lun 05 décembre 2022 - 06:12

Selon le Magazine Marianne « Un vent de mécontentement gronde au sein des différentes obédiences… »

Depuis le départ de François Koch de l’Express, conjugué au silence quasi maçonnique de Sophie Coignard du Point, nous nous demandions qui reprendrait le flambeau des fameux marronniers de la rentrée ? Nous avons trouvé la réponse, c’est le Journal Marianne, avec un article bourré d’approximations et de lieux communs. 450.fm vous l’annonçait le 30 avril dernier, une journaliste enquêtait auprès des obédiences afin d’en savoir plus sur « la Bourse des Profanes » du Réseau OnVaRentrer.fr.

Le verdict est tombé, le magazine est dans tous les kiosques depuis ce matin. On ne peut pas le manquer, car le bandeau bas de couverture annonce la couleur « Enquête sur le Facebook des francs-maçons ».

La une de Marianne

Ça commence très mal, car une simple visite du site en question aurait permis d’emboiter le pas de notre confrère de GADLU.info le 31 Octobre 2016 lorsqu’il titrait à l’époque « OnVaRentrer.com : « Le Bon Coin » pour Francs-maçons ! ». Nous ne voyons pas en quoi OnVaRentrer ressemble au Réseau Facebook ?

Pourtant, le meilleur est à venir. Selon le titre intérieur, un vent de mécontentement gronderait au sein des différentes obédiences maçonniques françaises.

Nous pouvons vous confirmer qu’à ce jour, aucun grondement d’obédience française ne s’est manifesté directement ou indirectement sur « la Bourse des Profanes », objet du supposé courroux en question.

La raison est compréhensible, aucune obédience ne peut, ni ne veut prendre le risque d’intervenir sur une action qui ne nuit nullement à la Franc-maçonnerie et qui ne la concerne en aucune manière. En résumé, aucune obédience n’est propriétaire de la Franc-maçonnerie. N’importe quel maçon comprend instinctivement cette nuance.

Le reste de l’article est une suite d’incohérences. Il informe à tort ses lecteurs que les données personnelles concernant les Compagnons (?) et les candidats sont en affichage public. Cette contre vérité a fortement inquiété notre rédaction sur la crédibilité de la suite de cet article dit d’information.

Nous apprenons ensuite qu’un certain Julien a reçu comme consigne d’acheter un livre. Cela laisse supposer qu’il existe une condition pour pouvoir postuler dans la Bourse. Or les centaines de Loges de France qui profitent depuis 2016 de la Bourse aux Profanes savent pertinemment qu’aucun acte de vente n’est imposé. Le postulant est totalement libre de faire sa demande sans devoir débourser la moindre somme.

La suite ne manque pas d’intérêt. La journaliste en mal de sensationnel, informe son lecteur que le formulaire permettant aux profanes de s’inscrire dans la Bourse est très suspect. La preuve est que la rédaction de Marianne a pu s’inscrire comme n’importe quel profane. Quelle découverte en effet ! Est-il utile de rappeler aux journalistes de Marianne que tous les formulaires d’obédiences, de loges, ou de bourses comme OnVaRentrer.fr peuvent être remplis par n’importe qui, car ils sont là pour cela. C’est même la fonction première d’un formulaire. Toutes les obédiences du monde confirment qu’elles reçoivent chaque jour des dizaines de demandes de farfelus en tous genres. Était-il utile de noircir trois pages de Marianne pour effrayer le quidam à ce sujet ?

Pour rendre ce reportage plus crédible, la journaliste a fait intervenir Irène, Vénérable d’une Loge du Droit Humain pour lui faire dire des contre-vérités. Selon ses propos, les obédiences reçoivent sur leurs sites des formulaires de candidatures, les trient… et contrôlent que les candidats ne sont pas radiés des autres obédiences en les échangeant entre obédiences. Soit la journaliste n’a pas compris le processus de recrutement des Loges, soit Irène était très mal informée. En effet, on peut difficilement imaginer les 10 grandes obédiences françaises s’envoyer tous les matins les formulaires reçus afin de croiser les fichiers de données (ce que la loi réprouve d’ailleurs). C’est donc bien mal connaitre le processus de recrutement des Loges que d’écrire de telles choses.

Entre ensuite en scène un certain Gérard qui semble avoir été déçu, 2 fois sur 3 candidats reçus par la Bourse. Il est donc à noter qu’un membre de sa Loge doit donc venir de la Bourse en question. La journaliste n’en parle pas.

Ce qui a choqué notre Gérard, c’est cette rencontre avec un pasteur exorciste qui venait de Côte d’Ivoire lors d’une enquête.

Comme chacun le sait, depuis les années 90, Mike Godwin nous rappelle que dans une conversation, immanquablement une référence au nazisme interviendra. C’est donc fait, grâce à Irène qui rappelle le sombre passé des Loges maçonniques durant l’occupation nazie. Mais surtout… le moment effrayant intervient lorsqu’elle nous informe qu’un attentat était prévu dans sa région. Elle conclut en affirmant qu’il sera trop tard pour y penser lorsqu’un fanatique fera un massacre à la Kalachnikov. Tout ceci est très inquiétant en effet,

on se demande bien ce que cela vient faire avec notre sujet de Bourse aux profanes ?

Toute cette suite d’erreurs et de banalités pour finalement conclure avec la levée du secret maçonnique. Vous vous demandez bien quel est le rapport. La rédaction de 450.fm s’est posée la question elle aussi.

Nous nous sommes demandés quel était le lien entre le secret maçonnique et un formulaire de candidature envoyé à des loges demandeuses.

Si on y réfléchit bien, quelle différence existe-t-il entre le formulaire de la Bourse de OnVaRentrer et celui du Grand Orient de France ou de la Grande Loge de France ? Dans les deux cas, aucune loge n’est mise en danger, aucun secret maçonnique n’est dévoilé. Par ailleurs, contrairement à ce qui est dit, le processus de recrutement est exactement le même. La Loge reste souveraine dans ses choix et ses refus. En revanche, elle bénéficie d’un apport gratuit de candidats en période de COVID, cela n’est pas négligeable.

Photo de Marianne

Décidemment, il semblerait que la rédactrice de l’article a manqué une partie du circuit de traitement. Il est possible que sa méconnaissance de la Franc-maçonnerie l’a rendu suspicieuse. Nous n’osons pas croire que son seul mobile était d’alimenter, 2 mois avant tout le monde un énième marronnier pour booster les ventes de son magazine dans une période ou ni la COVID, ni les élections ne font plus recette. La rédaction de 450.fm va immédiatement contacter Gérard et Irène pour leur demander leur avis. 

Pour mémoire, en 2021, le magazine Marianne était diffusé à 131 337 exemplaires (diffusion France payée) et en diffusion totale à 135 406 – (source : https://www.acpm.fr/site/Support/marianne).

Rappelons aussi qu’au titre des aides à la presse Marianne/marianne.net, entre 2012 à 2017, a obtenu 6 060 378 € d’aides à la presse. Ce qui représente une moyenne annuelle de 1 010 063 € d’aides pour une diffusion totale de 55 151 931 exemplaires. Cela représente une aide moyenne par numéro de 0,10989 € (source : https://www.politologue.com/aides-a-la-presse/aide-presse.MARIANNE-MARIANNE-NET.jFD).

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. Cet article est en effet journalistiquement consternant. La journaliste ignore tout simplement la masse considérable de candidatures en franc-maçonnerie qui arrivent via notamment les sites internet officiels des obédiences. Beaucoup de ces candidatures sont absolument foutraques et les obédiences savent très bien (avant même le minitel !) séparer le bon grain de l’ivraie : après le tri des candidatures foutraques, pour celles qui sont considérées comme potentiellement en phase avec les obédiences s’ouvre un long processus : 1 échange avec le Président de l’atelier, suivi de 3 enquêtes approfondies par des maitres aguerris , suivi d’une séance de questions/réponses par l’ensemble des maîtres d’un atelier, suivi d’un vote secret et en conscience de ces mêmes maîtres… suivi de la possibilité jusqu’à la dernière minute s’il y a un doute, de ne pas initier un-e candidat-e, ou de le virer ensuite s’il est déconnant – le processus de filtration des candidatures foutraques est clairement bien rodé. Je ne vois ainsi pas en quoi cette journaliste peut se permettre de conclure sur « la franc-maçonnerie qui ne nécessiterait plus que quelques clics » pour ses recrutements…. Amorçant « la fin de la franc-maçonnerie elle-même ». Brrr….ça fout la trouille. Aussi, entre l’acte de candidature et l’initiation maçonnique, parfois 2-3 ans s’écoulent…de quoi décourager les toquards, les retords, les tordus, les exaltés, les entristes, les dépressifs, les méchants, les raëliens et reptiliens… Que ces candidatures fantaisistes arrivent aux Présidents de loges via le canal des sites web des obédiences ou celui, je crois très à la marge, de OnVaRentrer.com ne change absolument rien à l’affaire et c’est tant mieux. Comme le dit si bien le Grand Maître du Droit Humain : « L’obédience fait pleinement confiance au filtre que représentent les enquêtes pour tenir hors de ses murs les profils dangereux ». CQFD – rien à rajouter – ce Grand Maître exprime ainsi toute sa confiance aux Maîtres de ses ateliers – réponse parfaite, c’est le principe même de la maçonnerie et d’une maçonnerie qui tourne bien : produire des Maîtres maçons ayant du discernement – le débat est clos. Aussi, l’article met en lumière des Vénérables qui ont été déçus par certaines candidatures venues de Onvarentrer.com (les autres canaux peuvent apporter de déceptions également…) et qui n’ont donc pas conféré l’initiation maçonnique auxdits candidats. Très bien – cela prouve qu’ils ont eu au final un bon discernement pour ne pas aller plus loin – CQFD – il est donc où le problème ? Pour le reste, que des citoyens laissent leurs coordonnées sur un site internet pour pouvoir être contactés, c’est leur liberté la plus absolue…C’est même pour cela que ce site a été conçu ai-je cru comprendre… Marianne, vous m’avez déçue ce jour de laisser passer des articles aussi mal documentés. Quand à mettre le sujet en première de couverture du magazine…comment dire, votre journal va si mal économiquement ? A quand un sujet sérieux sur la franc-maçonnerie de la part de Marianne, figure incarnant la République ? Par respect pour vos fidèles abonnés et lecteurs…Par avance, merci.
    Leonard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES