jeu 23 septembre 2021 - 14:09

Co-living : une tendance de vie qui s’affirme de jour en jour !

Un article de notre partenaire MisterTravel

Le co-living se développe activement

Ces dernières années, pour répondre au besoin de flexibilité des jeunes actifs, plusieurs start-ups ont misé sur le co-living, un mode de vie à mi-chemin entre la colocation et la résidence hôtelière. Ces jeunes pousses proposent de vastes logements qui peuvent être occupés par une dizaine de personnes, avec des espaces privatifs et des espaces communs attractifs.

La start-up française Colonies est bien présente

L’entreprise Colonies, créée en 2017, propose des hébergements qui hébergent de sept à dix-huit personnes. « Nous sommes partis du constat que les jeunes accèdent difficilement à la propriété et qu’ils changent régulièrement de ville et de métier, qu’ils ont peu de visibilité et besoin de flexibilité », explique Amaury Courbon, cofondateur. Objectif : leur offrir un logement clés en main de qualité, à proximité des transports en commun, avec des démarches simplifiées pour s’installer. L’entreprise aurait plus de vingt résidences en Île-de-France, à Marseille, Lille, Bordeaux et Berlin. Les colocataires ont en moyenne 30 ans et restent un an. Quid du prix ? Il varie entre 550 et 1.400 euros. Colonies, comme ses concurrents, propose des tarifs tout inclus : électricité, eau, assurance habitation, internet, ménage des espaces communs, abonnement à des services de streaming, parfois des cours de cuisine ou de sport… Un montant qui comprend aussi l’intervention des entreprises au quotidien, pour organiser des événements ou gérer les éventuels soucis.

Développement en Allemagne

Colonies prévoit d’ouvrir des sites dans les sept premières villes d’Allemagne – Berlin, Düsseldorf, Francfort-sur-le-Main, Hambourg, Cologne, Munich et Stuttgart – et de s’établir comme un fournisseur leader d’ici la fin de 2022.

Jusqu’à présent, deux propriétés à Berlin

Colonies propose un total de 26 chambres meublées et entièrement équipées à louer dans deux unités résidentielles à Prenzlauer Berg d’une superficie totale d’environ 600 m² et une unité résidentielle à Berlin-Mitte de 165 m². Les prix de la propriété à Prenzlauer Berg commencent à 739 euros par mois et à Berlin-Mitte à 830 euros par chambre. En plus de l’utilisation des pièces communes telles que le salon et la salle à manger, la buanderie et la cour, cela comprend également le nettoyage hebdomadaire de ces pièces ainsi que tous les autres frais qui découlent des assurances, de la consommation d’eau et d’électricité, du chauffage et de la connexion Internet. S’il y a de l’espace libre, une chambre peut être louée dans les 24 heures.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=true&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1198904358680825858&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fmistertravel.news%2F2021%2F08%2F02%2Fco-living-une-tendance-de-vie-qui-saffirme-de-jour-en-jour%2F&sessionId=233a4086be28afd532a3fe4160af9caf9a39ff9c&theme=light&widgetsVersion=e9dfb5f%3A1627539779275&width=550px

D’autres entreprises s’intéressent à ce marché

Une autre start-up, nommée La Casa Coliving, a fait le pari de réunir sous le même toit entre douze et quinze colocataires qui ont un centre d’intérêt en commun : la cuisine, le jardinage, le sport, le bien-être… Ainsi, chaque maison est aménagée de sorte à fédérer ses occupants. Certaines disposent d’une salle de sport, d’autres d’une serre ou d’un sauna. L’entreprise née en 2017 compte aujourd’hui plus de 200 colivers, répartis dans quatorze maisons en région parisienne, qui restent là aussi en moyenne un peu plus d’un an.

Une autre pionnier, Sharies, créé la même année, s’est lui lancé dans Paris intra-muros avec une résidence dans le 9e arrondissement. L’entreprise propose également des résidences à Nanterre, Marseille et Nancy et compte une soixantaine de locataires.

Les investisseurs reconnaissent le potentiel

Colonies a été fondée en 2017 par Alexandre Martin, Amaury Courbon et François Roth, qui se sont rencontrés sur le campus de l’Essec Business School à Paris et, comme de nombreux autres étudiants de la capitale, ont atteint leurs limites lors de la recherche d’un appartement. En juin 2017, la première maison Colonies Coliving a ouvert ses portes à Fontainebleau. Début 2020, la start-up a conclu un tour de table de 41 millions d’euros à cet effet. Parmi les investisseurs figurent des sociétés telles que LBO France, In’Li, CDC Habitat, Primonial, La Française AM, Covéa et Deutsche Asset One. La société d’investissement allemande Global Founders Capital croit également à l’idée et investit plus de 30 millions d’euros.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES