mer 26 janvier 2022 - 08:01

Les Ordres de Sagesse du Grand Chapitre Général-Rite Français du GODF

DETRAD, fabricant de décors, bijoux et accessoires maçonniques mais aussi libraire – rue Cadet (9e arr.) et rue Puteaux (17e arr.) – et éditeur publie Gérard Contremoulin dans une nouvelle collection intitulée Les Cahiers du Rite Français.

Pratiquer les Ordres de Sagesse, tel est le sous-titre apparaissant sur les 4 volumes

Pratiquer, ce verbe transitif signifiant mettre en action (une théorie, une méthode) ou en application (une prescription, une règle). Ces quatre ouvrages se présentent donc comme de véritables tuileurs !

DETRAD nous les présente.

Le 1er Ordre

Le 1er Ordre du Rite Français – Maître Élu

Présentation de l’éditeur :

Le Rite Français est une continuité de sept grades initiatiques, les trois grades symboliques de la Franc-maçonnerie dite « bleue », puis les quatre Ordres de Sagesse au-delà de la Maîtrise Un Cinquième Ordre s’y ajoute qui reprend en compte l’ensemble du parcours maçonnique

Les Ordres de Sagesse font appel à un récit mythique ou biblique pour stimuler la réflexion sur la hiérarchie des Devoirs de l’homme dans la société. Cet ouvrage aborde le travail du Premier Ordre à partir de la sentence « De la Vengeance à la Justice ». Les Maîtres consternés par l’assassinat d’Hiram, devenus Maitres Élus, vont être confrontés à ces deux conceptions pour réparer cet acte délictueux. Se vengeront-t-ils ou feront-t-ils justice ? La vengeance est-elle un acte légitime ? Peut-on se faire justice soit même ?

Le 2e Ordre

Le 2e Ordre du Rite Français – Grand Élu

Présentation de l’éditeur :

Cet ouvrage aborde le travail du Deuxième Ordre à partir de la sentence « De l’Union des Hommes à l’Unité des Valeurs » Avant de mourir, Hiram s’est séparé de son bijou sur lequel était gravé la somme de ses connaissances Le chantier ne peut se poursuivre Le Grand Élu, va partir à sa recherche Réussira-t-il à transformer l’Union des hommes qui l’accompagnent en Unité des Valeurs ? À quel prix ? Le cheminement dans cette quête va lui faire découvrir les risques de la dissimulation des connaissances tout autant que leur vulgarisation.

Le 3e Ordre

Le 3e Ordre du Rite Français – Chevalier maçon

Présentation de l’éditeur :

Cet ouvrage aborde le travail du Troisième Ordre à partir de la sentence « De la Destruction à la Reconstruction ».

La beauté d’une œuvre bien édifiée excite convoitise et jalousie Le Temple de Salomon sera irrémédiablement détruit, pillé et le peuple des bâtisseurs emmené en captivité par les armées de Nabuchodonosor « Sept semaines d’années » passeront avant que Cyrus ne leur accorde la liberté, leur restitue leurs biens et leur donne l’autorisation de reconstruire le Temple Sur le chemin du retour, ils durent livrer combat, vaincre pour pouvoir reconstruire. Les efforts de tout un peuple pour cette mythique reconstruction nous ouvrent la voie d’une réflexion sur l’utilité sociale mais aussi culturelle de ce type d’entreprise En l’absence de matériaux terrestres indispensables, le Chevalier Maçon est investi du devoir de construire des temples immatériels.

Le 4e Ordre

Le 4e Ordre du Rite Français – Parfait Maçon Libre

Présentation de l’éditeur :

Cet ouvrage aborde le travail du Quatrième Ordre à partir de la sentence « De la Libération à l’Épanouissement »

Le Quatrième Ordre consacre le cheminement du maçon en lui donnant accès au Conseil des Parfaits Maçons Libres En atteignant ce cercle des plus hautes obligations maçonniques, le maçon atteint le niveau ultime de l’exigence éthique Excellence des qualités opératives et intellectuelles, parfaite adaptation des outils maçonniques à ses propres capacités, liberté grâce au courage et à la lucidité, le Parfait Maçon Libre saura-t-il les traduire dans la vie sociale ? Saura-t-il transmettre judicieusement, à bon escient, ses connaissances ? Saura-t-il faire comprendre qu’il n’y a de vérité que dans la recherche de la Vérité ?

Biographie de l’auteur :

Gérard Contremoulin a reçu la lumière en 1982 au Grand Orient de France. Conseiller de l’Ordre de 2008 à 2011, en charge notamment de la lutte contre les dérives sectaires, du programme « L’École Républicaine du futur », puis de la communication et des relations de presse. Il a présidé le convent du GODF en 2016 (La Rochelle 1). Il est membre du Grand Chapitre Général-Rite Français depuis 1998, notamment dans le Chapitre « Frédéric Desmons » et fondateur d’« Europa, l’Esprit des Lumières ». Reçu au Ve Ordre en 2005, il en a exercé les fonctions de Préfet à deux reprises. Il est actuellement délégué départemental de l’éducation nationale (DDEN) dans le Val de Marne (94).

[NDLR : Préfacé par Emmanuel Pierrat, Gérard Contremoulin nous avait donné l’occasion dans son L’homme debout – La république, pour un nouvel humanisme (DETRAD, Coll. Rencontres, 2018), à l’heure où certains tentent d’affaiblir la République, de faire entrevoir une image de « la Franc-maçonnerie issue des Lumières se donnant pour mission d’ouvrir des perspectives pour la protéger mais aussi pour donner aux générations futures un avenir éclairé ». Il y développait l’idée que « en se référant à la République universelle, les Francs-maçons aspirent à construire une authentique fraternité internationale ». Une phrase qui pourrait figurée sur la frise d’un grand monument…

Ces quatre ouvrages ne sont pas une histoire des grades de Sagesse du Rite Français. De leur création en 1784, jusqu’à nos jours. Même si toutefois peut se poser avec la traditionnelle question : D’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?

Pour mémoire, le Grand Chapitre décidé en 1994 et réactivé en 1996 permet à ceux qui le désirent de poursuivre leur parcours au sein du Rite Français et ainsi d’offrir un cheminement initiatique.

Par sa connaissance du langage symbolique, sait comment et où retrouver ses Sœurs et ses Frères.

Rappelons que les Ordres de Sagesse – que certains comprennent comme des hauts grades maçonniques du Rite Français – se nomment à l’origine Ordres supérieurs et sont publiés en 1801.

Le recueil Le Régulateur des Chevaliers maçons ou les Quatre ordres supérieurs, suivant le régime du Grand Orient disponible aux éditons Lacour https://bit.ly/3EsXDwX codifie tout cela. Un travail d’Alexandre Roëttiers de Montaleau, à partir des travaux de la Chambre des Grades et du Grand Chapitre Général de France entre 1783 et 1785.

Ces rituels s’inscrivant dans la continuité du grade de « Maître », ils prolongent et approfondissent un parcours symbolique et initiatique débuté en Loge Bleue. À l’origine, ils se déclinent en quatre ordres initiatiques et philosophiques et un cinquième ordre administratif et conservatoire.

Le 1er Ordre du Rite Français – Maître Élu – De la Vengeance à la Justice

(76 pages, 12 €). L’ouvrage nous donne une table des matières à l’identique – avertissement ; repères chronologiques ; introduction ; conclusion provisoire ; glossaire complémentaire ; bibliographie succincte – quel que soit le volume. Seule la spécificité du grade, cœur du livre, s’entend différemment.

Tel un véritable tuileur y sont étudiés tous les aspects du grades : disposition du temple, textes de références, discours rituels, instruction rituelle, commentaires et éléments initiatiques.

Mais cet opuscule, comme les trois suivants, se veut une aide pédagogique tant pour comprendre le récit, les personnages, les situations et les concepts que les couleurs, les objets, les chiffres et les nombres, la batterie, l’acclamation, la marche ou encore les signes, mots et attouchement.

Le 2e Ordre du Rite Français – Grand Élu – De l’Union des Hommes à l’Unité des Valeurs (82 pages, 12 €)

Le 3e Ordre du Rite Français – Chevalier Maçon – De la destruction à la Reconstruction (90 pages, 12 €)

Le 4e Ordre du Rite Français – Parfait Maçon Libre – De la Libération à l’Épanouissement (102 pages, 12 €)

Ce grand contributeur qu’est Gérard Contremoulin, auteur « Sous la Voûte étoilée » https://souslavouteetoilee.over-blog.com/, son bog, de près de 1700 articles depuis 2010, arrivera à sa finalité.

Nous faire adhérer au fait que le Rite Français, rite en sept grades pratiqué au GODF, dont les trois premiers dits symboliques doivent former des Maîtres maçons, ceux des quatre Ordres de Sagesse doivent, eux, former des citoyens.]

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti, membre de la Respectable Loge Le Centre des Amis N° 1 de la Grande Loge Nationale Française et Chapelain de la Loge Nationale de Recherches Villard de Honnecourt, est désormais, après six ans passés en qualité de Député Grand Archiviste, responsable, dans le cadre de la culture et de la communication, de l'organisation des salons maçonniques et de l’éditorial des réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il est le chroniqueur littéraire de la G.L.N.F., écrit aussi dans La Chaîne d’Union du Grand Orient de France et collabore à de nombreux ouvrages.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES