mer 23 juin 2021 - 19:06

LA BOULOMIE une loge en 2050

« Boulomie » est un néologisme maçonnique : « La loge où l’on veut, comme l’on veut ». Or la Voie maçonnique malgré tous ses tics de soumission, recèle toujours en elle des trésors de l’humanité : ses valeurs, mythes, rites et symboles en belle harmonie. Ce trésor superbe fait d’elle un espoir, du moins pour ceux et celles qui ne sont pas écrasés(es) par leur besoin avachi de sécurité intérieure.

Depuis130 ans environ, les sciences humaines ne nous apportent-elles pas leur lot de découvertes sur cet « humanimal » de meute, comme l’écrivait, avec acuité, Daniel Beresniak ? Or les 9/10ème des Maçons vivent dans la sécurité que procurent les fadaises imaginatives de l’historicité, dans lesquelles le Siècle des Lumières a bon dos ! Pourquoi ne pas tenir compte de ces avancées majeures, comme le rôle de la gratitude, l’intelligence émotionnelle, la vie des groupes, le conformisme humain ? En frémissements d’émotions, dans l’attente du renouveau de l’humanité, celle que nous annonçons en oubliant la pesanteur de notre moutonnerie écrasante, celle qui exalte l’obéissance aux obédiences, aux rites…« Réfléchissons donc enfin sur ce que nous savons des profondeurs de l’humain », pourraient énoncer les Maçons soudainement conscients et effrayés par notre fixisme séculaire. C’est presque trop tard ! Il ne nous reste guère de temps quand on constate que les prémices des révolutions sont déjà en œuvre : la politique, la publicité, les entreprises, les médias, eux, ont déjà, non point tant réfléchi, mais mis en œuvre, à notre grand dam inconscient et soumis, des outils de manipulation de nos comportements.La majorité de la communauté scientifique et pensante l’annonce depuis 1970, et le reprend sans cesse depuis. Enfin un peu plus lucides, nous craignons pour nos enfants ; notre système démographique[2], social, économique et sociétal va provoquer, dans les décennies à venir un grand « effondrement » de la vie actuelle sur la planète.Que faisons-nous ? des planches, des planches, toujours lues avec componction. Quand on songe que tant initiés(es) comparent les rites, cherchent les origines de l’initiation[3], se jettent dans les grotesques anathèmes que se lancent des obédiences, la ridicule « régularité ». Que ces règles de l’obéissance obédientielle, de la croyance en nos anciens « sages », de la soumission au détail rituels, aux dates-fétiches… se terrent et laissent leur place au grand vent qui se lève et va balayer tout cela… peut-être… si l’Ordre veut survivre. Quelques initiés(es) ont su déverrouiller les portes de leur vielle prison maçonnique. Et défilent sous nos yeux souvent écarquillés, les changements, les ruptures inévitables pour notre survie. Par exemple, l’ordre des trois degrés, un bégaiement historique. La place des officiers, si on se réfère à l’enfant que nous fûmes et qui n’a pas besoin de secrétaire à l’Orient. Avec notre goût natif pour la nature qui est déjà porté par les tricentenaires Forestiers. Cessons de chanter notre indignation devant les errements du monde, sans presque rien faire dans sa Loge. Créons des comités, comme le propose, entre autres, l’ouvrage pour agir. En se masquant hypocritement dans le « Ce n’est pas le rôle d’une Loge ! ». Alors, que naissent, dans le sillage de quelques Loges une « spiritualité pour agir ». Au-delà des prêches de repentance sur les malheurs d’une humanité souffrante. Comment sortira-t-elle des millions de morts qui s’annoncent dans la violence ? La Boulomie fait un pari délirant, bizarre et visionnaire. L’avenir passera par le génie toujours inexploité de la plupart des femmes et certains hommes. Monogenre ? bien sûr ; mixité, mais oui… à la condition que les Sœurs ne se contentent pas de bêler avec les mâles si souvent animalement dominateurs. Elles valent cent fois plus que cela. Plusieurs exemples de Loges mixtes où le rite tient compte des spécificités réceptives, aimantes, paisibles, circulaires, animent beaucoup de femmes et quelques hommes. Par exemple La Boulomie revoit ainsi l’élévation au 2e degré, l’ex 3e degré.Mais comment se fait-il que les mythes féminins de l’Antiquité aient sombré dans les fosses des mâles conquérants ? Parce que c’est une loi de la meute humaine plus proche de celle des chimpanzés que de celle des bonobos. Alors que les mystères féminins de l’Antiquité sont des trésors ?La Boulomie s’attarde même dans des chemins hasardeux et rutilants : comment des Sœurs et certains Frères dessineraient elles une Loge ? Raide comme un piquet, ce qu’elle est ou variable, alvéolée, comme dans une ruche ? Ce sont surtout des lectrices et quelques lecteurs qui pourront ainsi non pas panser les plaies mais remettre à plat. Collecter et s’appuyer sur les pépites rituelles de la superbe Voie maçonnique, celles de demain, que l’Ordre possède déjà en son sein. Reconstruire sur les ruines vieillottes des Maçonneries savantes. Alors là, puisqu’il s’agit de redistribuer les rôles, que les Maçons commencent à agir pour les enfants, les initiés(es) qui nous relaieront. Et une éducation radicalement différente. Décrite d’ailleurs par quelques grands pédagogues dont quelques Maçons justement ! La dégoulinade des savoirs et des enseignements dans les culs de bas de fosse des technologies où tout s’y trouve et annonce la grande dévalorisation des connaissances scolaires. Aristote aurait dit que l’humain est un animal à deux pattes sans plumes. Il pourrait ne plus l’être et se revêtir du plumage de l’affection. Qui réalisera d’ici 2050 ce projet imaginé par Jacques Fontaine ? La BOULOMIE , une joyeuse et enthousiaste expérience initiatique

*aux édition LOL – sur Amazon ou chez votre libraire le plus proche


[3] Il n’y en a pas, les anthropologues le savent bien !

Jacques Fontaine
Jacques Fontaine est né au Grand Orient de France en 1969.Il se consacre à diffuser, par ses conférences, par un séminaire, l’Atelier des Trois Maillets et par une trentaine d’ouvrages, une Franc-maçonnerie de style français qui devient de plus en plus, chaque jour, « une spiritualité pour agir ». Il s’appuie sur les récentes découvertes en psychologie pour caractériser la voie maçonnique et pour proposer les moyens concrets de sa mise en œuvre. Son message : "Salut à toi ! Tu pourrais bien prendre du plaisir à lire ces Cahiers maçonniques. Et aussi connaître quelques surprises. Notre quête, notre engagement seraient donc un voyage ? Et nous, qui portons le sac à dos, des bagagistes ? Mais il faut des bagagistes pour porter le trésor. Quel est-il ? Ici, je t’engage à aller plus loin, vers cette fabuleuse richesse. J’ai cette audace et cette admiration car je suis un ancien maintenant. Je me présente : c’est en 1969 que je fus initié dans la loge La Bonne Foi, à Saint Germain en Laye, au Rite Français. Je travaille aussi au Rite Opératif de Salomon. J’ai beaucoup voyagé et peu à peu me suis forgé une conviction : nous, Maçons latins, sommes en train d’accoucher d’une Voie maçonnique superbe : une spiritualité pour agir. Annoncée dès le début du XXème siècle. Elle est en train de se déployer et nous en sommes les acteurs plus ou moins conscients mais riches de loyauté.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES