ven 19 août 2022 - 01:08

Connaissez-vous réellement le sens des 3 Points ∴ ?

Ce signe existait bien avant l’avènement de la Franc-maçonnerie.

En typographie, par conséquent « ∴ » est un symbole, couramment employé en mathématique dans les îles Britanniques et en d’autres endroits, se composant de trois points placés en triangle pointant vers le haut, forme sténographique de « donc ». C’est le caractère U+2234 d’Unicode : « ∴ ». D’autres symboles typographiques sont couramment utilisés pour représenter cette notion ou d’autres notions proches comme celle d’implication logique : →, ⇒, ⊃, ⊢, ⊨… En particulier, ∴ et ⊢ représentent la conséquence syntactique (strictement formelle) tandis que ⊨ représente la conséquence sémantique (qui dépend de la signification des termes de la proposition).

Un peu d’histoire

Ce signe a été utilisé en premier par le mathématicien suisse Johann Rahn en 1659, dans l’édition originale allemande de son Teutsche Algebra

En franc-maçonnerie

Dans la tradition maçonnique, ce symbole est utilisé à la place du simple point pour signaler une abréviation ; par exemple G∴ O∴ D∴ F∴ pour Grand Orient de France

Origine des Trois Points

Thierry Sabot dans le site histoire-genealogie.com rapporte l’histoire de ces 3 points.

Dès le début du XVIIe siècle, on voit apparaître d’étranges signes qui accompagnent les paraphes des actes d’état civil ou des actes notariés. Ils se présentent sous la forme de deux traits parallèles, avec ou sans point, ou un trait encadré de points.

Puis, à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, on trouve plus régulièrement des signatures ponctuées de trois points alignés entre deux traits, qui se développent de façon presque abusive à la période révolutionnaire et sous l’Empire.

Enfin, dans la seconde moitié du XIXe siècle, de nombreux individus, souvent des notables locaux, s’attribuent une telle signature, sans doute par un effet de mode ou de mimétisme.

Beaucoup de personnes y voient une appartenance à la franc-maçonnerie, mais pour l’historien Maurice Agulhon (Pénitents et Francs-Maçons, Fayard, 1968), «  c’est peu probable ; la mode des trois points était trop répandue et banalisée à la fin de l’Ancien Régime  », bien avant le développement des loges. La triponctuation des signatures n’est donc pas spécifiquement maçonnique, d’autant que le premier document maçonnique triponctué date de 1764.

Pour les auteurs du Dictionnaire de la franc-maçonnerie (PUF 2004), l’origine de ce signe ne peut se trouver «  ni dans la Compagnie du Saint Sacrement, ni chez les Rose-Croix, ni dans les sociétés de bâtisseurs. L’attention doit être attirée vers les congrégations, le plus souvent créées et animées par les Jésuites, au moment de la Contre-Réforme, et particulièrement des congrégations mariales  ». Dans ces communautés religieuses, les deux traits symbolisent les deux colonnes, c’est-à-dire l’Ancien et le Nouveau Testament, et les trois points représentent la Sainte Trinité, alors que pour les francs-maçons ils signifient le passé, le présent et l’avenir.

En conclusion, pour s’assurer qu’une signature triponctuée appartient bien à un franc-maçon, la seule solution consiste à rechercher la preuve du rattachement de l’individu à une loge située près de son domicile ou dans les villes avoisinantes.

Source : d’après le Théma 3Les signatures de nos ancêtres ou l’apprentissage d’un geste, éditions Thisa, 2012.

Le Nouvel Obs du 24 janvier 2017 posait la question :

« Où sont passés les trois points de la signature de Sarkozy ? »

Que Nicolas Sarkozy farcisse sa signature de pattes de mouche n’a rien de très intrigant en soi. En revanche, que trois points en forme de pyramide, dans la signature présidentielle, disparaissent mystérieusement sur une photocopie d’une de ses lettres a de quoi laisser perplexe. Une riveraine nous a alerté sur cette disparition, nous obligeant à un examen… … …pointilleux.

• •
La première signature, ci-dessous, est celle qui orne une lettre que Nicolas Sarkozy a adressée au Bâtonnier de l’ordre des avocats à la Cour de Paris, Me Christian Charrière-Bournazel, telle qu’elle a été reproduite dans la gazette « le bulletin du barreau de Paris ». (Il s’agit d’une lettre en réponse aux inquiétudes des avocats quant à un projet d’ordonnance relatif à la lutte contre le blanchiment de capitaux).

La seconde signature, ci-dessous, est tirée de la même lettre, telle qu’elle a été reproduite et affichée en grand sur les murs du Palais de Justice. Voici la signature qui y figure :

Eh oui, les trois points ont disparu ! Trois points en forme de triangle équilatéral : la marque caractéristique des signatures maçonniques ? « Ajouter trois points à sa signature, c’est un signe qui s’utilise d’un maçon à un autre. En général, on le met à la fin de la signature », explique un « frère », magistrat. Selon lui, la signature sarkozienne est donc « troublante ».

Bon, personnellement, je n’y crois pas une seconde. Dans ces points, je vois le « i » et le « c » de Nicolas, rien de plus (c’est plus clair ici, par exemple). Je n’imagine pas trop un président de la République, quel qu’il soit, faire des clins d’oeil maçonniques aussi évidents à ses interlocuteurs. Et je serais en outre très surpris que Sarkozy soit maçon : ses propos, à Rome, sur la morale et la transmission des valeurs (« l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé ») ou sur la « laïcité positive » ne sont pas précisément ceux d’un « frère ».

En revanche, ce qui est intrigant, c’est l’altération de la signature d’un document à l’autre. A quelle fin ? Nous avons posé la question à Me Christian Charrière Bournazel, il s’est montré surpris par notre coup de fil : « Cette histoire de trois points ne m’évoque rien. J’ai l’original de la lettre, je n’ai rien touché, alors faites attention à ce que vous écrivez. »

D’accord, promis, on fera attention.

Avant de nous quitter, nous vous invitons à prolonger cette étude avec l’excellent article de Solange Sudarskis « 3 points et puis c’est tout » (cliquez ici)

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Sarkozy pas fran maçon…ouf
    J ai 3 points pyramidaux au poignet gauche je ne savais pas qu il aurait pu signifier quelque chose. Peut-être mon attirance vers une philosophie ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES