée . Véritable café du musée avec sa propre cuisine et son bar, il offre également aux visiteurs du musée la possibilité de se rafraîchir avant ou après la visite du musée et de s’attarder un moment dans une ambiance chaleureuse et élégante.

Infos pratiques : À partir du 24 février et jusqu’à fin septembre 2024 / Musée de la Franc-Maçonnerie Suisse, Jupiterstrasse 40 – CH-3015 Berne

info@freimaurermuseum.ch

Horaires : Tous les samedis de 11h00 à 16h00

Tarif CHF 20.- (env. 21,07 €) / 15.- (env. 15,80 €)

MUSÉE MAÇONNIQUE SUISSE

Dominique, Responsable marketing et médias Tel. +41 79 406 34 28 / BUREAU DE PRESSE.

Tour virtuel du musée – Rundgang im Freimaurer Museum Schweiz – Musée Maçonnique Suisse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES