sam 24 février 2024 - 12:02

Les Piliers de la Terre – Tome 1, Le Rêveur de cathédrales

L’édition classique est, en livre imprimé, à 19,00 € et en format Kindle à 13,99 €, soit une économie de 5,01 € (26 %). La version des Piliers de la Terre que nous vous présentons ici est une édition spéciale Fnac, avec une couverture exclusive et un bonus graphique additionnel.

Édition classque.
Édition spéciale Fnac.

Pour celles et ceux qui n’ont pas connu la Fnac, appelée à l’origine « Fédération nationale d’achats », puis « Fédération nationale d’achats des cadres », rappelons cette belle aventure de cette chaîne de magasins française spécialisée dans la distribution de produits culturels et électroniques. Fondée en 1954, son histoire reflète l’évolution du commerce de détail et de la culture de consommation en France, elle est créée par André Essel et Max Théret, deux militants de gauche désireux de créer une entreprise qui servirait les intérêts des consommateurs. À l’origine, la Fnac était une coopérative offrant des réductions sur des produits variés à ses membres, principalement des cadres. Puis elle a commencé à se diversifier et à s’élargir au-delà de sa clientèle initiale et s’est spécialisée dans la vente de produits photographiques, électroniques, et plus tard, de livres et de musique. Elle a survécu aux valses des actionnaires et à l’essor de la vente en ligne.

La Fnac nous propose donc une édition spéciale ! Spéciale en quoi ?

Elle se distingue des éditions standard par plusieurs aspects, notamment par une couverture exclusive. Et surtout par son contenu additionnel avec des recherches graphiques commentées par Didier Alcante : modélisation 3D et plans, étapes de création-storyboard, couverture et postface. Soit un bonus de douze pages. Une édition spéciale qui sera tout particulièrement appréciée, non seulement pour leur contenu littéraire, mais aussi par les nombreux détails fournis. Un bel hommage et une riche expérience de lecture offerte aux passionnés et aux collectionneurs. Une véritable source de plaisir.

Un magasin Fnac.

Les Piliers de la Terre est un roman historique écrit par Ken Follett, publié pour la première fois en 1989 et publié en français en 1990. Un livre ambitieux et volumineux – 1056 pages pour l’ouvrage publié aussi, à compter d’avril 1992 (traduction de Jean Rosenthal), en version poche – qui marque un tournant dans la carrière de Follett, qui était auparavant connu pour ses romans d’espionnage et de thriller.

Ken Follet.

L’histoire se déroule en Angleterre au XIIe siècle, durant une période de bouleversements politiques et de guerres civiles, connue sous le nom d’Anarchie anglaise.

Le premier tome de la BD, sous-titré « Le rêveur de cathédrales », s’ouvre avec, en double page, un navire pris dans une tempête en novembre 1120, pour se situer, ensuite, en Angleterre, en 1123.

Le XIIe siècle est souvent désigné comme le temps des bâtisseurs de cathédrales, y compris en Angleterre. Une grande période de profondes transformations sociales, politiques et culturelles, marquée notamment par un essor remarquable dans le domaine de l’architecture religieuse.

Représentation libre du conflit connu sous le nom d’Anarchie.

Une partie dudit siècle fut marquée par un conflit connu sous le nom d’Anarchie (1135-1154), une guerre civile pour la succession au trône entre Étienne de Blois et l’Impératrice Mathilde. Puis sous l’autorité de monarques tels qu’Henri II, il y eut une consolidation significative du pouvoir royal, avec des réformes judiciaires et administratives importantes.

Chantier cathédrale.

Mais ce siècle a vu l’introduction du style gothique en Angleterre, caractérisé par des arcs brisés, de grandes fenêtres vitrées, des voûtes surélevées, et une utilisation extensive de la sculpture. Les bâtisseurs de cathédrales ont utilisé des techniques de construction avancées et innovantes, comme les arcs-boutants, permettant de construire des édifices plus hauts et plus lumineux. Cette époque nous a laissé des cathédrales comme celles de Canterbury, Lincoln et Durham ont été soit commencées, soit significativement modifiées pendant cette période. Pour certaines, elles ont été souvent des sites de pèlerinage, attirant des fidèles cherchant des reliques sacrées et des miracles.

Tailleurs de pierre.

Cette période est aussi une période de renouveau intellectuel avec les premières universités qui ont commencé à émerger, et les écoles et chantiers cathédrales étaient des centres importants d’apprentissage et de transmission. Les cathédrales bâties durant cette époque sont un témoignage durable de l’ingéniosité et de la dévotion de cette période. Un bel héritage qu’il nous faut protéger et nous aussi transmettre.

Alors, les bâtisseurs de cathédrales sont-ils les précurseurs des francs-maçons ? Vous le saurez en lisant…

Plus sérieusement, la relation entre les bâtisseurs de cathédrales du Moyen Âge et les francs-maçons est un sujet qui a fait l’objet de nombreuses spéculations et théories, certaines fondées sur des preuves historiques et d’autres relevant davantage de la légende ou de l’interprétation.

Maître verrier.

Les bâtisseurs de cathédrales, au Moyen Âge, étaient des artisans hautement qualifiés, maîtres dans l’art de la construction en pierre. Ces artisans, souvent appelés maçons ou tailleurs de pierre, étaient organisés en guildes ou corporations. Ces guildes avaient leurs propres règles, traditions et secrets de métier, nécessaires pour réaliser les constructions complexes de l’époque, notamment les grandes cathédrales gothiques.

Quant à la franc-maçonnerie, telle que nous la connaissons aujourd’hui, nombre de nos fidèles lecteurs savent bien qu’il s’agit d’une fraternité initiatique qui a commencé à prendre sa forme moderne au début du XVIIIe siècle en Angleterre. Elle puise une partie de sa symbolique et de sa terminologie dans le métier de la maçonnerie, mais elle s’est transformée en une organisation avec des objectifs et des croyances qui dépassent largement les compétences en construction.

Les bâtisseurs de cathédrales ne sont donc pas les précurseurs des Francs-Maçons au sens strict, bien que certaines de leurs traditions et symboles aient pu être adoptés et adaptés par la franc-maçonnerie moderne, dite spéculative.

Revenons aux Piliers de la Terre…

Le roman est situé principalement dans la ville fictive de Kingsbridge, en Angleterre. Au moment de l’Anarchie anglaise. L’histoire s’étend sur plusieurs décennies, couvrant les années 1123 à 1174. Voici pour le contexte historique. Quant à l’intrigue principale, celle-ci tourne autour de la construction d’une cathédrale à Kingsbridge, symbolisant la quête de beauté et de salut dans un monde tumultueux. Ce magnifique récit suit les vies de plusieurs personnages principaux dont les destins sont interconnectés par la construction de cette cathédrale :

  • Tom Builder : Un maçon qui rêve de construire une cathédrale ;
  • Philip : Un moine ambitieux qui devient prieur de Kingsbridge et un allié clé de Tom dans la construction de la cathédrale ;
  •  Jack, le fils adoptif de Tom, un sculpteur talentueux et innovateur dans l’architecture ;
  • Aliena, une noble déchue qui se bat pour regagner sa fortune et devient l’amour de Jack ;
  • Waleran Bigod, un évêque rusé et un antagoniste principal qui s’oppose souvent aux plans de Philip et Tom ;
  •  William Hamleigh, un noble cruel et adversaire des protagonistes, notamment d’Aliena et de sa famille.
Les outils du constructeur.

Le roman explore des thèmes tels que l’ambition, la corruption, la lutte de pouvoir – cela a-t-il vraiment changé de nos jours ? –, la rédemption et la nature de la foi.

L’ouvrage donne aussi une représentation détaillée de la vie au Moyen Âge, y compris les aspects politiques, sociaux et religieux.

La construction de la cathédrale est décrite avec des détails techniques, reflétant les avancées architecturales de l’époque. Le roman est connu pour sa narration captivante, ses descriptions détaillées, son développement riche des personnages et est structuré en plusieurs parties, chacune se concentrant sur différentes étapes de la construction de la cathédrale et sur les arcs narratifs des personnages.

Saga historique épique et un récit intime de la vie et des aspirations de personnages profondément humains, son mélange d’histoire, de politique, de romance et de construction architecturale fait des Piliers de la Terre un roman captivant. Très apprécié par des millions de lecteurs, c’est un best-seller international.

Représentation libre d’un blason d’une guilde des maçons au Moyen Âge.

Ce premier tome de grande qualité nous offre un style artistique très réaliste et d’une grande minutie, tout à la fois expressif et dynamique. Le niveau de détail des dessins est impressionnant, que ce soit dans les arrière-plans ou dans les expressions des personnages. Chaque planche offre une richesse visuelle qui invite à une observation approfondie. Et que dire de la palette de couleurs qui renforce l’ambiance et les émotions de l’histoire. Une palette de couleurs vives et audacieuses, des teintes subtiles et nuancées.

Par ailleurs, les bulles de dialogue et de narration sont placées stratégiquement pour guider l’œil du lecteur à travers la page, tout en maintenant une clarté et une lisibilité optimales.

La biographie des auteurs

Didier Alcante.

Didier Swysen dit Alcante, originaire d’Uccle , en région de Bruxelles-Capitale (Belgique) est un scénariste belge de bande dessinée. Il a coécrit aux côtés de Jean Van Hamme la série Rani (éd. Le Lombard) qui se situe en 1743, une époque où le tumulte de la guerre entre les grandes puissances européennes résonne jusqu’aux Indes lointaines… Il a également écrit un épisode de XIII Mystery pour François Boucq, un auteur de BD que nous vous avions présenté dans notre article « Trace de Liberté, une expo de François Boucq à Toulouse (Haute-Garonne) », le 25 octobre 2022. Didier Alcante est aussi le scénariste de plusieurs sagas chez Dupuis (dont la série-concept Pandora Box) et Glénat, au rang desquelles Ars Magna et Lao Wai co-écrit avec L.-F. Bollée. Marqué à jamais par sa visite au mémorial d’Hiroshima lorsqu’il avait onze ans et ayant accumulé une énorme documentation sur le sujet depuis lors, il est à l’origine du projet La Bombe coécrit avec L.-F. Bollée, énorme succès critique et commercial publié en 2020. En 2023, il entame chez Glénat une adaptation magistrale du roman historique de Ken Follett, Les Piliers de la Terre, prévue en une série ambitieuse de 6 volumes aux côtés de Steven Dupré.

Steven Dupré.

La biographie du dessinateur

Né à Morstel près d’Anvers le 7 août 1967, Steven Dupré dessine depuis l’âge de 4 ans. C’est à cette époque que l’on observe les 1ers symptômes de fatigue scolaire ! Il publie dans le journal de l’école primaire ses premiers dessins sous le pseudo de Dust. Il est dirigé vers une formation technique en Arts Plastiques et commence déjà à visiter les rédactions avec des projets de cartoons et de bandes dessinées. La BD prend de plus en plus de place dans sa vie. Il publie quelques dessins dans les revues hollandaises « Zozolala » et « De Zaak Zonnebloem » ainsi que dans la revue d’entreprise de la firme anversoise BASF.

En 1986, il est lauréat d’un concours BD organisé par le Crédit Communal et publie un court récit dans le livre de vacances des éditions Scriptoria.

À cette époque, il rencontre Anch qui devient son scénariste pour leur première série BD Wolf. Lorsque les Éditions Standaard commence la publication de l’hebdo Bob et Bobette, elles font appel à lui pour créer la série Sarah et Robin qu’il signe de son vrai nom. Il réalise aussi un album BD sur l’histoire de la ville de Courtrai et fournit un gag hebdomadaire à l’émission TV hollandaise « Véronica » etcollabore aux dessins des personnages d’une série TV allemande et de 2 longs métrages, l’un italien, l’autre allemand. Il organise son temps entre l’animation et la BD.

bande dessinée, travaillant actuellement sur le tome 3 de Coma.

Marié et père de deux enfants, Steven Dupré vit en Campine, une région flamande de Belgique,

Ken Follet.

Que dire de la vie et de l’œuvre de Ken Follet auteur originel des Piliers de la Terre ?

Ken Follett est un écrivain britannique né le 5 juin 1949 à Cardiff, au Pays de Galles. Il est particulièrement connu pour ses romans historiques et ses thrillers, et a acquis une renommée mondiale grâce à ses récits captivants et bien documentés.

Follett a commencé sa carrière professionnelle en tant que journaliste, travaillant pour le South Wales Echo et, plus tard, pour le London Evening News. Il a également travaillé dans l’édition, ce qui lui a donné une compréhension approfondie du monde du livre.

Il s’est lancé dans l’écriture de romans dans les années 1970. Ses premiers livres étaient principalement des thrillers, comme “L’Arme à l’œil” (1978) et “Triangle” (1979).

Son premier grand succès est venu avec “Les Lions du Panshir” (1981), un thriller qui s’est vendu à des millions d’exemplaires.

En 1989, Follett publie Les Piliers de la Terre, un tournant majeur dans sa carrière. Après cet immense succès, il a continué à explorer l’histoire avec des romans comme Un Monde sans fin (2007) et Une Colonne de Feu (2017), qui poursuivent l’histoire de Kingsbridge à travers les siècles. Sa trilogie Le Siècle, comprenant La Chute des géants (2010), L’Hiver du monde (2012) et Aux portes de l’éternité (2014), suit plusieurs familles à travers les événements majeurs du 20ème siècle.

Il est auteur connu et reconnu pour son sérieux, ses recherches approfondies et sa grande habileté à mélanger des faits historiques avec des intrigues fictives des plus fascinantes. Ses romans sont aussi célèbres pour le descriptif des personnages. De quoi conduire les lecteurs dans une immersion totale.

Sur un plan personnel, Ken vit avec son épouse Barbara, qui a été députée et ministre sous le gouvernement travailliste britannique. Il est également connu pour son engagement en politique, soutenant notamment le Parti travailliste. Il reste une figure emblématique dans les domaines du roman historique et du thriller. Ses livres, qui ont été traduits dans de nombreuses langues et se sont vendus à des millions d’exemplaires, continuent de passionner et d’enchanter les lecteurs à travers le monde.

Les Piliers de la Terre – Tome 1, Le Rêveur de cathédrales

Didier Alcante – Steven Dupré (dessins), Ken Follett (Auteur originel) Glénat/Robert Laffont, 2023, Éd. spéciale Fnac, 110 pages, 20.50 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES