lun 27 septembre 2021 - 18:09

BRESIL : La franc-maçonnerie est la cible d’intolérance religieuse et de fake news sur la côte de São Paulo

De notre confrère brésilien costanorte.com.br

Des milliers de commentaires haineux ont été dirigés contre des francs-maçons, utilisant de fausses informations pour répandre la terreur dans la ville. Explications

Une marque maçonnique a suscité la controverse et a donné lieu à plusieurs « fausses nouvelles » dans la ville de Guarujá. Le monument, situé près du viaduc Floriberto Mariano, a été inauguré le jeudi 26. Le montant investi a été financé par les loges maçonniques de la commune.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, un homme manifeste son indignation devant le monument installé : “Ils ont mis un symbole du diable ici et ont oublié de mettre ce qu’il en coûtait”, a demandé l’individu. Cependant, le monument maçonnique a été financé par les membres et n’a rien coûté à la municipalité.

«eT qui va payer, c’est la population. Ils ont eu le culot de venir inaugurer cette pierre ici

commente le citoyen, tandis qu’une autre personne remarque les images et s’immisce dans la vidéo, avec de nouvelles informations :

“Ces types travaillent pour Satan, notre peuple est soumis aux ruses de Satan”

En réponse, un membre de la franc-maçonnerie de Guarujá, Pedro, a expliqué que

« la franc-maçonnerie n’est pas là POUR intervenir dans les gouvernements ni dans aucune action visant à nuire À la population». 

“C’est une entité mondiale qui rassemble des hommes de bonne volont” pour se retrouver, nous ne sommes pas une religion”

évacue-t-il. Pedro explique aussi que les Maçons s’indignent :

« Notre avis principal est l’indignation, car c’est une personne neutre sur le sujet qui devrait faire des recherches pour donner son avis. Tous les Maçons suivent cette fake news ».

À l’époque, le maire Válter Suman a participé à l’inauguration du monument qui, pour la franc-maçonnerie – également connue sous le nom d’organisation philanthropique, c’est-à-dire de solidarité et d’aide aux autres – est le point de départ de l’amélioration de la société.

La franc-maçonnerie n’est pas une religion, plusieurs membres du groupe ont leurs propres croyances et l’organisation se concentre sur des objectifs philanthropiques, éducatifs, philosophiques et progressistes. Au total, la commune compte six loges maçonniques.

Le monument installé comporte trois éléments : un compas, une équerre et la lettre G.

le compas désigne l’instrument utilisé par Dieu pour réaliser ses plans.

L’équerre représente le chemin que doivent suivre les membres, toujours en quête de moralité et de civilité. 

Le G signifie Dieu, c’est-à-dire Dieu en anglais.

ATTAQUES ET FAKE NEWS
Plusieurs internautes ont cru aux paroles de l’internaute et ont distillé des attaques haineuses dans les commentaires de la vidéo : “La Maçonnerie se répand en dominant le monde. Que Dieu ait pitié du peuple de Guaruja. Que le Seigneur Jésus nous délivre de cette mauvaise chose”, a commenté une femme, à ce qu’une autre a complété : “C’est une religion totalement esclavagiste”.

SOUVENIRS
La réaction de la vidéo a provoqué la révolte dans de nombreuses personnes qui connaissent l’activité des loges maçonniques et se souviennent : “Quand il y a eu l’inondation à Guarujá, ils ont été les premiers à aider la population avec la nourriture. Je pense qu’il faut réfléchir avant de dire quelque chose et d’accuser”, a dit un internaute.

La maçonnerie est totalement philanthropique et n’accepte aucun type d’intervention extérieure, en outre, pour être maçon est primordiale la croyance en Dieu”, a rapporté un autre.

FRANC-MAÇONNERIE
La franc-maçonnerie est une organisation fraternelle secrète qui a eu des influences fortes à des moments historiques mondiaux, comme la révolution française et l’indépendance des États-Unis.

L’organisation impose à ses membres le respect des lois du pays dans lequel chaque franc-maçon vit et travaille. En tenant compte du fait que le progrès individuel conduira en quelque sorte au progrès de l’humanité.

POSITION DE LA MAIRIE
La Commune de Guarujá, par le biais d’un communiqué a regretté le manque total de connaissance et la désinformation mis en évidence dans la vidéo, qui mélange franc-maçonnerie, religion et encourage encore le négationnisme de la pandémie de covid-19.

La municipalité souligne que “la grande majorité des villes brésiliennes possède un monument maçonnique et c’est le premier installé à Guarujá, sans aucun investissement de fonds publics, puisque toutes les dépenses pour l’acquisition et l’installation du monument ont été assumées par la communauté maçonnique de la ville”.

POSITIONNEMENT DE LA FRANC-MAÇONNERIE
Pierre, maçon de la ville de Guarujá, a pris position sur les attaques de haine que l’organisation a subies.

“La maçonnerie n’est pas là pour intervenir dans les gouvernements ou toute action pour nuire à la population. Le pouvoir public n’a rien dépensé. Que ce soit clair, ce qui a été dépensé, c’est l’argent des franc-maçons. C’est une entité mondiale qui rassemble des hommes de bonnes moeurs pour se réunir, nous ne sommes pas une religion. Notre principale opinion est d’indignation, parce que c’est une personne profane sur le sujet, qui devrait faire des recherches pour donner son avis. Tous les francs-maçons suivent cette fake news”.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES