sam 15 juin 2024 - 09:06

Walt Disney était-il franc-maçon ?

De notre confrère freemasonscommunity.life – Par Guillaume Régal

Tout au long de l’histoire, les sociétés secrètes et les théories du complot ont suscité la curiosité des masses. Une de ces théories intrigantes tourne autour de Walt Disney, le fondateur emblématique de The Walt Disney Company, et s’il était franc-maçon ou non.

Ce billet de blog se penche sur ce sujet très débattu en examinant les liens de Walt Disney avec la franc-maçonnerie et ses organisations connexes comme DeMolay International, en démystifiant les mythes et les idées fausses courants associés à son appartenance présumée, ainsi qu’en explorant l’impact que ces sociétés secrètes peuvent avoir sur son héritage.

Walt Disney était-il franc-maçon ?

La question de savoir si Walt Disney était franc-maçon a longtemps suscité la curiosité des chercheurs et des passionnés d’histoire. Il est bien connu que de nombreuses personnalités hollywoodiennes à succès, telles que Cecil B.

Bien qu’il ne soit pas lui-même un franc-maçon actif, Walt Disney a eu des liens avec des organisations de jeunesse maçonniques dans ses premières années. Adolescent, il a rejoint DeMolay International – une société parrainée par la maçonnerie axée sur la promotion des qualités de leadership et des valeurs morales chez les jeunes hommes par le biais d’initiatives de développement du caractère.

De plus, le célèbre Club 33 de Disneyland, souvent associé à la franc-maçonnerie en raison de son nom, a perpétué ces rumeurs.

Malgré ces associations et influences potentielles sur son travail et son héritage; Walt Disney lui-même n’a jamais été officiellement reconnu comme membre des francs-maçons .

Quel était le lien entre Walt Disney et les francs-maçons ?

Explorez le lien fascinant entre Walt Disney et la franc-maçonnerie, depuis sa première implication dans DeMolay International jusqu’aux spéculations entourant l’association du Club 33 avec des sociétés secrètes.

La connexion de Walt Disney à DeMolay International

Le lien de Walt Disney avec DeMolay International  remonte à son adolescence lorsqu’il a rejoint l’organisation à Kansas City, Missouri. En tant que jeune homme aspirant à faire sa marque dans le monde de l’art et du divertissement, cette affiliation lui a permis de nouer des liens, de développer des traits de caractère et d’apprendre de précieuses leçons de vie au sein d’une communauté solidaire.

Au fil du temps, les liens de Walt Disney avec DeMolay International ont continué à se renforcer alors qu’il devenait une figure emblématique des industries créatives et de la culture populaire. Un exemple notable est que Disney crée cinq bandes dessinées spéciales mettant en vedette Mickey Mouse, Pluto et Horace Horsecollar, entre autres personnages chéris lors de leur cérémonie d’intronisation dans des chapitres fictifs de DeMolay.

Ces bandes dessinées mettent en évidence des attributs vitaux encouragés par l’organisation comme la camaraderie et la loyauté tout en montrant l’engagement de Disney à inspirer les jeunes générations à travers son travail.

Légion d’Honneur DeMolay.

Spéculations sur son lien avec la franc-maçonnerie

Alors que le lien de Walt Disney avec la franc-maçonnerie reste un sujet de débat, beaucoup pensent que son implication avec l’organisation de jeunesse maçonnique, DeMolay International, a ouvert la voie à des affiliations ultérieures.

Cette notion est alimentée par les sociétés secrètes et les messages cachés dans l’œuvre de Disney.

Des rumeurs suggèrent également que Walt Disney était un franc-maçon à 33° associé à plusieurs organisations fraternelles à Hollywood. À titre d’exemple, Cecil B. DeMille, un autre cinéaste renommé de son temps et un franc-maçon connu lui-même, a collaboré avec Disney sur plusieurs projets au fil des ans.

Aussi instructives que ces spéculations puissent être pour les passionnés d’histoire et les chercheurs, il est essentiel de séparer les faits de la fiction lors de l’analyse de telles affirmations sur les liens de Walt Disney avec la franc-maçonnerie ou les Illuminati plus largement.

Club 33 et son association avec la franc-maçonnerie

Le Club 33 est un restaurant privé à Disneyland Resort à Anaheim, en Californie. Pendant de nombreuses années, des rumeurs ont circulé selon lesquelles Walt Disney était un franc-maçon et que le Club 33 faisait allusion à son prétendu statut de maçon.

Certains spéculent même que le nom “Club 33” fait référence au plus haut niveau de maçonnerie, le 33e degré.

Alors que certains pensent qu’il existe des symboles maçonniques cachés dispersés dans Disneyland, y compris au sein du Club 33 lui-même, d’autres soutiennent que tout lien supposé entre Walt Disney et la franc-maçonnerie n’est rien de plus que des mythes et des théories du complot.

La vérité sur le manque d’adhésion officielle de Walt Disney

Malgré les rumeurs et les spéculations, le dossier officiel montre que Walt Disney n’a jamais été membre d’aucune organisation maçonnique. S’il est vrai qu’il était impliqué dans l’organisation de jeunesse DeMolay International, qui a des liens avec la franc-maçonnerie, rien ne prouve qu’il soit lui-même devenu un maçon à part entière.

Certains ont pointé du doigt le “Club 33” exclusif de Disneyland comme une indication du lien présumé de Disney avec la franc-maçonnerie, mais ce club n’est en fait affilié à aucune loge ou organisation maçonnique.

Preuve que Walt Disney était franc-maçon

Bien que Walt Disney n’ait jamais été officiellement franc-maçon, certaines spéculations suggèrent qu’il aurait pu être impliqué dans l’organisation. Voici quelques éléments de preuve qui appuient cette théorie :

  • Dans les premières ébauches du film “Fantasia”, il y avait des références aux symboles de la franc-maçonnerie tels que l’équerre, le compas et l’œil qui voit tout. Ces références ont ensuite été supprimées de la version finale du film.
  • Certaines sources affirment que la signature de Walt Disney comprend des symboles maçonniques , tels que trois six disposés en triangle. Cependant, ces affirmations sont contestées par de nombreux experts qui soutiennent que les symboles ne représentent rien en rapport avec la franc-maçonnerie.
  • On sait que Walt Disney avait des liens étroits avec plusieurs personnes impliquées dans la communauté franc-maçonne. Par exemple, il était de bons amis avec CV Wood Jr., un membre éminent de la loge maçonnique de San Bernardino .
  • Certaines personnes pensent que le Club 33 de Disneyland a des liens avec la franc-maçonnerie en raison de sa nature secrète et de ses conditions d’adhésion exclusives. Cependant, cette théorie a été démystifiée par les responsables de Disney qui affirment que le nom vient simplement de son emplacement au 33 Royal Street.

Dans l’ensemble, bien qu’il n’y ait aucune preuve concrète que Walt Disney était un franc-maçon, il existe certainement des théories intéressantes et des liens potentiels entre lui et l’organisation.

Démystifier les mythes et les idées fausses

Cette section sépare les faits de la fiction, en examinant l’impact de la franc-maçonnerie sur le travail et l’héritage de Disney, et en démystifiant les mythes et les idées fausses populaires.

DeMolay Centenial logo.

Séparer les faits de la fiction

Il y a eu beaucoup de spéculations et de désinformation autour du lien entre Walt Disney et la franc-maçonnerie. Il est important de séparer les faits de la fiction. Alors que Walt Disney n’était pas un membre officiel de la franc-maçonnerie, il avait un lien grâce à son appartenance à DeMolay International, qui est une organisation affiliée à la jeunesse maçonnique.

Cependant, les rumeurs sur les liens avec le satanisme sont purement spéculatives et sans fondement. L’impact de la franc-maçonnerie sur le travail et l’héritage de Disney peut également être exagéré, car il n’y a aucune preuve concrète reliant les deux.

Examen de l’impact de la franc-maçonnerie sur le travail et l’héritage de Disney

L’influence de la franc-maçonnerie sur le travail de Walt Disney a fait l’objet de nombreux débats, certains affirmant qu’elle a façonné sa vision artistique et son style de narration.

En particulier, on pourrait dire que Disney a inculqué ces valeurs dans sa culture d’entreprise, créant un environnement où la créativité s’est épanouie et où les employés ont été traités comme une famille.

Que Disney lui-même soit ou non membre des francs-maçons, il est clair que leurs principes ont eu un impact durable sur ses convictions personnelles et son héritage professionnel.

Conclusion

Cet article a fourni un aperçu des connexions couramment proposées, en les disséquant de manière équilibrée. Que Walt Disney soit franc-maçon ou non, son héritage dans l’animation et le divertissement reste indiscutable.

On espère que cet article a éclairé certaines des discussions souvent mystifiantes entourant les possibles liens de Disney avec la franc-maçonnerie. L’importance des preuves corroborées par rapport à la spéculation dans de telles affaires ne peut être surestimée.

[NDLR : En savoir + sur DeMolay International]

2 Commentaires

  1. personne ne peut être sur de sont savoir, mais d’après ce que je sais sur Walter Elias Disney il a été l’un des fondateurs du Ku Klux Klan et chaque membre portais le tatouage d’une tête de michey grincheux qui était l’un des signes de reconnaissance de leur club

  2. Au 3ème degré, il faut jurer. A qui ,à quoi, Les initiés le savent, mais c’est à la Vie, seule qui se rappellera à qui vous avez fait allégeance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES