ven 12 avril 2024 - 12:04

Grand Orient de France, la médaille des 250 ans !

Lundi dernier, nous l’avions écrit « Semaine 13, c’est le GO qu’il vous faut ! ». Et pour cause…

Sceau du GODF

Cette fois-ci, le Grand Orient propose une médaille. Et quelle médaille ! Une médaille commémorative portant symboles et gravures représentant, en face, un dessin épuré du sceau de 1773 et, en revers, la commémoration des 250 ans de l’appellation GODF.

Saut du 1er Registre de la Chambre d’Administration 1773

L’adoption de l’appellation Grand Orient de France en 1773 marque une étape importante dans le processus de construction progressive de l’obédience. Celle-ci trouve son origine en 1728 par la désignation du duc de Wharton comme premier grand maître des francs-maçons en France. La constitution de loge en une première forme obédientielle en 1737, engagea la progression vers la forme aboutie de 1773 qui inscrit la fédération de la franc-maçonnerie française au cœur de la période des Lumières.

Cette étape fut franchie par la transformation de la première Grande Loge de France en un « Grand Orient » qui en est continuation. Elle marque le caractère libéral et adogmatique de l’obédience qui s’illustre par l’abolition de la propriété de la patente par le seul maître de la loge, la renonciation aux fonctions ad vitam et la pratique de l’élection pour les fonctions tenues dans les loges. Alors, l’obédience était prête à engager son chemin sur la voie de la liberté absolue de conscience et sur celle de l’engagement laïque et républicain qui marque aujourd’hui le Grand Orient de France.

Ainsi à l’expression de Pierre Mollier , qui nous explique qu’« au XVIIIe siècle, la franc-maçonnerie était l’école du soir de la démocratie », nous pouvons nous pouvons ajouter son rôle de sentinelle de la République pendant la période de fort engagement de ses membres dans la société et pour la période contemporaine celle de porteuse de l’espérance universaliste de préservation de la nature et de l’humain. »

Au recto, la médaille commémorative illustre l’ancrage de l’obédience au cœur des Lumières par la reprise du graphisme, que l’on nomme « Premier saut de 1773 ». Après étude, il s’avère qu’il s’agit probablement des armoiries de l’obédience, qui firent fonction de saut par impression dans le premier registre de la Chambre d’Administration en 1773. Une fois débarrassées des codes couleurs de l’héraldique, figurés par des traits et des pointillés, ces armoiries redessinées sous une forme épurée, présente un trait très moderne que reproduit pour la première fois cette médaille.

Au verso, la médaille évoque la permanence de la symbolique maçonnique qui signale, au travers des trois années : 1728 – 1773 – 2023, les étapes marquantes de son développement qui sont l’arrivée de la franc-maçonnerie en France, celle de sa constitution en obédience structurée et enfin la période contemporaine.

Cette médaille estampée de 60 millimètres de diamètre, finition vieil argent, a été réalisée par la maison Drago Paris, héritière avec Arthus Bertrand, du savoir-faire de la fabrication de la Légion d’honneur. Drago Paris est une référence nationale et internationale en matière de médailles et d’insignes.

La médaille commémorative est disponible au tarif de 60 € : – À la boutique du musée de la franc-maçonnerie ; – Sur les sites qui accueillent les événements « 250 ans de l’appellation du Grand Orient de France » (règlement par carte bancaire ou chèque à l’ordre du Grand Orient de France) ;

Musée de la Franc-maçonnerie
Musée de la franc-maçonnerie, labellisé “Musée de France”.

– Par réservation auprès du musée de la franc-maçonnerie en vue d’un retrait sur place (Renseignement au 01 45 23 74 09) ; – Par correspondance après expédition par colissimo suivi recommandé (règlement par chèque au prix de 60 € + 10 € de frais de port). La commande sera adressée à musée de la franc-Maçonnerie, 16 rue Cadet, 75009 Paris.

Des nouvelles du tour de France des 250 ans

Récemment, à Lyon, pour les 250 ans du Grand Orient de France, puissance symbolique régulière souveraine, Georges Sérignac, son grand maître, déclare au Progrès « notre objectif, c’est d’être mieux connu ». L’obédience, offrant un vrai projet pour la société et forte de ses 53 000 membres dont 8000 femmes maçonnant au sein de 1381 loges, souhaite rayonner à l’extérieur de ses temples (cf. notre article du 6 février dernier « GODF, une appellation de 250 ans d’âge »).

Pour de très  nombreux non maçons, il s’agit d’aller à la rencontre de la plus ancienne et de la plus importante des obédiences en France. D’une manière générale, le grand maître intervient autour de la thématique « La Franc-Maçonnerie d’hier à demain, entre Tradition et Modernité». Il est précédé par un exposé du précieux maçonnologue qu’est Pierre Mollier, historien et conservateur du musée de la franc-maçonnerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES