lun 21 juin 2021 - 00:06

Gloire au télétravail !

Le titre m’a été donné par mon TCF :. Franck Fouqueray que je remercie humblement.

J’étais en Loge hier soir. Le trajet fut compliqué, comme toujours en cette période de grèves diverses. Dans ma ville, les transports sont, pour la plupart, arrêtés. L’activité économique n’est pas arrêtée pour autant : beaucoup de monde (sauf moi, je ne remercie pas mon service RH) s’est mis au télétravail. Sous réserve d’une structure et d’un réseau adaptés, il est possible de faire venir son emploi à son domicile, ou d’avoir son bureau et ses dossiers avec soi. Economie de transport, c’est certain.Pour l’économie d’énergie, je serai curieux de connaître le coût des fermes de serveurs… En tout cas, cette possibilité montre que nous sommes tous (ou presque) en train de devenir des analystes symboliques, autrement dit, des travailleurs de l’esprit travaillant sur des données abstraites. Il est vrai que remplir des tableaux divers ou produire des notes diverses peut être fait de n’importe où. L’avantage de l’informatique et de la télématique, on peut faire n’importe quoi n’importe où, voire travailler de son poste de travail ! A condition de faire de l’analyse symbolique. Parce que le ménage, le soin, l’entretien, la construction, bref, les travaux manuels nécessiteront toujours d’être présent, à son emploi. Pas de télétravail pour la classe ouvrière, donc. Encore une différence entre cols blancs et cols bleus. Et oui, il y a une distinction entre l’esprit et la matière, le Compas et l’Equerre. Est-il prudent de désunir ces deux outils ? Je n’en suis pas sûr. Par contre, soyons rassurés pour les cols bleus, leurs métiers disparaissent petit à petit avec la robotisation, alors que ceux des cols blancs se maintiennent encore (surtout les bullshit jobs)… La lutte des classes n’aura bientôt plus de raison d’être, puisqu’il n’y aura à terme plus que des « intermittents du travail »i. Et bien évidemment, le travail reproductif non payé (vous savez, le soin, le ménage, s’occuper des enfants, ces petites tâches que nos stéréotypes phallocratiques attribuent aux femmes) reste non payé et impossible à piloter en télétravail, il ne faudrait pas exagérer non plus.

Evidemment, le conservatisme des cadres et dirigeants les amènent à refuser le télétravail, ou au moins à s’en méfier, car ils ne peuvent pas surveiller leurs agents et encore moins contrôler ce qu’ils font. C’est là la grande différence d’approche  entre le :

  • management par résultat, où seuls comptent les résultats, l’atteinte des objectifs dans les délais sans considération des moyens employés (sous réserve du respect de la réglementation et de la déontologie)

  • management par process, où ne compte que le respect de la procédure, sans égard pour les résultats obtenus. L’avantage majeur est que le personnel est interchangeable, donc remplaçable à l’envi.

Une de ces approches est efficace et l’autre est nuisible, saurez-vous deviner laquelle ? Par contre, les deux approches sont compatibles avec le télétravailii. On pourra noter que la réaction des cadres face au télétravail est similaire à celles des patrons en face à la journée de 8h ou en 1936, face aux premiers congés payés… Volonté d’innover chez les travailleurs contre conservatismes des cadres. Une vieille histoire. Par contre, j’ai été plus étonné du refus d’un syndicat de généraliser le télétravail dans une grande entreprise. Le motif invoqué était le risque de perte de sociabilité des salariés. Certes. Il est mieux pour la sociabilité de jouer tous les jours aux chaises musicales dans l’Open Space, de perdre ses repères et de travailler dans le bruit, après s’être tapé un certain temps en voiture ou entassé dans un TER en mauvais étatiii . Beaucoup mieux. Heureusement que les syndicats veillent sur nos conditions de travail, sinon, je m’inquiéterais.

Le télétravail permet aussi un rapport différent à la formation et l’apprentissage. Les universités et autres organismes de formation ne s’y sont pas trompés qui mettent sur pied des cours en lignes, à suivre en direct ou en différé. D’ailleurs, certains cercles paramaçonniques permettent de suivre des conférences à distance en direct via les canaux et réseaux habituels en streaming ou encore sous forme de podcasts. Les mauvais coucheurs diront qu’avec ces systèmes manque l’échange avec les intervenants. Les accros du high-tech pourront rétorquer que le public peut communiquer via un tweet ou un message instantané. Et pour les plus rétrosiv (dont je suis), je rappelle qu’il existait dans les années 50 un réseau de TSF en Australie qui permettait aux enfants des pionniers éloignés des bourgs de suivre les cours via un poste émetteur-récepteur de radio dans lequel parlait l’instituteur. Ce qui montre bien qu’on n’a rien inventé, juste adapté notre besoin de nous rassembler aux nouveaux outils…

Et la question qui en taraude quelques-uns : peut-on télétravailler en Loge ? A mon avis, non, du moins pour les Tenues. Travailler rituellement nécessite d’être présent, en Loge. On peut être aussi en Loge, sans y être présent, mais je serais mauvaise langue si j’allais plus loin. Ceci dit, je me demande ce que donnerait une Tenue maçonnique dans un système de réalité virtuelle comme par exemple un MMORPGv ou un chat virtuel en monde ouvert (avec avatar, décors et situations). Ou mieux, une Tenue avec des hologrammes ! Si une Tenue doit être possible à programmer, quel peut en être la sensation du vécu ?

En fait, le travail hors Loge prenant du temps et la logistique demandant de l’énergie, je pense que travailler à distance peut aider à soulager les contraintes de transport et autres contingences logistiques. Ainsi, je suis à peu près sûr qu’on peut organiser une réunion d’Apprentis, de Compagnons, de jeunes Maîtres, voire de hauts grades en téléconférence ou pour les plus geeks, en MMORPG ou en Virtual Reality Chat. Je proposerai ça aux plus geeks de ma Loge… Mais au fond, rien ne remplacera jamais le vécu de l’Initiation, la rencontre physique, l’expérience de l’altérité, ni celle de la fraternité. Cette fraternité qui se traduit qui se traduit non seulement par toute la communication non verbale, mais par l’expérience commune du partage, de l’Egrégore aux Agapes.

Gloire au télétravail !

J’ai dit.

i J’emprunte cette formule à Jacques Attali, gourou de nos politiques et autre preuve vivante des méfaits de l’âge sur les travailleurs.

iiPetit aparté, il ne faut pas confondre le télétravail avec le microtravail, cette pratique qui consiste à employer des gens très pauvres, à domicile ou non, et les payer une misère pour cliquer sur des images qui vont alimenter les tests d’apprentissage d’une intelligence artificielle ou cliquer sur des liens pour créer du flux vers un site web ou une éructation de réseaux sociaux.

iii Précisons que ce n’est pas toujours un pléonasme… Enfin, il paraît.

iv « Rétro, c’est quand c’est vieux mais que c’est cool », Les Mondes de Ralph, Disney-Pixar, 2013

v Massive Multimedia Online Role Playing Game, jeu vidéo en réseau où le joueur fait vivre un ou plusieurs avatars et peut ainsi interagir avec d’autres joueurs.

Josselin Morand
Josselin Morand
Josselin Morand est ingénieur de formation et titulaire d’un diplôme de 3e cycle en sciences physiques, disciplines auxquelles il a contribué par des publications académiques. Il est également pratiquant avancé d’arts martiaux. Après une reprise d’études en 2016-2017, il obtient le diplôme d’éthique d’une université parisienne. Dans la vie profane, il occupe une place de fonctionnaire dans une collectivité territoriale. Très impliqué dans les initiatives à vocations culturelle et sociale, il a participé à différentes actions (think tank, universités populaires) et contribué à différents médias maçonniques (Critica Masonica, Franc-maçonnerie Magazine). Enfin, il est l’auteur d’un essai : L’éthique en Franc-maçonnerie (Numérilivre-Editions des Bords de Seine).

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES