mar 06 décembre 2022 - 17:12

Occultisme, magie… Attention danger !

De notre confrère france-catholique.fr

Envoûtements dans le monde du football, exaltation des sorcières, succès croissant des ouvrages sur l’ésotérisme… Auteurs du livre La prison des esprits, le Père Jean-Christophe Thibaut, prêtre du diocèse de Metz, et l’ancien médium Olivier Joly mettent en garde contre ces pratiques occultes.

Quelle est la définition précise du terme «  occultisme  » ?

Père Jean-Christophe Thibaut : Il faut faire attention parce que l’on a tendance à mélanger plusieurs termes : l’ésotérisme, l’occultisme et la magie. Ésotérisme signifie «  tourné vers l’intérieur  », et fait référence à une connaissance primordiale qui aurait été oubliée par le plus grand nombre. C’est un savoir transmis par des initiés depuis une époque lointaine, qui remonte au temps de l’antiquité égyptienne ou perse. Cet enseignement secret s’est transmis ensuite par voie d’initiation. L’occultisme est justement la mise en pratique de cet enseignement. On parle ainsi des arts occultes : l’alchimie, l’astrologie, la divination et la magie, qu’elle soit blanche, noire ou rouge.

Que signifient ces différentes couleurs dans la magie ?

Olivier Joly : C’est l’intention qui définit la couleur. La magie blanche est vue comme bénéfique, alors que la magie noire concerne la destruction, par exemple provoquer un incendie ou une maladie. La magie rouge est plus récente, et elle est apparentée à la magie noire : on y retrouve toutes les pratiques liées au sang, aux sacrifices d’animaux, ainsi que la magie sexuelle.

Père Th. : La Bible, elle, n’établit aucune de ces distinctions ! Dans le Deutéronome 18, il est écrit : «  Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien.  » Et dans le Catéchisme de l’Église catholique, toutes les magies sont condamnées, car «  contraires à la vertu de religion  ». Mais attention, l’Église ne dit pas que la magie n’existe pas ! Là est le piège : ce n’est pas une affaire de croyance. La magie peut être à l’origine de phénomènes objectivement troublants. Des pratiques occultes peuvent ainsi parvenir à des phénomènes de guérison apparents, mais la guérison n’est en général ni totale ni définitive, contrairement au miracle «  chrétien  ». On constate souvent un déplacement du symptôme. Il s’agit en fait d’un déplacement du mal. Un problème somatique peut devenir un problème psychotique ou même spirituel. Les chrétiens ne sont pas épargnés et certains de ceux qui ont recours aux pratiques occultes n’arrivent plus à prier ou à aller à la messe. La magie n’est jamais un don gratuit, contrairement à ce que fait Dieu pour nous. Il y a toujours un prix à payer et cela peut devenir dramatique quand on devient finalement débiteur du démon. C’est souvent comme cela que l’emprise démoniaque peut survenir.

O. J. : Il y a un vrai risque de dépendance puisque le mal se déplace. Plutôt que d’aller voir le médecin, le patient va consulter de nouveau le magnétiseur ou le guérisseur. C’est un cercle vicieux qui renforce le pouvoir du guérisseur car plus il opère de «  guérisons  », plus il devient réputé et expérimenté. J’ai pratiqué cela pendant plus de 30 ans.

Mon expérience m’a permis de monter en puissance, avec des résultats de plus en plus probants. Mais à un certain moment, vous rendez le service de trop qui se conclut par une catastrophe dans votre entourage.

Suite de ce thème avec le même magazine

Véronique Jacquier présente le dernier numéro de France Catholique consacré aux dangers de l’occultisme.

Articles en relation avec ce sujet

4 Commentaires

  1. « pas une question de croyance » / « objectivement » etc.
    On a un problème de champ lexical ici. Si la magie telle qu’elle est décrite ici (cad celle qui défie les lois de la physique) existait et fonctionnait, ça se saurait en vérité. Qu’elle ait un impact sur les esprits de ceux qui y croient, sans aucun doute. Qu’elle ait un impact « objectif », c’est un grand non.

  2. Loin de la magie,les guérisseurs et magnétiseurs qui obtiennent des résultats probants, en dehors de « l’effet placebo » ,sont assez nombreux et tous ne recherchent pas d’argent.La plupart se contentent de « dons » ce que fait également l’église catholique même si le » miracle chrétien « est gratuit. Qu’est ce que la phrase ; »quand on devient finalement débiteur du démon. » ? sinon de la pure manipulation.

  3. La magie, surtout la noire ou la rouge (tiens, je ne connaissais pas), est efficace et dévastatrice.
    Un exemple : chez les aborigènes australiens, dit-on, des « sorciers » récupèrent un os d’un homme mort de mort violente. Ils le taillent en pointe et font des passes et incanations sur lui. S’il le pointe en direction d’un autre aborigène, celui-ci meurt souvent dans la semaine (voire le jour).
    Seul pb : s’ils le pointent vers un occidental, rien ne se passe !
    Voilà, tout est là !

  4. La magie opère dés lors l intention de guérir est puissante cad que seul, soi-même peut exercer cette magie aucun miracle aucune force maléfique ou bénéfique « Aides toi et le ciel t’aidera » tel est ma foi…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES