jeu 20 juin 2024 - 13:06

A Bergerac, les francs-maçons ouvrent leurs portes avec des « questions à la carte »

De notre confrère sudouest.fr – Par Thomas Jonckeau

L’occasion d’en apprendre davantage sur cette « société discrète » d’un peu plus de 200 membres, à Bergerac, toutes loges confondues, alors que le Grand Orient de France fête ses vingt ans

Qui sont les francs-maçons ? Combien sont-ils à Bergerac ? Y a-t-il des femmes ? Est-il vrai qu’il y a une loge maçonnique sur la Lune ? Autant de questions auxquelles il sera possible de trouver des réponses, samedi 9 décembre, au temple maçonnique de Bergerac (Dordogne). Les deux loges bergeracoises du Grand Orient de France y invitent le public, à l’occasion du 250ᵉ anniversaire de leur obédience.

Jean-Louis Bossavit, de la loge Les Amis de la Sagesse, et Jean-Fabien Dijos, de la loge Amitié et Fidélité, toutes deux affilées au Grand Orient de France.
Jean-Louis Bossavit, de la loge Les Amis de la Sagesse, et Jean-Fabien Dijos, de la loge Amitié et Fidélité, toutes deux affilées au Grand Orient de France.Thomas Jonckeau

« Globalement, quand on parle de la franc-maçonnerie, il faut reconnaître qu’on est un peu emmerdants, lance Jean-Louis Bossavit, de la loge Les Amis de la Sagesse. On a tendance à se prendre très au sérieux. Alors, cette année, on a voulu sortir un peu de l’ordinaire. »

Exposition

Les frères proposeront une série de « questions à la carte ». Par exemple : « Pourquoi la franc-maçonnerie est une société discrète et non secrète ? », « Quelle relation entre franc-maçonnerie et religions ? » ou « Comment les francs-maçons voient leur propre rôle dans la société ? » Mais chacun pourra aussi venir avec ses propres questions.

Le Grand Orient de France fête ses 250 ans : d’où vient la franc-maçonnerie ?

En 2023, l’obédience maçonnique française fête son 250e anniversaire. Avec ses rituels mystérieux, la franc-maçonnerie intrigue et nourrit les légendes. Née à Londres au début du XVIIIe siècle, elle n’est pas une société secrète millénaire, mais elle a bien une filiation avec l’univers de la maçonnerie

En images. Francs-maçons : à la découverte du temple de Périgueux

Ce dimanche 17 septembre, le Grand Orient de France a ouvert les lieux au grand public à l’occasion des Journées du patrimoine. Il y avait beaucoup de monde pour profiter des visites guidées

Le temple ouvrira dès 15 heures avec une exposition sur le thème « la laïcité au XXIe siècle », un sujet cher aux francs-maçons et qui a justement sa journée nationale le 9 décembre. Après les « questions à la carte », de 16 à 17 heures, les frères inviteront le public à souffler les bougies et à partager le gâteau d’anniversaire.

Histoire

C’est en 1773 qu’est né le Grand Orient de France, la plus ancienne obédience maçonnique française à ce jour. Mais des loges maçonniques existaient déjà bien avant. À Bergerac, la première aurait été créée en 1747. Le Grand Orient compte à ce jour 1 389 loges, dont plus d’une centaine à l’étranger, et près de 52 500 membres (et 6 000 femmes depuis l’ouverture à la mixité en 2010). Ses membres s’attachent à réfléchir sur les grands enjeux de société (laïcité, démocratie, etc.) À Bergerac, le temple accueille deux loges du Grand Orient de France et six autres de différentes obédiences. L’une est mixte (Les Amis de la Sagesse), l’autre est réservée aux hommes (Amitié et Fidélité).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES